Nicolas Dieuze : « Entreprendre est un vrai challenge et c’est ce qui me fait avancer aussi bien dans le foot que dans mes projets »

L’ancien joueur du GF38, passé notamment par le Toulouse Football Club s’est confié à l’équipe de SportBuzzBusiness.fr à travers cette interview pleine de sport business. Son envie de relever des défis se retrouve aussi bien dans son investissement pour neezz.com et les complexes Bonitofoot que dans un probable challenge en MLS.

Les complexes Bonitofoot, le réseau social de petites annonces neezz.com : synonyme  d’une réelle envie d’entreprendre ?

Nicolas Dieuze : « Je suis depuis de nombreuses années fasciné par les personnes qui, parties de rien, arrivent à créer des succes story. Ce sont souvent des personnes qui ont beaucoup de ténacité, aiment les défis .Entreprendre est un vrai challenge et c’est ce qui me fait avancer aussi bien dans le foot que dans mes projets. Humblement, à mon niveau, j’essaie  aussi de participer à la vie économique de ma ville, de ma région et par rebond à celle de mon pays. Pour terminer aussi, je dirai que ces projets d’entreprise m’ont toujours permis de garder le contact avec la vraie vie entre guillemets. Ce serait d’ailleurs utile et  bénéfique pour les footballeurs de s’investir davantage dans des projets économiques aussi divers que variés à la fois pour leur enrichissement personnel que pour retrouver cette proximité avec les gens qui fait défaut aujourd’hui. »

D’ailleurs, peux-tu nous en dire peu plus sur ces deux concepts ?

N. Dieuze : « Les complexes Bonitofoot sont des complexes de location de terrains de foot à que j’ai créés dans la région toulousaine. C’est un concept fort qui se développe à vitesse grand V sur notre territoire et qui s’adresse à une clientèle très large. Les terrains mesurent 30m x 20m, sont recouverts d’une pelouse synthétique et sont entourés de palissades d’un mètre de haut surmontées d’un filet qui empêchent le ballon de sortir de l’aire de jeu.Le succès de ce concept vient des sensations qu’il procure proches de celles que nous avions tous lors des matchs de foot dans la cour de récréation. Il s’adresse également à tous les profils de joueurs initiés comme débutants car le ballon reste toujours dans l’aire de jeu quelque soit votre technique et cela rend ce sport dynamique et attrayant.»

Quant à Neezz.com, c’est une plateforme d’annonces de petites annonces. La seule à être organisée en communauté. On peut y déposer gratuitement des annonces photos, vidéos et les partager facilement. Neezz.com dispose d’une version mobile qui intègre l’ensemble des fonctionnalités du site. Déposer une annonce à tout moment et en tout lieu devient possible. Le propriétaire d’une annonce peut être contacté en temps réel  grâce à des nombreux outils comme la messagerie interne, le chat, les notifications, mais aussi Skype, Yahoo!Messenger et Msn. L’utilisateur à la possibilité de se constituer une communauté composée de membres  avec lesquels il partage les mêmes besoins, les mêmes centres d’intérêts et ce, grâce à des outils propres aux réseaux sociaux et à notre  système de suggestion de contenu. »

A travers ces investissements tu te plonges davantage dans le monde du sport business,  quel est ton point de vue sur ce phénomène ?

 N. Dieuze « Le terme de sport business a une connotation négative en France à l’inverse d’autres pays comme les Etats Unis où les 2 mots vont naturellement de pair sans que cela ne choque personne. Cela vient essentiellement de notre histoire et de notre culture qui a longtemps liée le sport à l’amateurisme et réduite sa pratique à la seule finalité de se dépasser et repousser au maximum ses propres limites.

