Parc des Princes – PSG : « Un rachat inéluctable »

parc des princes vu du ciel

 

En fin de semaine dernière, Le Parisien a évoqué des discussions entre la Mairie de Paris et les dirigeants du Paris Saint-Germain pour un éventuel rachat du Parc des Princes par le Qatar.

Une information démentie dans la journée par la Maire de Paris Anne Hidalgo qui soulève de nouveau la question de la stratégie d’investissement du Qatar en France.  

« Il est clair qu’à terme, le club devra fatalement posséder son enceinte pour faire partie du gotha européen, en premier lieu pour l’agrandir et atteindre une jauge de 60 000 spectateurs. Le Parc des Princes est, certes, un symbole fort pour la France et les parisiens, mais la démarche orientée vers un rachat semble inéluctable. » nous a précisé Michael Tapiro, Président de Sports Management School.

tapiro michael sports management school

Michael Tapiro, Président de Sports Management School

« Le Qatar a misé sur le sport pour développer son impact diplomatique et économique dans le monde entier. Ce choix du « soft power » par le sport a été parfaitement orchestré depuis 10 ans, notamment autour de l’organisation de grandes compétitions sportives internationales comme le Mondial de handball 2015, la Coupe du Monde de Football 2022…, mais aussi par le rachat, en 2010, du Paris Saint Germain. »

« Devenu son principal point d’ancrage dans sa stratégie, en complément du lancement de beIN SPORTS, le Qatar se doit aujourd’hui de maîtriser l’ensemble des éléments stratégiques du PSG, dont l’enceinte du Parc des Princes, qu’il serait question de racheter à la ville de Paris pour une somme annoncée mais non confirmée de 100 millions d’euros. »

 

Avec la rénovation du Parc des Princes et les stars présentes sur la pelouse, les recettes matchday du Paris Saint-Germain et de son stade sont aujourd’hui une source non négligeable pour le club. Lors de la saison 2013/2014, le cabinet Deloitte a estimé à 63,1M€ les revenus matchday du PSG. Une ligne qui pourrait dans les années à venir dépasser la barre des 100 millions d’euros.

En attendant un éventuel rachat (à 100% ?) du Parc des Princes, l’Olympique Lyonnais trépigne d’impatience pour l’ouverture dans quelques mois de son nouveau stade, outil business au service d’une Experience Stade Premium, lui appartenant. Une première en France.

 

Laisser un commentaire

Kevin Rolland signe avec les ski Völkl pour 3 ans L'agence Sponsorship 360 se jette à l'eau avec Jeep
Offre de Stage - Offre de Stage : Project Manager Assistant - Haute Route Group (Gravel Epic)(Lire la suite) Offre de Stage - Assistant(e) Marketing & Sponsoring - INFRONT(Lire la suite) Sponsoring - Cisco devient Partenaire Officiel de la NFL(Lire la suite) Rugby - Le Stade Français Paris confie la gestion globale de son merchandising à Oreca(Lire la suite) Droits TV - Roland-Garros lance son appel d'offres pour l'Europe(Lire la suite) JO - Un nouveau sponsor national pour Paris 2024(Lire la suite)