Swatch surf sur les vagues Landaises

Messieurs ravalez vos sourires moqueurs, ces filles là ne sont pas venues pour faire des pâtés sur la plage ! Fini le temps ou les filles vous regardaient surfer, elles ont depuis quelques années déjà leurs propres championnats avec différentes étapes et catégories. C’est à Hossegor que se réunissait le gratin de l’élite du meilleur de la surfeuse en maillot, et le niveau atteint par ces dames risquerait de vous faire peur !

 

Swatch, célèbre marque de montres Suisse, a donc décidé pour la seconde année de sponsoriser cette étape du championnat du monde (6 étoiles) et ce pour toute la semaine de compétition. Cela s’est soldé par un événement fort sympathique, ou malgré l’enjeu de la compétition l’ambiance est restée cool (on est pas au foot ici), le soleil jouant une partie de cache-cache toute la semaine avec les organisateurs.


Surf : Swatch girls pro France – Trailer par Riders-Match

 

 

Pale Vu France? from www.WheresErica.com on Vimeo.

 

Swatch avait complètement joué le jeu en distribuant des lots au public qui malgré le mauvais temps de la fin de semaine, est venu nombreux admirer les figures réalisées sur le plus beau « beach break » de la planète (PS : les Landais ne sont pas chauvins !). Les Suisses avaient même fait venir Miss France 2011 (fan de surf) signer des autographes et poser pour quelques photos.

 

Habituellement sponsorisé par des marques de glisse (Quiksilver, Rip Curl, Billabong, Hurley, Vans…) il est important de souligner la présence de ce nouveau sponsor qui est toute bénéfique pour ce championnat. Evidemment il apparaît un peu paradoxale qu’une marque de montres ; d’origine Suisse qui plus est ; sponsorise un événement de surf, mais les organisateurs ne s’en plaindront pas à la vue du réel succès de cette édition.

 

Cette optique visée par la marque correspond à une volonté de changement d’image de la part de Swatch, pour comprendre le principe il suffit de vous demander ce que Swatch représente pour vous utilisateur lambda. Soyez franc, comme de nombreux manufacturiers Suisse, Swatch a une image de marque très « raisonnable », il était donc temps de changer tout ça. Un petit détour sur le site de la marque m’a vite fait comprendre que cette épreuve de surf était insérée dans un processus globale insérant également les championnat du monde de beach volley, du ski (Swatch sponsorise le championnat du monde de freeride), du snowboard (présence sur de nombreux événements de freestyle), de la moto, du BMX…

 

 

 

 

 

 

 

 

Du côté des produits, Swatch surf sur la vague du retour au « rétro » avec des produits aux multiples couleurs, une production standardisée permettant aux plus jeunes de porter très tôt les modèles de la marque. Cette dernière est en véritable mutation, son image en plein changement va probablement la conduire à toucher de nouveaux marchés. Et qui sait, l’année prochaine nous verrons de nouveau de belles filles surfer au top niveau sur les plages de Hossegor, le tout sous la houlette d’une troisième édition du Swatch pro.

 

La seule petite chose à regretter est la date de la programmation, malheureusement la place privilégiée dans le calendrier des vacances d’été est déjà prise par la Roxy Jam à Biarritz (64), il faudra donc espérer que la prochaine édition se tiendra sous un soleil radieux, permettant au public de profiter des belles courbes de ces surfeuses, dans l’eau et sur la plage.

 

Pour la partie résultats c’est la numéro 2 mondiale, Sally Fitzgibbons qui l’emporte en finale face à Sage Erickson dans une finale qui s’est tenue vendredi puisque la météo n’avait pas prévu le soleil pour le week-end. Du côté tricolore Justine Dupont accède aux quarts de finales ! Prize Money ? 4500 $ US…

 

Crédits photos : Thomas Martin, www.swatch.com.

 

 

Laisser un commentaire

OM : Margarita Louis-Dreyfus va injecter 15 Millions d'euros La Finale Nationale de l'EA SPORTS FC aura lieu lors du JUBILAMA
Tennis - Qui a fabriqué le nouveau mobilier de Roland-Garros ?(Lire la suite) Tennis - L’Opening Week, l’autre réussite de Roland Garros(Lire la suite) Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite)