L’UEFA veut toucher le pactole avec la « nouvelle » Champions League sur 2018-2021

L’UEFA a lancé mardi l’appel d’offres concernant les droits TV de la Ligue des Champions pour la période 2018-2021.

Un package qui comportera dorénavant des matchs de poules à 19h (2 rencontres) et 21h (6 rencontres) pour offrir encore plus de foot aux fans. Autre changement majeur, les 4 principaux championnats (angleterre, Espagne, Allemagne et Italie) auront 4 qualifiés directs pour la Ligue des Champions.

Comme le précise Bloomberg, l’organisme en charge du football européen aurait dû lancer son appel d’offres il y a plusieurs mois, mais les négociations avec les clubs ont retardé le processus. Des négociations qui ont abouti au fait que l’UEFA donnera 50% des sommes reversées aux clubs des 4 championnats principaux que sont la Premier League, La Liga, La Bundesliga et la Calcio. Les autres, dont la France, se partageront le reste.

Des objectifs ambitieux

Et grâce aux futurs droits TV et futurs accords commerciaux pour la période 2018-2021, l’UEFA compte bien augmenter ses revenus, et ce de manière conséquente.

Avec un objectif fixé à 3,2 milliards d’euros, dont 80% issus des droits TV, cela représenterait une hausse de 28% par rapport à la période précédente comme l’a précisé le directeur marketing  Guy-Laurent Epstein à Bloomberg. Des ventes qui seront assurées par TEAM Marketing (TEAM), partenaire exclusif de l’UEFA pour la vente de tous les médias et de tous les droits de sponsoring.

« Le fait d’avoir 4 clubs des meilleurs championnats est véritablement un plus commerciallement » a précisé Guy-Laurent Epstein au média américain. « Notre objectif commercial est ambitieux mais le produit est tellement bon que nous sommes confiants« 

Et si l’UEFA compte sur une large progression, c’est tout simplement que le secteur est toujours en inflation. Les appels d’offres ont commencé cette semaine avec la Chine et le Japon en premier lieu. Les pays européens suivront dans les semaines à venir. Evidemment, la Ligue Europa fera également parti des packages disponibles.

Nous devrions donc être fixés assez rapidement sur les montants que les diffuseurs paieront. Mais lorsque l’on voit la santé des chaines payantes, il est probable de voir l’inflation ralentir.

Un avenir incertain ?

Nous pensons évidemment à beIN SPORTS, qui accumule les pertes depuis son lancement. Plus globalement, c’est bien le phénomène du « cordon cut » qui fait de plus en plus peur aux chaines.

Parmi les plus touchées, on pense à ESPN aux USA qui perd mois après mois des centaines de milliers d’abonnés. La raison ? Les fans privilégient de plus en plus les  offres de streaming offertes directement par les principales ligues. Un phénomène encore peut présent en Europe mais qui commence à se montrer.

La communication ouverte de l’UEFA sur ses objectifs commerciaux, de surcroît au média américain Bloomberg,  est également un témoignage de la pression mise sur les diffuseurs. Il va falloir mettre plus d’argent…

Laisser un commentaire

En direct de Mediapart : Football Leaks et l'industrie de la... Offre de stage: "Assistant(e) Développement de la Pratique"...
Business - Therabody dévoile un impressionnant pool d'investisseurs(Lire la suite) Sponsoring - Kevin Rolland nouvel ambassadeur de la marque Izipizi(Lire la suite) Tennis - Andy Murray nouvel investisseur de la boisson Halo(Lire la suite) Fil info - Suivez l'actualité du Marketing Sportif et Sport Business(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Sponsoring Sales Manager - Grinta(Lire la suite) Media - beIN SPORTS invite des supporters de la Ligue 2 BKT en plateau chaque week-end(Lire la suite)