4,3 milliards d’euros de revenus cumulés pour les clubs de Premier League en 2015-2016

 

Aujourd’hui, le cabinet Deloitte publie les chiffres de son étude portant sur les revenus générés par les 20 clubs de Premier League lors de la saison 2015-2016.

La saison dernière, le chiffre d’affaires cumulé atteint un nouveau record à 3,6 milliards de livres soit environ 4,3 milliards d’euros. Des revenus en hausse de 9% par rapport à la saison 2014-2015. « Les deux clubs de Manchester sont responsables d’un peu plus de 50% de cette augmentation » commente Dan Jones, Directeur du pôle sports business pour Deloitte. Manchester United est d’ailleurs le club européen qui a généré le plus de revenus la saison passée avec 689M€. Manchester City a lui facturé pour 524,9M€. Des revenus qui ne prennent pas en compte les indémnités de transferts.

A titre de comparaison, les 20 clubs de Ligue 1 ont déclaré un chiffre d’affaires cumulé à 1,485 milliard d’euros. C’est 2,9 moins que ceux outre-manche.

Si les profits opérationnels des 20 clubs de Premier League restent stables à 500 millions de livres, les pertes cumulées s’élèvent à 110M£ avant impôts après deux saisons de profits. Les dépenses en masse salariale ont progressé plus fortement que les revenus entre 2015-2016 et 2014-2015.

Profits et pertes des clubs de Premier League depuis 1998-1999 (Deloitte)

La Premier League et ses clubs au top du foot business

Championnat de football le plus médiatique (et lucratif en droits TV) à travers le monde, la Premier League s’appuie sur un contrat domestique conséquent. Pour rappel, Sky et BT Sport se partagent les matchs pour un total de 7 milliards d’euros environ sur 3 saisons jusqu’en 2019. Récemment, c’est la Chine et le groupe Suning (chaîne PPTV) qui ont établi un nouveau record pour les droits à l’international.

Les premiers bénéficiaires de ces sommes sont bien évidemment les clubs anglais qui risquent d’imposer leurs règles sur le marché des transferts pendant quelques années. Sur la saison dernière, Arsenal a empoché la somme de 100,9M£ (132M€ à l’époque) grâce aux droits TV et revenus commerciaux de la PL.

Outre les droits TV en constante augmentation, les clubs de Premier League sont également en première ligne pour signer des contrats équipementiers conséquents comme Manchester United avec adidas (946M€ sur 10 ans) ou encore Chelsea avec Nike (1 milliard d’euros sur 15 ans selon le Daily Mail) plus récemment. Des clubs qui, en tant que vitrine, engrangent également de nombreux revenus sponsoring (maillot, partenaires officiels, fournisseurs…). Des revenus qui pourraient bien augmenter puisque les clubs vont pouvoir vendre un nouvel espace publicitaire, celui de la manche maillot. Et avec un taux de remplissage de 96,3% des stades la saison dernière selon une étude EY, les revenus ticketing et matchday sont au beau fixe également.

Laisser un commentaire

Offre Emploi (CDI) : Réceptionnistes - Commerciaux - Front de... Segafredo devient sponsor maillot du classement par points du...
Offre Emploi - Offre Emploi : Consulting Manager H/F – NIELSEN SPORTS FRANCE(Lire la suite) Fan Experience - "NFL Experience" a ouvert ses portes en plein cœur de New York (et ça à l'air dingue !)(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant Chef de Projet - Le Tremplin(Lire la suite) Handball - Des soirées Handballissime pour promouvoir l’Euro Féminin 2018(Lire la suite) Classement - TOP 50 des personnalités les plus influentes du sport business en 2017(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Chargé de mission événementiel - Stadline(Lire la suite)