UFC 205 – Une première à New York génératrice de records

mcgregor-ufc-205-new-york

Samedi dernier, le Madison Square Garden a vibré pour la première réunion UFC organisé dans l’état de New York.

Pour cet UFC 205, l’affiche opposait Conor McGregor à Eddie Alvarez. Sans surprise, l’irlandais surnommé « The Notorious » a dominé le combattant américain.

Lors de cette soirée, l’organisation sportive qui monte – récemment rachetée par WME-IMG – a enregistré quelques records.

Du côté du Pay-Per-View, l’UFC 205 a été l’un des évènements UFC les plus suivis dans l’histoire de la ligue. L’organisation n’a pas communiqué de chiffres exacts sur les ventes. En revanche l’UFC a révélé que la billetterie avait généré un chiffre d’affaires de 17,7 millions de dollars, un record pour l’UFC mais également pour le Madison Square Garden sur une soirée ! Au total, l’UFC 205 a accueilli 20 427 spectateurs.

Sur le digital, l’UFC 205 a généré quelques 14 milliards d’impressions, un autre record pour l’UFC. Comme nous vous en parlions la semaine dernière en marge de l’évènement, l’UFC avait tenu à marquer le coup pour cette première à New York City en déclinant de nombreux produits dérivés. Les produits Reebok ont semble-t-il trouvé leur public puisque l’UFC enregistre ses meilleurs ventes retail pour un évènement organisé aux USA.

Enfin et du côté des audiences TV, l’UFC 205 a rassemblé sur FOX 2,4 millions de téléspectateurs en moyenne.

Un peu de publicité ;-)

Laisser un commentaire

Qui est LCG, nouveau sponsor de Stan Wawrinka ? beIN SPORTS sera le diffuseur du Championnat virtuel e-Ligue1...
Sponsoring - USANA nouveau partenaire du PSG Handball(Lire la suite) Foot - Un nouveau sponsor pour Antoine Griezmann(Lire la suite) Foot - MLS - Tous les maillots des franchises pour 2017(Lire la suite) Marketing Sportif - L'agence Com'Over vise les 3M€ de Chiffre d'Affaires en 2017(Lire la suite) Foot - Coupe de France 2017 - Un concours créatif pour dessiner le billet de la finale(Lire la suite) Rugby - La FFR veut accélérer la mise sous contrats fédéraux de 40 joueurs français(Lire la suite)