L’Olympique Lyonnais inaugure son musée, projet phare d’OL City

Plaque Musée OL

 

Ce lundi 28 mai, l’Olympique Lyonnais inaugurait son musée au Groupama Stadium. Nous étions sur place pour le visiter, deux jours avant son ouverture au grand public.

OL Le Musée, voilà le nom du lieu où repose désormais l’histoire de l’Olympique Lyonnais. Après plus de deux ans de recherches, le conservateur Stéphane Benas a pu présenter le fruit de son travail à la presse ainsi qu’à du beau monde, invité pour l’occasion au Groupama Stadium. Alain Caveglia, Bruno Génésio, Anthony Réveillère ou encore Eric Carrière étaient au stade pour cette nouveauté, mais également dans le musée, puisque absolument aucun joueur, entraineur ou dirigeant de l’OL n’a été oublié.

Mieux, tous les acteurs de l’Olympique Lyonnais sont ancrés dans les murs, avec des passages dédiés aux présidents, aux entraîneurs, ainsi qu’aux joueurs, avec ce qu’on pourrait appeler « le couloir des licences », où sont exposés les 522 licences des joueurs de l’OL, dans un ordre chronologique. Si Luc Borelli manque à l’appel (lui qui avait été victime d’un accident de voiture en 1999 sans avoir joué une minute), le gardien de but est tout de même présent dans le musée. En effet, il fait l’objet d’un « secret de vestiaire », anecdote audiovisuelle cachée derrière une porte de vestiaire, dans l’enceinte du musée.

Un projet coûteux mais ambitieux

Peu après la visite, Jean-Michel Aulas, Laurent Wauquiez ainsi que Laurence Fautra (maire de Décines), tenaient une conférence de presse durant laquelle beaucoup d’informations sont sorties. Le musée, qui aura mis six mois à être construit, a coûté 6 millions d’euros au total, une somme qui devrait être rentabilisée avec le déroulement du projet OL City. S’il a encore besoin des garanties de transport (une ligne quotidienne de tramway doit être assurée), le projet est en bonne voie. Les hôtels en cours de construction jusqu’ici devraient ouvrir leurs portes prochainement, précédant un centre médical, ainsi qu’un centre de loisirs, qui pourrait accueillir des centaines de milliers de personne. Cette affluence, pourrait atteindre les 4 millions d’ici deux ans, propulsant OL City au rang de premier lieu visité de la région, une belle opportunité également au niveau de l’emploi, comme le souligne Jean-Michel Aulas « On souhaite utiliser le sport de haut niveau pour avoir une approche d’employabilité maximum. On a innové en développement avec la Caisse des Dépôts, Véolia, un certain nombre d’outils pour permettre à l’employabilité, la recherche de l’emploi, et la mise en relation avec les participants d’avoir des techniques informatiques qui vont changer le système actuel. A l’heure actuelle, OL City c’est déjà près de 1 000 emplois. »

Cette politique est partagée par la Métropole, représentée par Laurent Wauquiez, qui souhaite inscrire son partenariat avec l’Olympique Lyonnais dans la durée « On a 3 axes d’accompagnement autour de l’OL : le musée, le centre de formation, ce qui fait la différence avec une politique classique d’achat et de revente, et l’emploi. Cela permet des parcours d’ascenseur social assez extraordinaires, ça permet de casser les codes. »

Un travail de recherche et d’innovation

Au-delà des hommes qui ont fait le club, le parti pris du conservateur Stéphane Benas a été de trouver les petites histoires qui ont fait celle de l’Olympique Lyonnais. C’est ainsi que des documents historiques, du mobilier authentique, ou des extraits audiovisuels ont été récupérés. « Cela correspond à 44 jours d’écoute pour trouver tous ces documents » rapporte Stéphane Benas, qui ajoute « retrouver la voix de Noël Aymard, c’est ma plus grande fierté, car même ses enfants n’avaient plus entendu sa voix depuis son décès« .

Couloir des licences Musée OL

En plus de l’ouïe et la vue, le musée joue avec l’odorat des spectateurs. Devant l’entrée du lieu, une odeur de pelouse se fait ressentir, et par plusieurs touches ce troisième sens se fait titiller. C’est le cas dans « mi-temps », une animation réalisée par Jean-Christophe Hembert, qui touche plusieurs sens, en plus d’utiliser une technologie 4.0. Cette technologie se retrouve durant toute la visite, puisque le contenu digital est omniprésent, que ce soit par des hologrammes, ou des supports vidéos inédits (livre, coupe de champagne, et même les facettes de la salle des trophées). Une autre manière d’impliquer le visiteur se trouve dans l’étage du dessous (représentant le passé et le futur), avec des jeux interactifs (ainsi que deux PS4), ou encore des moyens de faire partie de l’OL Fondation (photos, quizz). Bien sûr, nous ne dévoilerons pas tout ce que renferme « OL le Musée », l’objectif étant de se faire sa propre idée en visitant les 1300m².

 

Conférence de Presse Musée OL

Infos Pratiques

Depuis mercredi 30 mai, le musée a ouvert ses portes au grand public. Il sera ouvert les mercredi, vendredi et samedi de 10h à 19h, et le dimanche de 10h à 18h, ainsi que le jeudi, du 11 juillet 2018 au 31 août 2018, et bien sûr les jours de match, sur réservation. L’accès se fait par la mezzanine de l’OL Store présent au niveau de l’entrée Nord.

En ce qui concerne les tarifs, ils dépendent de la journée. Ainsi, pour un adulte, le ticket coûte 10€, contre 15€ les jours de match. Le pass famille (deux adultes et deux enfants) passe lui de 25€ à 40€.

 Plan stade Gerland Musée OL Citation Juninho Musée OL Borne intelligente Musée OL Brasserie Ours Blanc Musée OL LDC Féminine Musée OL Maillots gardiens Musée OL Maillots victorieux Musée OL PS4 Musée OL Salle des trophées Musée OL Technologie Musée OL

Laisser un commentaire

Tennis - 4 anecdotes sur la combinaison Nike de Serena Williams... "On n'est pas les meilleurs au tennis, mais on sait vous le faire...
Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Analyste des ventes - L'Equipe(Lire la suite) Droits TV - Droits TV - Canal+ récupère le WRC(Lire la suite) Tennis - Tag Heuer nouvel horloger officiel du Next Gen ATP Finals(Lire la suite) Formation - Entreprendre dans le secteur sportif !(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Chargé(e) de communication et marketing - Nantes Basket Hermine(Lire la suite) Sponsoring - Sponsoring(Lire la suite)