Le business de l’eSport pourrait représenter 1,5 milliard de dollars en 2020

 

Le phénomène eSport est en passe de s’inscrire durablement comme un business lucratif pour les différents acteurs concernés. Preuve de son intérêt grandissant, les clubs de football professionnels sont de plus en plus nombreux à créer leur propre équipe esports – comme dernièrement l’AS Roma – afin d’exposer la marque club auprès d’un autre public et générer des revenus additionnels.

Pour se rendre compte du poids économique de l’e-Sport, la société d’études Newzoo a publié mardi son rapport global annuel disponible dans son intégralité au prix de 4 900$.

eSport – Un business d’1,5 milliard de dollars en 2020

Dans les grandes lignes, l’industrie de l’eSport a pesé pour 493 millions de dollars dans son ensemble en 2016 (droits TV, publicité, sponsoring, merchandising, ticketing, Game Publisher…). Pour 2017, la prévision de Newzoo est de 696M$ de revenus dont 52% générés par la Chine et l’Amérique du Nord. Détail important, le rapport ne prend pas en compte le poids des paris (betting) dans l’eSport (voir plus bas).

Et pour 2020, les revenus générés par l’eSport sont évalués à 1,488 milliard de dollars dont 1,22 milliard générés uniquement par les droits TV, la publicité et le sponsoring.

« L’esport n’est pas seulement une industrie indépendante en croissance exponentielle, il accélère également la convergence entre plusieurs business. Pour les marques, media, et autres entreprises de divertissement, l’eSports offre un support capable de toucher les Millenials » commente Peter Warman, CEO de Newzoo.

Le business détaillé de l’eSport en 2017 (Newzoo)

eSport – Une audience en constante augmentation et ciblée

Et si l’eSport intéresse de plus en plus les marques par exemple, c’est bien pour la cible touchée et l’audience générée.

En 2017, Newzoo prévoit que l’e-Sport touchera 385 millions de personnes, dont 191M d’enthousiastes et 194M de suiveurs occasionnels. En 2020, le chiffre total d’audience devrait atteindre 589 millions de personnes.

 

Dans son rapport, Newzoo évoque également un aspect business de l’eSport qui n’est pas encore pris en compte, celui des paris (betting).

Les paris dans l’eSport est un des sujets les plus brûlants de l’industrie dans le sens où les sociétés de gambling voient la discipline comme un océan d’opportunités. Rien qu’autour des fantasy leagues sur la NFL, les sommes mises en jeu représenteraient 50 milliards de dollars ! Pour le moment, peu de chiffres sont communiqués autour du betting dans l’esport.

 

Un peu de publicité ;-)

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant chef de projet événementiel - Urban... La valeur des 30 franchises NBA en 2017 selon Forbes
Foot - Puma tease la signature de son partenariat avec l'OM dans les rues de Marseille(Lire la suite) Hospitalités - La Formule 1 lance son nouveau produit VIP "F1 Experiences"(Lire la suite) Sponsoring - Babolat partenaire officiel de la FFT pour le Padel jusqu’en 2020(Lire la suite) Foot - Alain Afflelou nouveau partenaire de la Belgique(Lire la suite) Foot - Le maillot domicile du PSG 2017-2018 a fuité et il risque de surprendre les fans(Lire la suite) Equipementier - Kappa prolonge avec le Stade Lavallois juqu'en 2020(Lire la suite)