De plus, les notions d’argent, de gains et de rentabilité sont des notions qui ont mauvaise presse en France et dans l’éducation économique des français car souvent liées aux  licenciements, aux délocalisations ou au chômage là ou d’autres pays y voient de la création de richesse, de valeurs et d’emplois.Cette notion de sport business est une notion relativement récente en France mais tout comme la mondialisation (terme là aussi très souvent décrié), celle –ci finira par s’imposer aux gens et l’accepteront car on ne peut pas ni l’aimer ni la critiquer, il faut simplement à mon sens l’accepter et s’en servir à bon escient  tout en évitant au maximum les dérives évoquées précédemment. »

Et côté sportif : tu as réalisé dernièrement des essais auprès de clubs américains, un nouveau challenge sportif pour toi ?

N. Dieuze : « Oui, c’est tout à fait dans cet esprit que je suis parti aux Etats Unis effectuer ces 2 essais à Boston puis à Los Angeles. Jouer en MLS  représente un nouveau challenge que je souhaite relever et même le seul qui me donnerait l’envie de poursuivre ma carrière. Ma vision du soccer confortée par mon séjour là-bas est celle d’un sport jeune,  en perpétuelle évolution , avec un jeu sans calcul (parfois pas assez d’ailleurs !) où les joueurs reflètent une image positive appréciée par un public familial. Pour rebondir sur la dernière question sur le  sport business, cela n’empêche pas le soccer et surtout la MLS à travers les 19 franchises de générer beaucoup d’argent et d’essayer d’en gagner un maximum. Cela prouve bien que sport et business ne sont pas antinomiques. »

Les dix candidats à la 9ème édition du Ballon de Plomb ont été dévoilés récemment : tu n’as pas récidivé à une 3èmenomination, comment le vis-tu ?

N. Dieuze : « Vous vous doutez bien que je ne suis pas déçu mais de toute façon, ayant évolué en L2 la saison dernière et malgré une relégation, je n’entrais plus dans les critères d’admission à cette liste. Plus sérieusement, je ne vous cacherais pas que ces nominations ne me faisaient pas plaisir et je les trouvais même injuste pas tant sur le plan des résultats sportifs car avec 3 relégations consécutives avec 2 clubs différents, il était presque logique d’y figurer mais plus par rapport à l’état d’esprit que représente les joueurs nominés souvent présentés comme arrogant, suffisant, souvent déconnectés de la réalité et parfois même stupides. Autant je suis conscient de ne pas être le plus grand technicien du monde, autant je suis sur de ne pas correspondre à cette dernière catégorie de joueur proche de la caricature mais malheureusement présente dans la football. »

Et sinon pour les fêtes de fin d’année t’as prévu quoi ?

N. Dieuze : « Un peu comme tout le monde, en famille pour le réveillon de Noël et entre amis pour le réveillon du Nouvel An ! »

En attendant ton possible départ pour les USA, l’équipe de SportBuzzBusiness.fr aimerait en savoir un peu plus sur toi et ta culture américaine :

NBA ou NHL ?

« Pas un grand connaisseur mais plutôt NBA. »

Kobe Bryant ou Michael Jordan ?

« Michael Jordan car nostalgique  de cette période liée à mon adolescence. »

West Coast ou East Coast ?

« West Coast et plutôt Los Angeles (rire!). »

Apple ou Microsoft ?

« Depuis peu Apple. »

McDonald’s ou Subway ?

« Mc Do mais de plus en plus étalé dans le temps. »

Bush ou Obama ?

« Au delà de la couleur politique, je dirais sans hésitation Obama car Bush m’était profondément antipathique. »

Merci Nicolas ! N’oubliez pas de le suivre sur son compte Twitter !

Laisser un commentaire

Le FC Barcelone lance une application de jongles sur Iphone Le projet des équipages 148 et 182 inscrits au Raid Students...
Tennis - Thierry Ascione nous dévoile la All In Academy Lyon (OL Vallée)(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) Marketing & Sponsoring - Infront(Lire la suite) Sponsoring - Mastercard prolonge avec l'UEFA Champions League jusqu'en 2024(Lire la suite) Event - Sports Management School organise un webinaire dédié à la digitalisation dans le sport (jeudi 22 octobre à 18H)(Lire la suite) Cyclisme - La reconnaissance faciale pour les coureurs sur la Vuelta 2020(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Attaché Commercial Junior - Entreprise partenaire de WIN Lille(Lire la suite)