Interview – Raymond Domenech (vidéo)

photo : Nasser Berzane

 

En début de semaine, la marque Kettler, leader européen du fitness à domicile, organisait la seconde édition de son Challenge visant à lever des fonds pour l’association l’Etoile de Martin.

50 personnalités se sont affrontées sur des vélos d’appartement haut de gamme pour gravir l’Alpe d’Huez. A l’issue de la soirée,  ce sont 17 500 euros qui ont été reversés par Kettler à l’association qui oeuvre pour soigner les enfants atteints de cancers pédiatriques.

L’occasion pour nous de poser quelques questions à Raymond Domenech. L’ancien sélectionneur de l’Equipe de France de football nous a parlé de sa présence au Challenge Kettler, son utilisation de Twitter, son actu publicitaire et médiatique, sa relation avec adidas à l’époque des Bleus, l’OL… Nous lui avons également demandé si il fallait prendre Karim Benzema dans la liste des 23 pour l’EURO 2016.

SportBuzzBusiness.fr : Pourquoi participer au Kettler Challenge 2016 ?
Raymond Domenech : 
C’est la deuxième année, j’étais là l’année dernière déjà. Je suis lié à l’Étoile de Martin  et on se retrouve pour la bonne cause. Ce qu’ils font est génial pour récupérer des fonds. La maladie des enfants est la plus injuste. L’avantage quand on est un médiatisé c’est que l’on peut en faire parler un peu plus pour sensibiliser les gens à ces maladies lourdes et graves.

SBB : Avez-vous un objectif kilométrique personnel pour ce challenge ?
RD :
Alors pas du tout. Je m’étais préparé pour du plat, j’avais oublié que c’était l’Alpe d’Huez à grimper, heureusement on est en relai, je ferai les périodes de faux-plat.

SBB : Connaissez-vous votre nombre de followers sur Twitter ?
RD :
Honnêtement, je m’en fous. Je fonctionne avec Twitter d’une manière très simple. J’ai quelque chose à dire quand je suis réveillé, quand j’ai envie, quand ça me tient à cœur, je mets un message. Derrière c’est fini, je ne veux même pas savoir ce que les gens en pense… Donc je ne sais pas du tout, combien alors ?

SBB : 80 000
RD :
Je ne sais pas ce que ça donne, ça correspond à quoi ?

SBB : Ce n’est pas encore Jean-Michel Aulas mais c’est pas mal…
RD : Ah… Après il faut l’entretenir, moi c’est des moments, des périodes, je suis réservé avec les réseaux sociaux.

SBB : Les medias, une reconversion définitive ou un plaisir temporaire avant de reprendre votre carrière d’entraîneur ?
RD :
Il y a un âge où l’on aime pas dire définitif, alors je ne sais pas. Peut-être qu’un jour… j’en sais rien,  je trouve que ce métier est sympa, on peut être consultant sans critiquer systématiquement. Le rôle est d’expliquer, pas de critiquer. J’ai l’impression d’y arriver c’est donc que ça doit être jouable. Pour le moment, peut-être qu’un jour… Je n’ai pas programmé.

SBB : Pourquoi peu d’entraîneurs font de la publicité pour des sponsors ?
RD : 
A mon avis, ce sont les médias qui n’ont pas d’intérêt particulier pour les entraîneurs car ce ne sont pas eux qui sont dans la lumière, il faut vraiment que ce soit exceptionnel mais il est vrai que pour l’entraîneur il doit y avoir une réticence car il se met en première ligne. Un joueur peut se faire chambrer mais un entraîneur en fonction de ce qu’il va faire ça peut être mal interprété. L’entraîneur est un rassembleur, il ne peut pas découper, il ne peut pas diviser.

SBB : bwin, SPORT 2000… Bientôt une nouvelle publicité avec Raymond Domenech ?
RD : Non, cela ne s’est pas présenté. J’ai eu deux trois trucs mais qui voulaient se servir de ce qui c’était passé dans ma carrière… je suis fatigué, passons à autre chose.

SBB : Portiez-vous une attention particulière aux maillots des Bleus lorsque vous étiez sélectionneur ?
RD : On travaillait à l’époque avec adidas, aujourd’hui c’est Nike. Les équipementiers collaborent. Ils demandent notre avis notamment sur le tissu et sa qualité. Après les couleurs… Je sais que j’avais réussi à faire passer avec adidas le maillot rouge. Les couleurs de l’Equipe de France c’est bleu-blanc-rouge. C’est vrai que l’on dit « Allez les Bleus » mais je leur ai dit que quand on joue en blanc on le dit aussi. C’était passé pour match contre l’Espagne qui jouait en bleu, c’est peut-être pour ça que ça n’a pas pris…

SBB : Coca-Cola a mis de côté Karim Benzema dans sa campagne marketing pour l’EURO 2016. Faut-il le prendre dans la prochaine liste des 23 ?
RD : Coca-Cola prend sa décision, c’est une décision commerciale. Ils ont dû faire des études sur l’impact positif ou négatif.. .

SBB : Mais vous en tant que sélectionneur le prendriez-vous ?
RD :
 Mais je ne suis pas sélectionneur, c’est l’avantage que j’ai. Pendant 6 ans j’ai vécu avec des gens qui étaient sélectionneurs à ma place. Je ne suis pas sélectionneur donc je ne parle pas en tant que sélectionneur. J’explique ce que peut faire Coca, ce que peuvent penser les uns et les autres mais je n’ai pas d’avis de sélectionneur.

SBB : Etes-vous supporter devant un match de l’Olympique Lyonnais ?
RD : Si je suis consultant d’un match je reste consultant et quand je suis devant ma télé avec mon fils parisien, je suis supporter à fond de l’OL. Depuis que je ne suis plus en équipe de France, j’ai pu retrouver mes quelques clubs : Lyon, Strasbourg et Guingamp pour la Bretagne. J’ai un petit pincement au cœur pour ces clubs quand je les vois jouer.

SBB : Un poste de « Super Manager » à l’OL, ça vous intéresse ?
RD : J’ai entendu ce truc là, je ne sais pas ce que ça veut dire. Je n’ai pas vu officiellement de demande du club qui cherchait ça. C’est des on-dit, des bruits. De l’eau va couler encore sous les ponts…

 

Le Kettler Challenge 2016 en vidéo

Laisser un commentaire

Offre Emploi : Responsable événementiel - Association Française... 8,032 milliards de dollars de Chiffre d'Affaires pour Nike au...
Paris 2024 - "Rendez-vous avec l'histoire", la campagne de communication de l'Equipe de France Olympique(Lire la suite) JO - Voici le jeu vidéo mobile Paris 2024(Lire la suite) Sponsor - Alibaba Cloud et World Squash unis autour d'un accord pour l'environnement(Lire la suite) Football - Un joueur de Málaga vend son maillot 50€ à un supporter après le match(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de stage : Assistant(e) Chef de Projet Marketing - Sportfive (OL)(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Business Performance - SPORTFIVE(Lire la suite)