Nike s’offre le circuit de Monza comme décor du défi « Breaking2 »

 

Hier, Nike a annoncé que « Breaking2 », le défi de voir passer un athlète sous la barre des 2 heures pour un marathon se déroulerait sur la piste du circuit de Monza en Italie.

Pourquoi Monza, le temple de la vitesse ? Outre la symbolique forte en terme de communication et marketing, la marque au swoosh explique que « le choix du lieu de course idéal exige d’évaluer un ensemble unique de caractéristiques environnementales, telles que l’altitude, la température et la pression de vapeur au sommet de la course. L’objectif est singulier : optimiser les conditions de la course. Après avoir passé le monde au peigne fin pour trouver le site le mieux adapté, l’équipe de Breaking2 a choisi une boucle fixe de 2,4 km alliant des parties du circuit du Grand Prix et du circuit de la Formule Junior de l’Autodromo Nazionale di Monza, à Monza, en Italie.

L’emplacement couvre des éléments environnementaux essentiels. La température oscille autour des 15 degrés Celsius, le vent ne souffle pas à plus de 2 m/s et la pression de vapeur est inférieure à 12 mmHg. De plus, le ciel est généralement couvert (ce qui réduit la charge thermique sur les coureurs) et les courants d’air ne changent pas radicalement de sens, car la situation du circuit est parfaite : loin de la côte et parmi de nombreux arbres.

Bien sûr, ces points de données et les circonstances environnementales seuls ne garantissent pas que le record de deux heures soit battu. La forme du circuit et la longueur et l’élévation de la course répondent à d’autres critères essentiels pour optimiser la tentative ».

Hier, le champion olympique Eliud Kipchoge a fait du répérage sur le circuit de Monza, bouclant un semi-marathon en 59’19’.

Une chaussure spécifique pour s’attaquer aux 2 heures

Côté produit, et pour tirer le maximum de chaque foulée, Eliud Kipchoge, Lelisa Desisa et Zersenay Tadese porteront la Nike Zoom Vapor Elite avec semelle intermédiaire Nike ZoomX. Un prototype de chaussure qui sera adapté spécifiquement à chaque athlète. Quel sera le réel avantage offert aux coureurs par ces chaussures de running ? Un article du New York Times précise que Nike travaille avec l’IAAF concernant les tests anti-dopages des coureurs de Breaking2 et l’homologation des chaussures.

Outre sa hauteur de 21 mm à l’avant du pied, la Nike Zoom Vaporfly Elite, est dotée d’une différence talon/avant du pied de 9 mm, destinée à réduire la pression sur le tendon d’Achille. Ceci est également reflété par la forme arrondie unique de la plaque en fibre de carbone, visible dans la courbure caractéristique de la semelle intermédiaire colorée. En plus d’apporter une sensation de mouvement vers l’avant, la plaque en fibre de carbone joue un rôle crucial en renforçant la résistance à la flexion, afin d’améliorer l’efficacité de chaque foulée pour les trois athlètes et de limiter les déperditions d’énergie pendant la durée de la course.

Côté business, Nike sortira 3 nouveaux modèles (Nike Zoom Vaporfly 4%, Nike Zoom Fly et Nike Air Zoom Pegasus 34) le 8 juin prochain dans des coloris inspirés par le circuit auto de Monza.

Laisser un commentaire

VAFC et Kipsta confient la création du maillot Third 2017-2018... Offre Emploi (CDI) : Chargé(e) de clientèle ADV France - TECNIFIBRE
Droits TV - beIN SPORTS et TMC pour suivre la "nouvelle" Coupe Davis(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant développement commercial - Feeling Sports(Lire la suite) Rugby - GMF nouveau Partenaire Majeur du Top 14 en remplacement d'Orange(Lire la suite) JO - Airbnb et le CIO officialisent leur union, un deal à 500M$ ?(Lire la suite) Sponsoring - Heineken prolonge avec l'UEFA Champions League et s'associe à l'Euro 2020(Lire la suite) Média - BT Sport conserve la Champions League en exclusivité au Royaume-Uni(Lire la suite)