Business – adidas en route pour un record, Reebok à la traîne et pénalise le groupe

adidas group logo

En fin de semaine dernière, adidas a annoncé ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l’année 2016. Et autant dire que le groupe se dirige vers des records.

Le groupe vient d’enregistrer une croissance de son chiffre d’affaires de près de 14% sur la période juillet-août-septembre par rapport à l’année précédente. Côté marge, si adidas parvient à pousser ses bénéfices à 2,3 milliards d’euros sur la période, il perd tout de même 0,9 point de marge.

capture-decran-2016-11-04-a-16-03-52

Une croissance poussée par l’Asie ainsi que l’Amérique du Nord où adidas réalise 927 millions d’euros de Chiffre d’Affaires (sell in).

capture-decran-2016-11-04-a-16-06-32

Si l’on se penche sur les résultats depuis le début de l’année 2016, les conclusions sont toutes aussi bonnes. Le groupe affiche une croissance de 14,6% avec un taux de marge stable à 48,6%.

capture-decran-2016-11-04-a-16-09-15

Et depuis le début 2016, c’est bien la marque Adidas qui tire le groupe vers le haut. Une croissance forte dans toutes les parties du monde à l’exception de la Russie et de l’Amérique Latine ou le CA est en baisse.

Adidas toujours n°3 en Amérique du Nord derrière Nike et Under Armour

capture-decran-2016-11-04-a-16-11-01

Comme nous vous le précisions plus haut lors du 3ème trimestre, avec 2,44 milliards d’euros de CA en Amérique du Nord lors des 9 premiers mois, adidas Group ne parvient pas à reprendre la seconde place à Under Armour qui a enregistré 2,9 milliards de dollars sur ce même territoire.

Cependant, ce chiffre ne prend pas en compte les ventes réalisée par les points de vente (sell-out), mais uniquement celles faites aux distributeurs (sell-in). Au niveau mondial, adidas reste toujours très loin devant Under Armour dont le business reste encore très concentré sur le marché nord-américain.

sans-titre-1

Enfin, si l’on se penche sur les grandes catégories de produits, on se rend compte que la croissance d’adidas Group est largement boostée par la chaussure (+27%). Segment qui pèse plus de la moitié du chiffre d’affaires de la marque. Côté textile et matériel, la croissance se situe à respectivement 13% et 10%.

Reebok plombe la valeur boursière du groupe adidas

capture-decran-2016-11-04-a-16-31-27

Si les chiffres de ventes sont bons et respectent les prévisions, les 0,9 point de marge perdue au troisième trimestre ont été très mal accueillis par les marchés boursiers. Ces derniers ont largement sanctionné la marque dont le cours a perdu plus de 10% en 2 jours.

Évidemment, cela n’est pas seulement dû à un problème de marge. Loin de là. La marque Reebok inquiète énormément. En effet, les chiffres s’ils ne sont pas catastrophiques côté ventes, le sont bien plus niveau profits.

La marge de Reebok baisse encore pour atterrir autour de 37%. Bien en deçà de ce qui est attendu. Adidas a donc profité des résultats financiers pour annoncer la suppression de 150 emplois sur les 950 qu’elle compte actuellement au siège international. La marque va être complètement restructurée.

Au final, la sanction boursière peut paraître sévère puisqu’Adidas devrait cette année atteindre un CA jamais atteint depuis sa création. Mais selon les spécialistes, le groupe paie également le fait de ne pas avoir annoncé des chiffres meilleurs qu’anticipés, comme c’était le cas lors des deux premiers trimestres.

 

Laisser un commentaire

Magic Johnson et David Stern investissent dans ShotTracker Un contrat de Naming à 20 millions d'euros pour le "Matmut Stadium"
Communication - Gatorade dévoile sa nouvelle publicité avec Michael Jordan, Messi, Bolt et Serena Williams(Lire la suite) Tennis - La FFT internalise la production des images de Roland-Garros à partir de 2021(Lire la suite) Tennis - FedEx prolonge son partenariat avec l'ATP(Lire la suite) JO - JO - Delta Air Lines partenaire de Los Angeles 2028 ?(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Chargé de Projet, Relations Concurrents - A.S.O.(Lire la suite) Appel à candidatures : - Trophées Sport et Management 2020(Lire la suite)