Coupe du Monde de Rugby 2023 – Les primes des joueurs du XV de France en cas de victoire ?

Pour cette Coupe du Monde de Rugby 2023 disputée en France, les joueurs du XV de France pourraient toucher une jolie prime de la part de la Fédération Française de Rugby (FFR).

Dans une longue interview au journal L’Equipe, le président de l’institution Florian Grill a dévoilé quelques données économiques sur la FFR.

Le quotidien précise également le montant de la prime que pourrait empocher chaque joueur du XV de France en cas de victoire finale et versée par France Rugby. 200 000 euros selon L’Equipe.

« Elles n’avaient pas été budgétées » explique Florian Grille à L’Equipe au sujet des primes des joueurs pour cette Coupe du Monde 2023. « Serge Simon avait topé dans la main des joueurs, mais si les choses avaient perduré, on aurait explosé le budget de l’ordre de 3 M€. Quand je dîne avec Fabien Galthié la première fois, je lui demande s’il était invité dans ces réunions au sujet des primes. Réponse : non. Raphaël Ibañez non plus. Simon passait en direct avec les joueurs. Avec Jean-Marc Lhermet (vice-président en charge des équipes de France), on a demandé si Fabien souhaitait être impliqué. Il le souhaitait, donc on a fait une réunion avec Fabien, Raphaël, Mathieu Brauge (team manager) et les représentants des joueurs (Dupont, Fickou, Marchand, Ollivon, Alldritt). On leur a dit qu’on était désolé de venir parler de ça à deux mois de la Coupe du monde, pendant le stage à Monaco. On leur a dit que les comptes de la Fédé étaient affreux. Que ce qu’on pouvait faire, c’est leur donner l’équivalent de cent pour cent des primes partenaires versées à la FFR si on est champion ou vice-champion. Si on donnait plus, on bouffait sur le rugby amateurs. Ils ont été nickel (chaque joueur touchera environ 200 000€ en cas de sacre ajoute les journalistes Frédéric Bernès, Renaud Bourel dans leur article). Et Fabien a été aidant. Les joueurs nous ont juste demandé un truc que j’ai immédiatement accepté : ils avaient droit dans le cadre prévu par Serge Simon à quatre invitations pour leur match et quatre places payantes. C’est rien. Quand tu es l’acteur principal, c’est un non-sens. On est passé à six invitations et dix places payantes. »

Le point sur le situation financière de la FFR

« Il y a des choses très positives et je ne veux pas les passer sous silence. S’il y a une fierté, c’est l’apaisement. C’est d’avoir constitué ce bureau fédéral. Cet apaisement, on le devait bien au rugby. On aurait été ridicules. Les « anciens » découvrent des trucs qu’ils ne savaient pas. D’autant que Serge Simon leur avait interdit de nous parler. Au dernier comité directeur, il y a eu six abstentions ou votes contre. Il y a de bonnes équipes à Marcoussis, et il y a aussi ce gouffre budgétaire. Le lendemain de l’élection, c’était moins 9 millions d’euros. Puis moins 13, car ils avaient anticipé des revenus « hospitalités » irrationnels » détaille Florian Grill. « On arrive à moins 20 une fois effectuée la correction sur les nouveaux partenariats maillots qu’ils avaient inscrits au prix tarif ; or il y a eu des négociations et on a abouti à 2,5 M€ de moins. Même chose pour les revenus des Six Nations. Ils avaient tablé sur l’hypothèse haute. Idem pour le GIE et les hospitalités. J’essaie d’expliquer tout dans le détail. Il y avait à la FFR des commissions qui rassemblaient 450 personnes, sur le rugby à cinq, à sept, sur le handicap… On a 20 millions de déficit, donc on n’a gardé que celles qu’on a estimées indispensables. On a remplacé des commissions de dix par deux ou trois chargés de mission bénévoles. On a ramené l’ensemble à une centaine de personnes. Ça fait partie des économies qu’on peut faire. »

 

Laisser un commentaire

Le prize money et les sponsors du Greenweez Paris Major Premier... Coupe du Monde de Rugby France 2023 : 10 équipementiers se partagent...
Paris 2024 - Il faudra débourser 390€ minimum pour entrer dans la Team USA House(Lire la suite) Offre Stage - Offre stage : Assistant(e) Evènementiel sponsoring - PSG(Lire la suite) Event - Participez à l'évènement SponsorshipX Paris du 7 au 9 août 2024 à Paris(Lire la suite) Droits TV - De la NBA sur Prime Video dès la saison 2025-2026 en France(Lire la suite) Equipementier - Nike présente le coloris "safari" de ses chaussures pour Paris 2024(Lire la suite) Media - La campagne de L’Equipe pendant les Jeux Olympiques(Lire la suite)