Comment IBM utilise le Big Data dans le sport

Roland-Garros : ses balles jaunes, sa terre ocre, ses allées, son court Philippe Chatrier… et son dispositif technologique mis en place par IBM depuis 1996 pour offrir la meilleure expérience possible aux fans. Tout comme avec les autres tournois du Grand Chelem, le Master d’Augusta ou encore la RFU, la multinationale américaine a trouvé un formidable terrain de jeu pour mettre en valeur son savoir-faire en matière de Big Data Analytics auprès du grand public.

IBM Big Data

« Le Big Data c’est bien, l’analyser c’est encore mieux et surtout indispensable ! », c’est par ces mots que Patrice Poiraud, directeur de l’initiative Big Data IBM France, définit l’immense activité que représente le domaine. En effet, il ne suffit pas de disposer de milliards de données, l’enjeu est de les sélectionner et de les étudier en fonction de leur pertinence et du contexte afin d’en tirer conclusions et prédictions, essentielles dans la prise de décision.

Une expertise qui trouve un écho aussi bien dans le domaine stratégique de l’entreprise qu’auprès des événements et institutions sportives à travers la recherche des trois objectifs suivants :

1 – Augmenter l’efficacité opérationnelle

Anticiper toutes éventualités afin de limiter les incertitudes passe évidemment par un processus de contrôle global, précis et réactif. C’est ce qu’apporte par exemple, la solution « Smarter Cities » développée à l’origine par IBM pour les villes et adaptée au Sun Life Stadium. Avec 75 000 sièges, 24 000 places de parking, le plus grand système de point de vente automatisé, l’enceinte des célèbres Dolphins de Miami fonctionne comme une véritable petite ville qui nécessite une coordination parfaite entre tous ses services.

Cette technologie permet aux équipes de rassembler en un seul point de multiples facteurs susceptibles d’exercer une quelconque influence sur l’expérience du spectateurs. Ainsi, les responsables ont la possibilité de surveiller en temps réel des informations telles que les conditions météorologiques, le trafic routier et l’occupation du parking, le flux des foules aux abords et à l’intérieur du stade, les conversations sur les réseaux sociaux. Des indicateurs qui les aident directement dans leur gestion et prise de décision : acheminer le catering et améliorer le merchandising en fonction des flux et de la météo, informer et diriger le spectateur dans son parcours…

Un parcours client optimal participe grandement à l’expérience vécue.

2 – Développer, fidéliser et satisfaire les consommateurs

Mis en place depuis l’année dernière à Roland-Garros et désormais lors des 4 tournois du Grand Chelem dont IBM est partenaire, le Slam Tracker propose en temps réel des statistiques détaillées. L’un des outils : « Clés du Match », mène à travers une base de données de 41 millions de points joués sur près de 8 ans, une analyse de l’historique des matchs joués entre les 2 adversaires afin de déterminer quels seront les critères déterminants de victoire.

Au-delà du simple fait que ces données apportent un feedback essentiel aux joueurs à propos de leurs performances, elles permettent surtout de mettre à disposition des fans un nouveau contenu de qualité. Ainsi, à l’aide de ce contenu enrichi, le site internet de la quinzaine a connu en 2012 une augmentation de 25 % de ses visites par rapport à l’année précédente pour atteindre 14 millions de visiteurs uniques. Des pics à hauteurs de 1000 pages vues/secondes ont même été enregistré lors des rencontres du dernier carré témoignant de l’intérêt grandissant des fans pour la consommation de contenus complémentaires sur second écran.

Qui dit second écran, dit réseaux sociaux. Un domaine auquel IBM prête également une oreille attentive avec un système d’analyse sémantique du « bruit social ». Lors de l’édition 2012, les spectateurs de la Porte d’Auteuil pouvaient suivre en temps réel la popularité des joueurs sur les réseaux sociaux. Couplées aux sentiment positifs ou négatifs dégagés par les tweets, ces informations était agrégées dans un social board sur le site de l’Open d’Autralie.

Ecouter et surtout analyser les sentiments des consommateurs sur les réseaux sociaux permet de mieux les comprendre, de prédire leurs actions et par conséquent de répondre efficacement à leurs demandes.

RG IBM big data

3 – Gérer le risque, la fraude et les impératifs réglementaires

Le sport, c’est aussi synonyme de blessures. Dans ce domaine, le Big Data a une nouvelle fois son mot à dire puisque IBM développe avec l’équipe de rugby de Leicester un système de capteur sur les joueurs afin d’analyser le nombre de chocs, leur puissance, le rythme d’entrainement, leur niveau de stress etc… L’objectif étant de prévenir l’apparition de blessures et d’intervenir avant qu’il ne soit trop tard.

L’esprit est le même pour les équipes de la police de Memphis dans le Tennessee qui utilise le système d’analyse prédictive de IBM afin de gérer les ressources humaines et leurs secteurs d’activités. Un outil qui a fait ses preuves puisqu’il a permis une baisse de 30% des crimes et que les autorités brésiliennes s’approprient logiquement en vue de l’organisation des deux plus grands événements sportifs au monde.

A travers ce prisme de l’activité de IBM dans le sport, le concept de Big Data a bel et bien un avenir considérable dans le domaine sportif. Que ce soit en termes de performance des joueurs, d’expérience de fans ou encore de gestion des risques, l’analyse prédictive est un outil indéniable. Il l’est aussi pour IBM qui s’offre ainsi une communication judicieuse basée, tout simplement, sur son expertise.

Laisser un commentaire

MotoGP - Lewis Hamilton et les Paddock Girls réchauffent le... FC Barcelone - Nouveaux Maillots 2013/2014 Nike (Domicile et...
JO - L’artiste Richard Orlinski dévoile 4 figurines Paris 2024(Lire la suite) Business - Tom Brady nouvel investisseur de Gopuff(Lire la suite) Offre Apprentissage - Assistant(e) administratif(ive) et RH - VGA ST MAUR(Lire la suite) Tennis - Les activations de Prime Video pour le documentaire de Roger Federer(Lire la suite) Football - CVC, droits TV Ligue 1, CANAL+... Que retenir de l'audition de certains dirigeants au Sénat ce matin ?(Lire la suite) Media - La nouvelle campagne de Netflix Sport en France signée de l'agence MNSTR(Lire la suite)