EvoluPharm s’offre Sébastien Chabal pour développer sa notoriété et surprendre

laboratoire EvoluPharm Sébastien Chabal publicité homme préhistorique

 

Même éloigné des terrains de rugby, Sébastien Chabal continue d’attirer les sponsors. A l’occasion de son 30e anniversaire, le laboratoire EvoluPharm s’offre l’image de l’homme surnommé « Cave Man ». Selon nos informations, la durée du contrat de partenariat signé est de 3 ans.

Avec le budget le plus important jamais consacré à la publicité depuis sa création, EvoluPharm mise donc sur Chabal pour développer sa notoriété et surprendre au travers d’un campagne TV et radio qui débute dès ce mois-ci.

Au total, 4 spots ont été réalisés par l’agence TVLowCost. Deux sont déjà disponibles au visionnage. Le premier film diffusé met en scène un Sébastien Chabal méconnaissable dans un morphing soigné passant de l’homme préhistorique à l’homme moderne. Un spot ponctué du slogan « EvoluPharm, 30 ans d’évolution au service des hommes ».

Publicité « Evolution » du laboratoire EvoluPharm avec Sébastien Chabal

Une réalisation plutôt sympa qui devrait rapidement faire le tour du web grâce à son potentiel viral. De quoi offrir à la marque une visibilité supplémentaire. Pour ce spot, pas moins de 5 heures de maquillage furent nécessaires pour transformer Sébastien Chabal en homme des cavernes (voir le making of ci-dessous). A noter que la marque a également réalisé une interview plutôt décalée avec Chabal (A lire en plus bas dans son intégralité). Extraits : « Je mange du pâté et du saucisson et je ne fais plus tellement de sport. Je suis un contre-exemple, car je vis sur mes acquis« .

« Lorsque nous avons élaboré notre stratégie de communication 2016, notre objectif principal était de développer la notoriété du laboratoire plutôt que celle de nos produits. Nous avons donc opté pour une campagne TV boostée par un ambassadeur impactant » nous a précisé Jean-Pierre Chulot, fondateur du Laboratoire EvoluPharm. « Collaborer avec Sébastien Chabal, le rugbyman préféré des Français, fut une évidence pour nous et le prolongement d’une communication déjà amorcée dans l’univers du rugby. Nous nous étions notamment associés à la dernière coupe du monde et plus récemment au Stade Français Paris en tant que sponsor.

Pour le plan média, le premier film « Evolution » sera diffusé du 14 au 20 mars et du 30 mai au 5 juin sur BFM TV avec un habillage du jingle Pub avec le logo EvoluPharm, puis le spot diffusé en 1ère position. Un timing idéal puisque Sébastien Chabal devrait bénéficier d’un important bruit médiatique suite au concert des enfoirés qui sera diffusé le vendredi 11 mars sur TF1 et qui a accueilli l’ancien rugbyman aux côtés d’un certain Zlatan Ibrahomivic.

Le film « Qualité – Prix » à découvrir ci-dessous sera lui diffusé sur 4 blocs week-end du 9 avril au 2 mai sur TF1, France 2, France 3, France 5, BFM TV, I-Télé, TMC, D8, D17 et MCS. Les deux autres épisodes de la saga seront dévoilés plus tard.

Spot « Qualité/Prix » du laboratoire EvoluPharm – Sébastien Chabal

Interview de Sébastien Chabal pour EvoluPharm

EvoluPharm : La toute nouvelle campagne EvoluPharm vous a transformé en singe, une expérience qui vous a plu ?
Sébastien Chabal : Oui, j’aime jouer, c’est drôle. Cinq heures de maquillage, ce n’est pas dans mes habitudes, mais jouer l’homme des cavernes c’est dans mes cordes, les journalistes anglais m’appelaient Cave Man.

La faute aux cheveux longs et à la barbe. Vous sentez-vous un lien de filiation avec les hipsters ?
SC : C’est moi qui ai lancé le courant. Je devrais demander des royalties (rires). Cela fait dix ans que je porte la barbe. À l’origine, c’est parce que j’avais la flemme de me raser. Quand je suis arrivé en Angleterre j’ai juste arrêté d’aller chez le coiffeur.

