200 millions de dollars, le montant du droit d’entrée des deux prochaines franchises de MLS

 

Cette saison, 24 équipes évoluent en Major League Soccer, le championnat de football d’Amérique du Nord. Dans un futur proche, la MLS devrait passer à 30 franchises. Avis aux investisseurs…

Alors que 3 nouvelles équipes intégreront le championnat d’ici 2021 (Inter Miami et Nashville SC en 2020, Austin FC en 2021), portant à 27 le nombre d’équipes, la MLS recherche actuellement les marchés qui accueilleront la 28ème et 29ème équipe.

Pour s’offrir une équipe, il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée de 200 millions de dollars, prix fixé par Don Garber, le Commisionner de la MLS. Deux villes sont actuellement en discussions très avancées, Saint-Louis et Sacramento.

« Le soccer professionnel est florissant à tous les niveaux aux États-Unis et au Canada, et nous croyons que la réussite d’un club de MLS est réalisable dans de nombreux marchés » a déclaré Don Garber, dans un communiqué. « L’élargissement est couronné de succès depuis 15 ans, élément essentiel de la croissance continue de la ligue. Nous sommes heureux de voir certains des plus grands dirigeants d’entreprise et communautaires, représentant d’importants marchés en Amérique du Nord, déployer de gros efforts pour l’obtention des nouveaux clubs de MLS ». 

Pour séduire définitivement les responsables de la MLS, les candidatures de Saint-Louis et Sacramento devront présenter un dossier avec les plans définitifs du stade, l’engagements d’entreprises privées, la composition du groupe d’investisseurs, les détails économiques du financement, les plans stratégiques de développement des supporters, les engagements en matière de formation des joueurs ou encore des détails sur les programmes communautaires.

La MLS bientôt à 30 franchises

L’attribution définitive des deux nouvelles franchises MLS (28 et 29) devrait être effectuée cette année. Concernant la 30ème, chiffre évidemment symbolique, la Major League Soccer n’a pas encore communiqué de montant officiel. Une chose est sûre, 3 éléments essentiels seront étudiés : les ressources financières nécessaires pour investir notamment dans les infrastructures, un marché dont l’histoire est jalonnée d’un soutien fort de supporters dont la situation géographique est attirante tant pour les partenaires commerciaux que télévisuels et un plan de stade global. « Nous allons prendre notre temps pour trouver la 30ème équipe » a précisé Don Garber. « Nous avons de nombreuses villes intéressées ».

Une valorisation des équipes MLS qui progresse

En investissant dans une franchise MLS, les propriétaires comptent évidemment sur la valeur prise par leur équipe pour la revendre un jour au prix fort. Ceux qui ont investi il y a plusieurs années peuvent espèrent quelques millions. Ou bien s’appeler David Beckham. En signant pour le LA Galaxy en 2007, l’anglais a négocié dans son contrat l’opportunité d’avoir une franchise MLS à la suite de sa carrière pour un prix d’entrée de 25 millions de dollars. Avec ses associés, la franchise de Miami sera lancée la saison prochaine.

Selon le dernier classement du magazine Forbes réalisé en 2018, c’est Atlanta United qui arrive en première position du classement de la valorisation avec 330 millions de dollars. Un petit exploit pour cette franchise qui n’a que deux ans d’existence et qui a remporté le championnat l’année dernière. Précisons que l’étude de Forbes a été réalisée avant le titre d’Atlanta, en marge des playoffs. Un succès sportif qui devrait augmenter encore un peu la valeur de l’équipe qui évolue au Mercedes-Benz Stadium, premier stade de NFL et MLS 100%cashless et qui s’appuie sur une communauté de fans grandissante. 5 joueurs de l’équipe figurent ainsi dans le TOP 25 des plus gros vendeurs de maillots de la MLS l’année dernière.

Si la valorisation des équipes MLS est encore très loin de celles des franchises de NFL, MLB, NBA et NHL (Forbes évalue les New York Yankees à 4,6 milliards de dollars), celle ci progresse et propose évidemment des opportunités plus abordables pour les investisseurs. La MLS est encore loin des 4 autres championnats majeurs en Amérique du Nord, notamment et surtout en terme de revenus issus des droits TV et marketing. Selon Forbes, Atlanta United générerait un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 50 millions de dollars. Des chiffres également très éloignés des plus grands clubs de football en Europe. Pour accroître les revenus des clubs, la MLS a toutefois autorisé l’arrivée de sponsors sur les manches dès la saison 2020. L’accroissement du nombre d’équipes dans les années à venir sera l’un des principaux leviers mécaniques avec plus de matchs pour les équipes, ce qui aura un impact sur les droits TV, le sponsoring et les recettes les jours de match.

 

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant Chef de Projet Communication et évènementiel... Nike dévoile le nouveau maillot domicile 2019-2020 de Chelsea...
Event - Inosport célèbre ses 10 ans le 6 juin(Lire la suite) Offre de Stage - Chargé(e) de développement commercial et événementiel - Entreprise partenaire de Win Sport School (Tours)(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Chargé de Partenariats - Stade Français Paris(Lire la suite) Tennis - Une chaussure "patchwork" pour Rafael Nadal à Roland-Garros(Lire la suite) Roland-Garros - 1 000 objets recyclant le court n°1 mis en vente après sa destruction(Lire la suite) Football - uhlsport présente le nouveau ballon de la Ligue 1(Lire la suite)