Comment les marques s’accaparent les phénomènes du « Football Skills »

sean garnier freesyle

Photo : Twitter @seanfreestyle

 

Que ce soit sur Facebook, YouTube ou tous les autres réseaux sociaux, vous avez forcément vu passer un jour l’une de ces vidéos réalisées par un amateur dans son jardin ou sur un terrain de quartier. Les vidéos de Football Skills, c’est un mélange entre du Street Football et du Freestyle avec un seul objectif : faire le buzz !

Parmi ces phénomènes d’internet, certains se dégagent plus que d’autres et commencent à acquérir leur petite notoriété sur le Web avec des centaines de milliers voire des millions de vues. Et là, vous vous doutez bien que certaines marques, et notamment les équipementiers, ne laissent pas passer leur chance.

Comment ne pas s’approprier ces freestylers qui ont une image plutôt « cools », qui ne coûtent pas cher, qui seront heureux qu’un équipementier s’associe à leur image, et qui à coup sûr génèreront de la visibilité auprès d’une cible captive et acheteuse ? Pour toutes ces raisons, une petite guerre sur le terrain commence à poindre le bout de son nez entre Nike et adidas.

Vvbasvv, le Cristiano Ronaldo amateur (adidas)

Si vous ne vivez pas sur une planète lointaine et que vous aimez le football, vous n’avez pas pu passer à côté de sa vidéo avec ses trajectoires hallucinantes :

Résultat en moins de 3 mois : presque 5 millions de vues. En tout bon amateur qui se respecte, sa vidéo est un florilège de marques sur lui. Adidas a alors dégainé en premier sur ce joueur atypique en lui offrant de la dotation toute simple au départ (par exemple avec des Predator Instinct en Novembre 2014) puis en passant la seconde après avoir mesuré l’ampleur de phénomène. Dès lors, depuis janvier dernier, à l’instar de certains joueurs pros, adidas l’exploite désormais comme un joueur de son portefeuille et le valorise en tant que tel.

10945738_579497935519139_6304160415193455427_n

Les SkillTwins, 58 millions de vues sur YouTube (adidas, ex nike)

Josef et Jakob ElZein alias « les SkillTwins«  sont devenus l’une des sensations virales avec leur technique balle au pied et leurs tutoriels ! Les deux jumeaux forment un duo dynamique qu’adidas s’est accaparé peu. Beaucoup plus markétés que Vvbasvv par exemple, ils semblent que leur communication soit bien plus encadrée et que le sponsoring fasse partie plus intégrante de leur histoire.

Depuis leur début, les 2 frères ont l’habitude de porter de Nike et c’est presque naturellement qu’à partir de Décembre 2013, Nike les soutient « officiellement ».

Capture d’écran 2015-02-21 à 11.12.43

Seulement, depuis le début d’année, une marque allemande aux 3 bandes bien connue est venue s’immiscer afin d’exploiter et activer sa présence sur un football dont les codes sont très différents de celui du 11v11. adidas vient en effet de signer un partenariat avec les SkillTwins.

Il est bien sûr impossible de trouver une quelconque fuite sur les montants et éventuelles contreparties mais ces deux jumeaux sont aussi le reflet de cette nouvelle vague que les équipementiers ne veulent pas laisser passer.

Leamssi, du show au futsall (nike)

LEAMSSI se considère lui-même comme un artiste de freestye football et de futsal. Au delà de ses vidéos, il évolue actuellement en équipe nationale de Belgique Espoir U21. En parallèle de cela, il est membre de la Team S3 qui est la plus connue et la plus reconnue pour ses démonstrations de Freestyle Football.

Ce belge est un phénomène à lui tout seul, que ce soit sur le terrain ou en dehors : il véhicule cette image de joueur libre, mêlant à la fois sélection nationale, freestyle mais aussi culture urbaine notamment avec la musique. Contrairement aux deux cas précédents, c’est Nike qui équipe Leamssi en lui fournissant de la dotation principalement (en quantité visiblement !) :

10419406_793564397369706_2698531910774062303_n

De quoi faire saliver pas mal de footballeurs ou de freestylers en herbe !

Sean Garnier

Sean Garnier n’est plus vraiment à présenter. Ancien champion du monde de freestyle, c’est l’un des premiers freestylers et surtout le plus connu, notamment ici en France. Pour résumer, il est considéré aujourd’hui par RedBull comme l’un de ses Top Athletes notamment par la visibilité qu’il est capable de générer mais aussi grâce à son image loin du football tel qu’il peut être perçu habituellement.

La team S3 (Street Style Society) propose un mélange de football, de basket et de danse. Dans le groupe, les meilleurs de chaque discipline sont présents avec notamment Sean qui en est l’un des piliers.

Nike a « mis le grappin » sur Sean mais aussi sur la team S3 depuis quelques moins maintenant avec non pas un mais plusieurs freestylers de haut niveau équipés par Nike.

10917088_10152962160078826_5746580945123037618_n

La bataille ne fait que commencer

Avec ces 4 exemples, vous avez certainement pu percevoir les prémices d’une bataille qui s’annonce pour s’accaparer ces jeunes qui… savent parler aux jeunes ! Ils arrivent à fédérer des communautés autour de leur marque (et notamment sur les réseaux sociaux), à les faire rêver, ce qui peut générer derrière de l’attachement (et des ventes !) auprès des équipementiers notamment !

Ce n’est que le début mais cette petite bataille « Football Skills » sur le web s’annonce intéressante à suivre dans les prochains mois !

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Marketing & Communication - uhlsport France La marque de lunettes Maui Jim nouveau sponsor de l'ATP World...
Business - Alliance stratégique entre ScorePlay et Samba Digital(Lire la suite) Offre Emploi - Social Creative Brands & Video Producer - Sportfive(Lire la suite) Lifestyle - Nike et Jacquemus dévoilent un sac virgule vendu au prix de...(Lire la suite) Football - Exit Nike, un nouvel équipementier pour le RB Leipzig(Lire la suite) Business - adidas prolonge avec Noah Lyles, un contrat record en athlétisme depuis Usain Bolt(Lire la suite) Branding - Le Groupe Le Five change de nom et devient "Players"(Lire la suite)