L’Impact de Montréal débarque sur la planète MLS

La nouvelle franchise de la Major League Soccer, l’Impact de Montréal, fait ses débuts aujourd’hui dans la « cours des grands » avec un déplacement à Vancouver. Le club se prépare depuis 1 ans à cette arrivée  dans la MLS et continue à se structurer. « Nous avons tout doublé », a déclaré le vice-président exécutif Richard Legendre au journal québecois La Presse. Nouveau logo, nouveau maillot, nouveaux sponsors, nouveau site internet, rénovation du stade, etc…, le club espère être « dans le peloton de tête de la MLS sur tout les aspects ».

 

Pour ce faire une place dans le paysage sportif à Montréal, terre de hockey sur glace, l’Impact va devoir être « costaud ». L’équipe des Canadiens de Montréal domine l’actualité sportive. Selon Forbes, les revenus de l’équipe de hockey de Montréal, 165 millions de dollars par année, sont dix fois plus élevés que le chiffre d’affaire moyen d’une franchise de MLS. « Nous avons le même nom, nous sommes la même organisation, mais c’est un autre produit » annonce le vice-président exécutif Richard Legendre. L’arrivée en MLS, le championnat majeur de référence, donne de la crédibilité à l’Impact de Montréal.

Le club se structure et a vu son nombre d’employés en ventes et administration de 20 à 40, le nombre d’abonnés a presque doublé, passant de 4500 à 7500. Le club est actuellement à le recherche d’un joueur « bankable » pour doper l’affluence et la vente d’abonnements. Les prix de la plupart des billets ont augmenté d’environ 30 %, mais la majorité des billets coûtent moins de 30 $. « Nous voulons additionner la clientèle, pas l’échanger » a ajouté Richard Legendre. Le budget de la 1ère année de l’Impact en MLS prévoit des profits modestes, basés sur un chiffre de 13 000 abonnés. L’Impact prévoit de générer 45 % de ses revenus avec les billets, 40 % avec le sponsoring et 15 % avec la télé, les concessions alimentaires et les produits dérivés. Le Stade Saputo, construit en 2008, est actuellement en travaux. Le stade pourra accueillir 20 341 spectateurs, l’équivalent du Centre Bell où évolue les Canadiens de Montréal.

Côté marketing et communication, le club a fait appelle à l’agence de pub montréalaise Sid Lee, déjà liée au soccer par ses campagnes avec Adidas et David Beckham pour la Coupe du monde. Sous le thème de la conquête, la campagne intitulée L’an 1 «montre la force de nos identités et l’importance de notre culture» selon Richard Legendre.

Organisme sans but lucratif depuis 2001, l’Impact est redevenu une entreprise pour se conformer aux règles de la MLS. La société qui gère le sponsoring, Free-2-Play est détenue majoritairement par la famille Saputo, qui a payé 40 millions pour obtenir une équipe de la MLS. Le Fonds de solidarité FTQ a investi 7,5 millions pour devenir actionnaire minoritaire. BMO, Vidéotron et Kia sont devenus également des partenaires majeurs du club.

 

L’Impact de Montréal débutera à domicile la semaine prochaine en recevant Chicago. La rencontre se disputera au Stade Olympique de Montréal, situé à côté du Stade Saputo.

 

Avant-Match : Vancouver VS Montréal

 

Source : http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca

Laisser un commentaire

Faîtes un don pour Wash United et rencontrez André Ayew ! Le PSG devient millionnaire sur Facebook
Football - Le FC Nantes dévoile un maillot "Argentine" en hommage à Emiliano Sala(Lire la suite) Sponsoring - Unibet renforce son engagement auprès du PSG jusqu'en 2023(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de stage : Assistant évènementiel – PARIS BASKETBALL(Lire la suite) Fan Experience - Marriott offre une nuitée dans une loge du Hard Rock Stadium la veille du Super Bowl(Lire la suite) Sponsoring - Peugeot mise à nouveau sur Novak Djokovic(Lire la suite) Tennis - Le détail du Prize Money de l'Open d'Australie 2020(Lire la suite)