Nomination – Etienne Thobois Directeur Général du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques & Paralympiques (COJO) Paris 2024

Etienne Thobois (15 septembre 2017)

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici puis cliquez sur l'onglet "offres"

 

C’est désormais officiel, Tony Estanguet a retenu Etienne Thobois pour occuper le poste de Directeur Général du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques & Paralympiques (COJO) Paris 2024.

Cette nomination intervient au terme d’une procédure de recrutement entamée en novembre dernier et réunissant 61 candidats.

4 candidats finalistes ont été sélectionnés par le cabinet Odgers Berndtson puis auditionnés par une commission dans laquelle figuraient Tony Estanguet, Guy Drut et un représentant de chaque membre fondateur : Ville de Paris, CNOSF, Etat, CPSF et la Région Île-de-France. Bernard Lapasset, qui co-présidait aux côtés de Tony Estanguet le Comité Paris 2024 en phase de candidature, a été nommé président d’honneur du COJO.

(vidéo) Etienne Thobois lors du Sport Innovation Summit Paris (juin 2017)

« Le Comité Paris 2024 tiendra ce jeudi, 21 décembre, un Conseil d’Administration (CA), en attendant sa dissolution et la création du futur Comité d’Organisation des Jeux Olympiques & Paralympiques(COJO) qui devraient intervenir au cours de la deuxième quinzaine de janvier 2018″ précise le Comité Paris 2024.

Le COJO s’impose les plus hauts standards d’éthique et de transparence

Tony Estanguet et l’ensemble des membres fondateurs ont souhaité s’imposer les plus hauts standards en matière d’éthique et de transparence. Plusieurs organismes de contrôle seront mis en place :

– Un comité des rémunérations composé de 8 personnes issues des secteurs public et privé : 2 membres désignés par chacun des signataires du contrat de ville hôte (Ville de Paris et CNOSF), 1 membre désigné par l’État et 5 membres de la société civile, expertes dans le domaine des ressources humaines

– Un comité d’audit composé de 7 à 9 personnes

– Un comité d’éthique composé de 6 personnes nommées par plusieurs instances publiques : Agence Française Anti-corruption, Conseil d’Etat, OCDE, Cour de cassation, Cour des Comptes et Défenseur des Droits

Le COJO Paris 2024 lancé en début d’année

Le transfert des compétences du comité de candidature vers le COJO devrait intervenir au cours de la seconde quinzaine du mois de janvier 2018 à l’occasion d’un CA/Assemblée Générale de dissolution.

La création du COJO interviendra quelques jours avant la tenue de la 2e édition de la Semaine Olympique et Paralympique. Puis, une délégation du COJO Paris 2024 se déplacera en Corée du Sud à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Pyeongchang.

En mars, puis en avril, le Comité International Olympique (CIO) et le Comité International Paralympique (IPC) viendront opérer une première revue de projet en prévision de la première visite de la Commission de Coordination du CIO prévue les 18 et 19 juin 2018. Un premier temps fort pour le COJO au cours duquel les sites et le projet Paris 2024 seront validés par les instances du mouvement olympique international.

Bien que le COJO soit quasi exclusivement financé par des fonds privés (moins de 3% du budget COJO proviennent de fonds publics et participent au financement des Jeux Paralympiques), la Loi Olympique et Paralympique va permettre d’inscrire le COJO dans le périmètre de la Cour des Comptes et de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique.

Quel était l’offre d’emploi pour le poste de DG du Comité d’organisation de Paris 2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques (COJO) ?

Sous l’autorité du Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJO), le(a) Directeur(trice) général(e) (DG) met en œuvre la stratégie définie par les instances dirigeantes du COJO, dans le respect du cahier des charges établi par le Comité International Olympique (CIO). Il/Elle pilote l’activité du COJO pour en garantir l’excellence, la cohérence générale et le respect des délais et du budget.

Il/elle est notamment chargé(e) de :

1/ La planification stratégique et opérationnelle des Jeux dans le respect des engagements de l’agenda 2020 du CIO ;

2/ Le suivi des projets d’infrastructures identifiées dans le concept des Jeux et nécessaires à leur bonne organisation, en étroite collaboration avec la SOLIDEO ;

3/ L’optimisation des ressources financières du COJO issues notamment du programme de billetterie et de la commercialisation des marques et propriétés olympiques, la mise en œuvre d’une protection active de celles-ci, le contrôle strict des coûts et le pilotage exemplaire d’un budget soutenable ;

4/ Le recrutement des équipes du COJO, leur animation et la mise en œuvre d’une politique managériale mobilisatrice, cohérente avec les valeurs olympiques et paralympiques et la stratégie d’allocation des ressources internes et externes ;

5/ La communication externe en France et à l’étranger pour engager très largement autour de l’évènement olympique et paralympique, de son impact et de son héritage ;

6/ L’engagement et le suivi des relations avec les parties prenantes (Comité International Olympique et International Paralympic Committee, fédérations internationales, mouvement olympique et paralympique national, partenaires privés, acteurs publics et société civile) ;

7/ La livraison opérationnelle des Jeux Olympiques, des Jeux Paralympiques et des différents projets associés, conformément à l’approche durable souhaitée par Paris 2024 ;

8/ La mise en œuvre des actions du COJO en matière d’héritage et la mobilisation des parties prenantes autour d’une feuille de route partagée destinée à maximiser l’impact et l’héritage des Jeux.

Expérience exigée
– Le/La DG a une expérience significative dans le management de projets d’envergure internationale avec des échéances fixes et des contraintes financières strictes. Une expérience dans le domaine des grands évènements sportifs serait appréciée.
– Il/Elle a une expérience reconnue dans la gestion d’une organisation exigeante, internationale et à forte croissance, notamment dans des fonctions clés de management : finances, opérations, communication et ressources humaines.
– Il/Elle a une capacité à comprendre les enjeux du mouvement olympique et paralympique, à y évoluer et à construire des relations de partenariat avec les acteurs clés.

Compétences requises
1/ Solides compétences en leadership :
– Aptitude à combiner une pensée stratégique et une agilité organisationnelle ;
– Capacité à appréhender la complexité et le détail ;
– Grandes qualités managériales pour mener et animer des équipes.

2/ Expertise développée et reconnue en :
– Gestion de projets ;
– Organisation d’évènements de grande envergure ;
– Négociation et gestion de prestataires externes ;
– Excellente maitrise de l’anglais comme langue de travail et de négociation.

3/ Qualités relationnelles et personnelles :
– Alignement avec les valeurs du sport ;
– Gestion de l’ambiguïté ;
– Orientation résultats et solutions ;
– Excellentes qualités d’entrainement des équipes ;
– Aptitude démontrée à mobiliser des groupes d’influence vers un but commun ;
– Capacité à gérer la diversité.

Rémunération soumise à un Comité des rémunérations du COJO.

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant Communication Evènementiel Vitalsport... Offre Emploi : Social Media Coordinator - Betclic
Cyclisme - Continental devient Partenaire Majeur du Tour de France en remplacement de Vittel(Lire la suite) Shopping - Casque sans fil Beats Studio3 Neymar Jr. Custom Edition(Lire la suite) Auto - Quand l'industrie du tabac revient de façon détournée sur les Formule 1(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant chargé d'études marketing - advent consulting(Lire la suite) Basket - Nanterre 92 officialise son nouvel équipementier(Lire la suite) Nomination - Nomination - Fabrice Plazolles de retour chez Havas Sports & Entertainment(Lire la suite)