Vous venez d’être élu “sportif le plus sexy du monde” par le magazine Glam’Mag, qu’est-ce qui plaît chez vous ?
SC : L’intérieur plus que l’extérieur – c’est ce que me dit ma femme en tout cas et c’est l’essentiel. Mon charme est loin d’être universel, je n’ai jamais été invité à poser sur le calendrier des Dieux du Stade…

La célébrité vous pèse-t-elle ?
SC : Les gens me reconnaissent, mais je ne suis pas harcelé par les paparazzi. Ma vie n’a rien d’intéressant ; je travaille la semaine et le weekend, je suis en famille et je promène mon chien.

Si vous n’aviez pas été joueur de rugby ?
SC : J’aurais été tourneur-fraiseur, mon métier d’origine. C’est très formateur et cela m’a toujours permis de garder les pieds sur terre.

Qu’est-ce qui vous a fait changer de direction ?
SC : Je ne viens pas d’une famille de sportifs, j’ai commencé le rugby sur le tard, à 16 ans ; au début c’était surtout pour la bringue et les filles.

La fameuse troisième mi-temps ?
SC : C’est largement un mythe. Le rugby professionnel exige une vraie ascèse, progresser implique une discipline de fer.

Le joueur qui vous a le plus marqué ?
SC : Jonah Lomu, je l’ai affronté en 2001 au tout début de ma carrière internationale. Un colosse.

Votre meilleur souvenir ?
SC : Jouer la coupe du monde au Stade de France, un très grand moment.

Nostalgique ?
SC : Non, j’en avais assez du rugby, je voulais arrêter. Aujourd’hui, je suis les matchs et les commente à la télé, une bonne façon de rester dans le bain. Ce qui me manque, c’est l’équipe, le groupe, la victoire à plusieurs. J’ai toujours aimé la convivialité et le partage, c’est encore mon moteur aujourd’hui. Je suis investi dans des activités très différentes, les médias, la promotion sportive, la restauration… Et à chaque fois, c’est le fruit d’une association avec un ami.

Pourquoi un partenariat avec le laboratoire EvoluPharm ?
SC : C’est aussi une histoire de rencontre. EvoluPharm, ce sont des passionnés de rugby. Jean-Pierre Chulot, le fondateur, a presque été qualifié dans l’équipe junior à 16 ans, c’est un battant, avec l’esprit d’équipe et des vraies valeurs de terrain. Cela compte.

Comment entretenez-vous votre forme aujourd’hui ?
SC : Je mange du pâté et du saucisson et je ne fais plus tellement de sport. Je suis un contre-exemple, car je vis sur mes acquis, j’ai une bonne constitution (1,92 m, 113 kg avec 7 % de masse grasse). En revanche, je travaille et bouge toujours beaucoup.

EVOLUPHARM-Tournage-Sebastien-Chabal EVOLUPHARM-Ambassadeur-Sebastien-Chabal Sébastien chabal pub laboratoire EvoluPharm

A lire également

TOP 15 des publicités de Sébastien Chabal !

Sébastien Chabal déguisé en « fée clochette » dans une publicité pour CurrencyFair !

Sébastien Chabal détourne la publicité Zidane / Volvic pour la bonne cause et vous invite à une soirée Poker !

Comment Beats By Dre compte exister pendant la Coupe du Monde de Rugby 2015

Laisser un commentaire

Gareth Bale nouvel ambassadeur de Foot Locker en Europe Roland-Garros 2016 - Le prix des billets et les dates de vente
Smaïl Bouabdellah rejoint M6 pour l’Euro 2024(Lire la suite) Business - La startup de recrutement de sportifs "Sportiw" lève 1 million d'euros(Lire la suite) Volley - Nolt équipementier de la LNV, on en parle avec le responsable marketing de la ligue(Lire la suite) JO - Terraillon Supporteur Officiel de Paris 2024(Lire la suite) Média - La société Matchem rachète le média "But !" pour 120 000€(Lire la suite) Offre Alternance - Responsable communication, Community Manager - NEXST11(Lire la suite)