Coupe du Monde : la mine d’or des Bookmakers

 

Disputée à partir de ce jeudi en Russie, la Coupe du Monde de football sera l’occasion de briller pour les 32 nations participantes. Côté économie, les sites de paris seront eux les grands gagnants du tournoi.

Car il ne faut pas s’y tromper, le Mondial de football 2018 sera surtout l’occasion de renflouer les caisses au niveau du privé. Les hôtels, chaînes de télévision ou encore bars seront bien sûr quelques uns des grands bénéficiaires du tournoi, mais ils seront loin d’être les seuls. Ainsi, si l’on se base sur l’étude de Sportytrader concernant la Coupe du Monde, les sites de paris sportifs pourraient engranger la somme de 17 milliards d’euros dans le monde, pendant toute la durée du tournoi. Un chiffre énorme, qui représente par exemple près d’un tiers du PIB du Luxembourg.

Si l’on se réfère toujours à l’étude, près de 60.000 nouveaux inscrits seraient notamment visés par les bookmakers lors du Mondial russe, que ce soit en France ou sur les marchés étrangers. Quand on sait qu’en moyenne un nouveau parieur dépose 100€ lors de son inscription, on obtient déjà 600.000€ récoltés par ces sites de paris sportifs avant les différentes mises joueurs. Vous l’aurez compris, Winamax, Bwin ou encore Zebet peuvent d’ores et déjà se frotter les mains. Pensez-y lorsque vous validerez vos paris sportifs ces jours-ci.



Laisser un commentaire

La candidature USA-Canada-Mexique remporte l'organisation de... Crystalfoot : Offrez-vous le pied en crystal de Zinédine Zidane...
Fil info - Suivez l'actualité du Marketing Sportif et Sport Business(Lire la suite) Paris 2024 - L’Agence nationale du Sport récupère le dossier des Centres de Préparation des Jeux(Lire la suite) Communiqué - Samba Digital lance Sports Translate !(Lire la suite) Interview - Jo-Wilfried Tsonga, Thierry Ascione et Anthony Lopes (All In Padel Lyon)(Lire la suite) Sponsoring - BYmyCAR nouveau Partenaire Majeur de l'OL Féminin(Lire la suite) Droits TV - Droits TV - La LNR lance son appel d'offres du TOP 14 !(Lire la suite)