La FFR veut accélérer la mise sous contrats fédéraux de 40 joueurs français

 

Dimanche dernier, lendemain de défaite contre le XV du Trèfle lors du tournoi des Six Nations, le président de la Fédération Française de Rugby Bernard Laporte avait promis des « annonces fortes ».

Chose faite puisqu’il a annoncé vouloir accélérer le dixième engagement de son programme ; faire passer les joueurs internationaux sous contrat fédéral.

La performance de l’Équipe de France de Rugby à l’Aviva Stadium samedi dernier à Dublin a fait réagir jusqu’au plus haut échelon du rugby français. Bernard Laporte avait donc annoncé sur Twitter que lors de sa présence sur France Télévisions, des annonces fortes seraient faites.

Le Président de la FFR a déclaré lors de l’émission Stade 2 vouloir accélérer la mise en place des contrats fédéraux. Présent dans son programme de campagne, le président ne fait qu’en accélérer la mise en application. Il précise que cette mise sous contrat sera valable pour une quarantaine de joueurs.

Ce contrat verrait la fédération prendre en charge la moitié du salaire de chaque joueur, l’autre moitié restant à la charge des clubs. Dans le cadre de ce contrat, la priorité serait donnée à l’Équipe de France et leur permettrait d’utiliser les joueurs sur une période plus importante qu’à l’heure actuelle. Tout cela dans l’optique de rendre au XV de France toute sa splendeur, puisqu’elle est d’après Bernard Laporte « la vitrine du rugby français ».

Une décision qui ne fait pas l’unanimité

Si le Président a déclaré au cours de l’émission avoir convaincu les joueurs de s’ouvrir au dialogue sur le sujet lorsqu’ils étaient en préparation à Nice, le plus dur reste à faire : convaincre les présidents des clubs de « lâcher » leurs internationaux une bonne partie de l’année, même si certains sont déjà convaincus.

Les présidents mettent deux problèmes majeurs en avant. Le premier est le fait que les joueurs sont sous contrat avec leurs clubs respectifs et vont donc avoir besoin de 2 à 3 ans pour s’adapter. Second problème, certains présidents vont se voir priver de leurs meilleurs éléments sur une période importante. « On n’imagine pas se passer de nos internationaux pendant six mois dans les conditions actuelles. » avait déclaré le président de l’ASM Clermont Auvergne, Eric de Cromières.

Le financement des 12 millions d’euros nécessaires pour payer la quarantaine de joueurs est également « loin d’être bouclé » selon L’Equipe.

La Ligue fait également parti des plus réticents, comme le précise L’Equipe; leur réaction à cette annonce fut à l’opposé de ce que Bernard Laporte pouvait espérer. Et pour cause, la LNR a son mot à dire puisque la FFR lui a cédé la propriété des droits du secteur professionnel et ce jusqu’en 2020. La FFR pourrait décider de ne pas renouveler ce contrat si la LNR ne se pose pas en faveur de cette réforme, Bernard Laporte ayant déjà proposé la dissolution de la Ligue, tous contrats pouvant être rompu avant le fin.

L’exemple du XV Irlandais

Lors de son passage dans l’émission Stade 2, le président Laporte a cité à de nombreuses reprises la façon dont l’Irlande a réussi à rendre son équipe nationale plus compétitive grâce aux contrats fédéraux. A noter toutefois que la fédération irlandaise de rugby (IRFU) prend à sa charge 90% du salaire des joueurs et que l’IRFU a mis sous contrat fédéral un total de 130 joueurs. Egalement, le championnat fonctionne sous forme de province et non de club.

Tout comme l’Irlande, dans le cadre de cette réforme, Bernard Laporte veut réduire le nombre de joueurs étrangers dans le championnat pour pouvoir laisser éclore les futurs joueurs de l’Équipe de France. Bernard Laporte compte bien tenir ses engagements, forts des résultats prouvés par les pays ayant déjà mis en place les contrats fédéraux. 

 

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Chargé(e) Relations Clubs / Assistant(e) SAV... Coupe de France 2017 - Un concours créatif pour dessiner le...
France 2023 - Quel impact économique pour le pays ?(Lire la suite) Activation - Quand Andy Murray rencontre Teddy Riner, Under Armour fait les choses en grand(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) Administration & Achats - Mizuno(Lire la suite) Concours - Nous vous offrons le maillot de football de votre choix avec Unisport(Lire la suite) Offre de Stage - Chargé de communication / Events - LHC Les Lions(Lire la suite) Basket - La 1ere ligue Jr. NBA de France s'installe dans la région lyonnaise(Lire la suite)