BNP Paribas célèbre ses 50 ans de partenariat avec Roland-Garros 2023, 50 ans de campagnes publicitaires et de storytelling

photo : Laurent Zabulon

 

En 2023, BNP Paribas célèbre 50 ans de partenariat avec Roland-Garros. Un sponsor indissociable du tournoi qui a prévu de nombreuses activations pour fêter cet anniversaire.

Dimanche, la banque d’un monde qui change tenait une conférence de presse en extérieur pour revenir sur ses nombreux engagements dans le tennis.

Outre ses partenariats avec de nombreux tournois à travers le monde, BNP Paribas s’engage également auprès des jeunes joueurs (notamment avec le programme Team BNP Paribas Jeunes Talents) et multiplie les actions solidaires. BNP Paribas a également initié depuis plusieurs années des actions à destination des fans de tennis, que ce soit à travers la plateforme d’actualité « We Are Tennis » (bien visible sur la tenue des ramasseurs de balles) ou encore la We Are Tennis Fan Academy (WATFA), une école de supporters en mode fanfare.

Une vision collective qu’a décidé de mettre en avant BNP Paribas dans sa publicité « 50 ans de fidélité » diffusée en télévision pendant ce Roland-Garros 2023.

« Nous sommes très fiers aujourd’hui de célébrer les 50 ans de notre engagement dans le tennis et de le faire à Roland-Garros, un stade dont l’histoire est liée à celle de BNP Paribas. Avec les marraines et parrains d’exception de nos programmes d’engagement, nous partageons la conviction que le tennis est plus beau quand il est engagé, collectif et tourné vers la jeunesse » explique Thierry Laborde, Directeur Général Délégué de BNP Paribas. « C’est le sens de nos actions depuis 50 ans et que nous poursuivrons avec la même force dans les années à venir ». 

Plus de 30 minutes de visibilité pour 1 heure de retransmission TV

En tant que Partenaire de Roland-Garros, BNP Paribas s’offre une large visibilité grâce à une présence sur la bâche de fond de court. Pour une heure de retransmission TV, BNP Paribas est ainsi visible 31 minutes en moyenne sur les tournois que la banque sponsorise. Une valorisation média qui se chiffrerait donc à plusieurs centaines de millions d’euros chaque année à travers le monde.

Evolution du logo BNP Paribas sur la bâche de fond de court de Roland-Garros (1973-2023)

BNP sur la tenue ramasseurs de balles de Roland-Garros

Photo : Emilie Hautier / FFT

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RG Ballos (@rgballos)

50 ans = 50 initiatives solidaires locales soutenues

Parmi les nouvelles activations présentées en ce début de Roland-Garros, BNP Paribas valorisera désormais chaque point joué sur tous les matchs des tournois officiels dont elle est partenaire (1 point = 1 euro). L’argent récolté permettra de mettre en lumière et récompenser, au cours des 3 prochaines années, 50 projets qui feront du tennis un sport encore plus accessible et inclusif.

Avec la plateforme Ulule, BNP Paribas propose aux porteurs de projets de poser une candidature.

Un match solidaire

Ce dimanche, BNP Paribas, en association avec la Fédération Française de Tennis, organisait également le « Match Solidaire ».

Pour la rencontre du 1er tour entre Ugo Humbert et Adrian Mannarino, BNP Paribas avait invité 10 000 jeunes. À chacun des 172 points marqués par les joueurs, BNP Paribas versait 100€ à l’association Attrap’la Balle, présidée par Jo-Wilfried Tsonga, qui favorise l’inclusion de la jeunesse à travers le tennis. En parallèle, environ 3 000 billets étaient proposés au prix symbolique de 10 euros, reversés à l’association. Au total, 50 712 euros ont été collectés au cours de cette soirée.

50 ans de campagnes publicitaires et de storytelling

A l’occasion de cet anniversaire et de ce Roland-Garros 2023, BNP Paribas communique également beaucoup sur les 50 années passées. L’occasion de rappeler la génèse du partenariat.

En 1971, la Fédération Française de Tennis (FFT) et la Banque nationale de Paris établissent une relation de proximité. La BNP devient d’ailleurs la seule banque présente dans le stade, où une caravane permet alors de retirer de l’argent liquide contre un chèque. BNP signe son premier partenariat avec la FFT en 1973, un contrat gagnant-gagnant. À cette période, la Fédération souhaite faire des travaux dans le stade. C’est donc tout naturellement que son Président, Philippe Chatrier, se tourne vers son banquier. La BNP finance les travaux. Les célèbres bâches de fond de court avec les trois lettres BNP apparaissent ; 50 ans plus tard, elles sont toujours présentes.

 

Laisser un commentaire

Tennis - Decathlon va vendre des raquettes utilisées par Gaël... Paris 2024 recherche 11 000 porteurs de la Flamme Olympique
Football - Tous les maillots 2024 des franchises de Major League Soccer(Lire la suite) Interview - Gilbert Brisbois (RMC) - La diversification de la marque "After Foot"(Lire la suite) Tech - web3 - Le PSG devient validateur officiel de la Chiliz Chain(Lire la suite) Padel - Red Bull signe le plus gros contrat média et sponsoring de l'histoire du padel(Lire la suite) Football - Lay's dévoile sa nouvelle activation avec Thierry Henry et David Beckham(Lire la suite) Business - Le haras de Tony Parker récolte un 1M€ en moins de 50 minutes(Lire la suite)