Après Nike, INEOS s’attaque à la barre des 2H sur le Marathon avec Eliud Kipchoge

Photo: Thomas Lovelock

 

Après avoir racheté l’équipe cycliste Sky, INEOS poursuit sa stratégie de communication par le sport en investissant sur le marathonien Eliud Kipchoge. Ce dernier tentera à nouveau de descendre sous la barre symbolique des 2 heures pour courir la distance de 42,195 kilomètres.

La date et le lieu de la prochaine tentative ne sont pas encore officiel mais l’évènement financé et organisé par le géant de la pétrochimie devrait se dérouler fin septembre début octobre à Londres.

En 2017, c’est Nike, équipementier du kenyan, qui avait tenté de battre le record avec Kipchoge en organisant une course sur le circuit de Monza avec le projet « Breaking2 ». Malgré de nombreux mois de préparation, la marque américaine et le coureur ont échoué à quelques secondes du mythe des 2H avec un chrono de 2H et 25 secondes. « J’ai beaucoup appris de cette expérience et je pense sincèrement que je peux aller 26 secondes plus vite qu’il y a deux ans » a précisé Kipchoge dans un communiqué. « Cela me procure une grande fierté d’accepter le challenge proposé par INEOS ».

Combien touchera Eliud Kipchoge pour participer à ce défi ? Quel montant supplémentaire lui sera versé en cas de chrono en dessous des 2H ? Le prochain parcours qui devrait être à nouveau une boucle sera t-il plus favorable au Kenyan que le circuit italien ?

« Lui apporter le soutien nécessaire afin d’être les témoins d’un moment historique du sport » – Jim Ratcliffe

Pour accompagner ce défi, une campagne marketing importante sera menée par INEOS. L’évènement promet d’attirer des dizaines de milliers de spectateurs avec une diffusion en direct à travers le monde, notamment sur les canaux digitaux et sur certaines TV. « Eliud Kipchoge est le plus grand marathonien de l’histoire et le seul à pouvoir descendre en dessous des 2 heures » ajoute Sir Jim Ratcliffe, Président d’INEOS. « Nous allons lui apporter le soutien nécessaire afin d’être les témoins d’un moment historique du sport ».

Photo: Thomas Lovelock

Photo: Thomas Lovelock

Photo: Thomas Lovelock

Pour rappel, le milliardaire anglais est à la tête d’INEOS qui réalise quelques 60 miliards de dollars chaque année et emploi un total de 19 000 salariés à travers le monde.

Laisser un commentaire

Offre Emploi : Business Developer - MOVE YOUR BUDDY Offre Alternance : Commercial - Entreprise partenaire de Win...
Interview - Frédéric Michalak : "Lyon est une place forte du sport et un territoire attractif"(Lire la suite) Sponsoring - Deliveroo nouveau Partenaire Premium de l'Olympique Lyonnais(Lire la suite) Rugby - La Société Générale dévoile sa nouvelle publicité à l'occasion de la Coupe du Monde de Rugby(Lire la suite) Média - Coupe du Monde de Rugby 2019 - Quel est le prix des publicités sur TF1 ?(Lire la suite) Football - Quel était le business model de la Coupe de la Ligue qui va s'arrêter ?(Lire la suite) Merchandising - Le PSG lance un extincteur "Ici c'est Paris"(Lire la suite)