Arian Foster, premier sportif côté en Bourse ?

Fantex Holdings, start-up américaine créée en 2012, souhaite introduire le footballeur américain Arian Foster à Wall Street. Si le dossier est validé par le SEC – le régulateur des marchés financiers aux Etats-Unis – , le « Running Back » des Texans de Houston deviendrait ainsi le premier sportif côté en Bourse. 

 

arian foster houston texans nfl wall street

La société californienne envisage de vendre 1,06 millions d’actions « Arian Foster » au prix unitaire de 10 dollars. Sur les 10,6 millions de dollars levés, 10 millions reviendrait à l’athlète et 600 000 à Fantex. En contrepartie, le joueur céderait 20% du montant de ses contrats. Il est actuellement lié avec Houston jusqu’en 2016 pour 23,5 millions de dollars. Soit la bagatelle de 4,7 millions à se partager entre Fantex et les investisseurs, sans compter les contrats passés avec ses sponsors.

« Contrairement à des actions d’une entreprise, l’acquisition de titres sur la carrière de ce sportif ne confère aucun droit de regard sur Arian Foster.  On a ici, affaire à un sportif qui préfère toucher maintenant une grosse somme d’argent plutôt que d’avoir des revenus mensuels échelonnés » a ainsi déclaré Gunther Capelle-Blancard, enseignant-chercheur à l’université Paris I et à l’École d’économie de Paris.

Selon Fantex, Arian Foster doit générer plus de 50 millions de dollars pour que les actionnaires soient bénéficiaires. La start-up souhaite étendre le domaine de la spéculation aux carrières sportives mais pas seulement. Buck French, le co-fondateur de la société, a affirmé qu’en cas de succès, il espérait attirer d’autres sportifs mais également de célèbres acteurs ou chanteurs. Comme le précise Le Figaro, en aucun cas la société ne sera en mesure d’introduire un individu en tant que joueur sur le New York Stock Exchange ou le Nasdaq. L’objectif de la société est d’établir une plate-forme de trading privée. Puis, au sein de cette plate-forme serait introduit un premier titre financier, «Fantex Series Arian Foster Convertible Tracking Stock». Un tracker indexé sur les revenus de la marque Arian Foster. Sans garantie qu’un marché suffisamment liquide s’établira. Surtout, le projet n’a encore reçu aucune autorisation officielle notamment de la part des différents États où Fantex entend proposer les services de sa plate-forme d’échanges.

Laisser un commentaire

OM - PSG : Retour sur l'opération #SandrineFadaForever par Intersport Une société américaine organise un concours offrant la diffusion...
Fil info - Suivez l'actualité du Marketing Sportif et Sport Business(Lire la suite) Paris 2024 - L’Agence nationale du Sport récupère le dossier des Centres de Préparation des Jeux(Lire la suite) Communiqué - Samba Digital lance Sports Translate !(Lire la suite) Interview - Jo-Wilfried Tsonga, Thierry Ascione et Anthony Lopes (All In Padel Lyon)(Lire la suite) Sponsoring - BYmyCAR nouveau Partenaire Majeur de l'OL Féminin(Lire la suite) Droits TV - Droits TV - La LNR lance son appel d'offres du TOP 14 !(Lire la suite)