PSG-Strasbourg : La « magie » des chaussures Puma de Choupo-Moting n’a pas opéré

crédit : Sport24 / Le Figaro

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici puis cliquez sur l'onglet "offres"

 

Hier, Eric Choupo-Moting a marqué de son empreinte le match Paris Saint-Germain – RC Strasbourg Alsace (2-2) avec un raté sur la ligne de but.

Depuis hier soir, l’action de l’attaquant du PSG annulant un but tout fait de Christopher Nkunku fait le tour du monde. Une mauvaise publicité pour le joueur, pour le club mais également pour son équipementier Puma.

A ses pieds, Choupo-Moting portait le dernier coloris « Hacked » de la marque allemande décliné pour les modèles ONE et FUTURE. Un pack qui a été présenté la semaine dernière.

« Le hacked pack est inspiré par les joueurs qui usent de leur technique et de leurs compétences pour pirater le jeu et le faire passer à la vitesse supérieure » écrit Puma dans son communiqué. « Influencé par l’identité visuelle des codes de programmation informatique, le Hacked Pack associe des noirs digitaux intenses et des verts 8 bits très vifs. L’effet camouflage digital du Hacked Pack éblouit et perturbe les adversaires tandis que les joueurs s’emparent du match et le piratent par leur rapidité, leur agilité et leur intuition. De quoi rendre vert de jalousie. » Un discours marketing qui peut faire sourir au lendemain de la performance du joueur du PSG, auteur du premier but de la rencontre et qui a eu l’élégance de s’arrêter en zone mixte pour expliquer son « bug ».

L’effet camouflage digital du Hacked Pack éblouit et perturbe les adversaires tandis que les joueurs s’emparent du match et le piratent par leur rapidité, leur agilité et leur intuition.

Un coloris qui est notamment mis en avant par d’autres joueurs comme Antoine Griezmann, Luis Suàrez, Sergio Agüero, Romelu Lukaku, Samuel Umtiti ou encore Jan Oblak.

Un fait de jeu qui rappelle, si besoin est, que sponsoriser un athlète très médiatisé revêt toujours un risque lié à ses performances sportives. La marque parviendra-t-elle à réagir de manière habile au lendemain de cette « boulette » personnelle ? Au contraire, doit-elle faire profil bas et laisser passer la vague ?

Laisser un commentaire

Rugby - Marriott Bonvoy met en scène Sébastien Chabal pour... Under Armour signe avec Mick Schumacher
Football - Des stations de métro de Lyon renommées du nom de joueuses de la Coupe du Monde féminine(Lire la suite) Running - Vienne accueillera le "INEOS 1:59 Challenge" d'Eliud Kipchoge(Lire la suite) Startup - My Coach réalise une nouvelle levée de fonds de 6,6M€(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Business Developer B2B - Netco Sports(Lire la suite) eSport - Le Team Vitality prend ses quartiers au Stade de France(Lire la suite) Wimbledon - 34 cristaux Swarovski dans le logo Nike sur la robe de Serena Williams(Lire la suite)