NHL: Une manif organisée à Montréal pour exiger un coach parlant français

Après que de nombreuses organisations et personnalités publiques aient dénoncé haut et fort la nomination de Randy Cunneyworth en tant que coach intérim des Canadiens de Montréal,  c’est au tour du Mouvement Montréal français de prendre le relais. La raison ? Ce coach est anglophone et ne parle pas le français. Le Mouvement Montréal Français (MMF) a annoncé l’organisation une manifestation devant le Centre Bell le 7 janvier, afin d’exiger un entraîneur bilingue à la tête du Canadien. Comment serait perçue ce genre d’action en France ? Peut-on imaginer les supporters du PSG protester contre le fait qu’ Ancelotti ne parle pas (encore) le français ?

Le nouvel entraîneur-chef du Canadien, Randy Cunneyworth, et le directeur général de l'équipe, Pierre Gauthier

« Nous remettrons des drapeaux du Québec aux partisans du Canadien qui, en les agitant pendant la partie de hockey, pourront ainsi faire connaître leur opinion », ont affirmé le président du Mouvement, Mario Beaulieu, et le porte-parole, Denis Trudel.

« On recule sur tous les fronts »

En entrevue également jeudi, Mario Beaulieu a ajouté que « c’est le temps de descendre dans la rue et de manifester ». Selon lui, la nomination est venue s’ajouter à d’autres éléments dérangeants, comme le fait qu’il y a peu de joueurs francophones au sein de l’équipe et qu’il y a, selon lui, trop de musique anglophone diffusée dans l’aréna lors des matchs. Une telle décision représente selon lui un « affront » et un « manque de respect » pour les amateurs francophones du club. Le président du Mouvement a soutenu que tant la langue que la compétence doivent être considérées lorsque le moment vient de nommer un nouvel entraîneur pour le Tricolore.

« La grande majorité des partisans du Canadien est québécoise et francophone. Mais les frères Molson semblent se foutre complètement des Québécois », déplore Mario Beaulieu. « L’équipe ne mérite pas son certificat de francisation, croit Mario Beaulieu. L’Office québécois de la langue française devrait le lui retirer. » Si c’était le cas, l’entreprise perdrait les subventions qu’elle reçoit du gouvernement provincial.

Même combat en Espagne

Des touristes espagnols en visite dans la métropole ont dit appuyer le combat du MMF. « En Espagne, la situation est semblable avec l’équipe de football du FC Barcelone. Étant donné que c’est en Catalogne, tout se fait en catalan. Le club est une institution et c’est un peu la même chose ici d’après ce que je constate. » En effet, à Barcelone, le club de football local est un véritable symbole de la culture catalane, comme en témoigne d’ailleurs sa devise : « Plus qu’un club ».

Source: www.cyberpresse.ca

Laisser un commentaire

L'AS Monaco racheté ! Le FC Barcelone lance une application de jongles sur Iphone
Football - Liverpool FC accueille un nouveau sponsor sur sa manche(Lire la suite) Football - David Ginola nouvel ambassadeur de PokerStars Sports(Lire la suite) Activation - Des supporters mis à l'honneur sur la panneautique des matchs du XV de France(Lire la suite) Tennis - Le prize money, les sponsors et l'offre billetterie du Rolex Paris Masters(Lire la suite) Sponsoring - "Pourquoi pas eux ?" Découvrez Maïva Hamadouche !(Lire la suite) Offre Alternance - Conseiller vente sport - Entreprise partenaire de WIN Annecy(Lire la suite)