Pourquoi le sport en entreprise ne prend pas (encore) en France

 

A l’issue des 6èmes Assises Sport et Entreprise organisées au CNOSF avec le concours du Ministère des Sports, du MEDEF et de l’Union Sport & Cycle, les avancées du sport en entreprises ont été exposées.

A ce jour, bien que 87% des chefs d’entreprises aient intégré la bienfaisance du sport sur leurs salariés, seuls 18% ont déjà mis en oeuvre des mesures visant à faciliter la pratique du sport. Pour la plupart des dirigeants, le frein principal reste la logistique engendrée par des installations au sein de l’entreprise. Autre raison du manque d’engagement des structures : la méconnaissance des solutions et des accompagnements disponibles pour mettre en place des solutions profitant à tous.

Pour le moment, le sport en entreprise dépend essentiellement du profil des dirigeants. C’est à leur propre initiative que des cours et autres actions sont mises en place.

Les entités à l’initiative des Assises Sport et Entreprise se sont rendues à l’évidence que, bien que du progrès ait été fait sur la perception du sport en entreprise, un long chemin reste à parcourir sur l’information et l’accompagnement des structures. Un vaste plan d’action va être mis en place, dans le sillage de l’attribution des JO 2024 à Paris, pour dynamiser le secteur du sport en entreprise.

Pout consulter l’étude (PDF), c’est ici.

 

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Community Manager - Linkeepers Offre Emploi : Responsable Communication & Performance Clients...
Football - St Hubert prend la parole autour des Girondins de Bordeaux avec la campagne "Objectif 90 Minutes"(Lire la suite) Basket - Quand Steph Curry fait lui-même le show sur scène pour dévoiler la nouvelle Curry 5 d'Under Armour(Lire la suite) Football - adidas reste le "ballon officiel" de l'UEFA Champions League(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant Chef de Projet - Écovélo(Lire la suite) Basket - Des chiffres records pour la saison régulière de NBA(Lire la suite) Ski - Courchevel Méribel 2023 : "Nous avons évité le piège de l'arrogance"(Lire la suite)