Discovery (Eurosport) s’offre les droits de diffusion des Jeux Olympiques de 2018 à 2024 en Europe pour 1,3 milliard d’euros

discovery CIO droits TV eurosport

David Zaslav, président-directeur général de Discovery Communications et Thomas Bach, le président du CIO

 

En début d’après-midi, le Comité International Olympique a annoncé avoir attribué les droits de diffusion (TV et autres plateformes) des Jeux Olympiques de 2018 à 2024 en Europe* à Discovery, maison mère Eurosport.

Dans son communiqué, le CIO précise que Discovery a acquis les droits exclusifs estimés à 1,3 milliard d’euros sur toutes les plateformes y compris les chaînes de télévision gratuites, payantes, Internet et la téléphonie mobile, et ce dans toutes les langues dans 50 pays et territoires sur le continent européen. « Aujourd’hui est un jour historique et nous sommes fiers de pouvoir ajouter les anneaux olympiques au portefeuille des marques phares du groupe. » a déclaré David Zaslav, président-directeur général de Discovery Communications, dans un communiqué. « L’engagement à long terme avec le président Thomas Bach et le CIO en matière de programmation réaffirme la position d’Eurosport comme leader de la retransmission sportive à travers l’Europe, et renforcera de manière significative sa présence sur toutes les plateformes. »

Précisons que la Russie est totalement exclue de cet accord. La France et le Royaume-Uni ne sont pas concernées pour les JO d’hiver 2018 à PyeongChang et les JO de Tokyo 2020. Dans l’hexagone, c’est France Télévisions qui avait remporté les droits pour ces deux olympiades. Pour Tokyo 2020 (ainsi que Rio 2016), France Télévisions et Canal+ co-diffuseront les JO. Au Royaume-Uni, c’est la BBC qui possède les droits pour 2018 et 2020.

« Cet accord veille surtout à ce que les fans de sport en Europe puissent bénéficier d’une excellente couverture des Jeux Olympiques et des sports olympiques, aussi bien pendant la période des Jeux qu’en dehors, et ce sur la plateforme de leur choix. » commente Thomas Bach, le président du CIO.

Dans son communiqué, le CIO rappelle que, conformément à ses exigences, le groupe Discovery s’est engagé à retransmettre au minimum 200 heures des Jeux Olympiques et 100 heures des Jeux Olympiques d’hiver sur les chaînes gratuites pendant la période des Jeux. Discovery sous-traitera une bonne partie de ces droits dans de nombreux marchés à travers l’Europe.

La suite du communiqué :

Avec une moyenne de dix chaînes de télévision sur chaque marché et la première place pour l’offre de sport en ligne et la télévision par contournement, Discovery et Eurosport offriront une plus grande couverture sur un nombre inégalé d’écrans à plus de 700 millions de personnes à travers toute l’Europe.

La couverture proposée par Discovery et Eurosport sera renforcée par l’accès à des chaînes gratuites et des partenariats novateurs avec des diffuseurs et des distributeurs pour donner vie aux Jeux comme jamais auparavant. Dans un monde qui devient de plus en plus consommateur de médias à tout moment, partout, les Jeux Olympiques sont un événement en direct sans précédent qui réunit d’énormes audiences et attire l’attention du monde entier d’une façon toujours plus intéressante pour les annonceurs, les distributeurs et les fans.

Les 30 ans d’expérience de Discovery en tant que leader mondial de contenus hors fiction offrent au groupe une position unique pour faire partager les remarquables histoires des personnalités associées aux Jeux, et ce chaque année, tout au long de l’année. Avec près de la moitié de la programmation d’Eurosport consacrée aux sports olympiques, un savoir-faire dans la diffusion des sports d’hiver, du cyclisme, du tennis et de l’athlétisme, et désormais des Jeux Olympiques, Discovery et Eurosport mobiliseront les passionnés de ces sports clés 365 jours par an.

Discovery et Eurosport auront accès aux emblèmes, à la riche vidéothèque et aux archives olympiques afin d’asseoir la position d’Eurosport comme leader paneuropéen de la diffusion des sports olympiques. Les partenaires sont également convenus de travailler en étroite collaboration s’agissant du lancement de la chaîne olympique du CIO, tirant parti de la place de numéro un en retransmission sportive sur le web d’Eurosport avec Eurosport.com et de son service TPC (télévision par contournement), l’Eurosport Player.

Juan Antonio Samaranch, membre de la commission exécutive du CIO et membre délégué du CIO pour la négociation des droits de diffusion en Europe, a confié : « Nous sommes ravis d’être parvenus à cet accord, qui, nous le pensons, contribuera à offrir une fantastique couverture des Jeux Olympiques et des valeurs olympiques au plus large public possible en Europe sur toutes les plateformes médias. Discovery et Eurosport veilleront à la visibilité des Jeux Olympiques grâce à leurs propres chaînes de télévision et plateformes médias, ou en sous-traitant, le cas échéant, les droits auprès d’autres diffuseurs sur les différents territoires. Les fans des Jeux Olympiques pourront en outre profiter d’une vaste couverture numérique sur les plateformes numériques majeures d’Eurosport au niveau européen. »

JB Perrette, président de Discovery Networks International, a quant à lui indiqué : « Nous avons pris la direction d’Eurosport il y a un an et nous nous sommes engagés dans cette entreprise à long terme visant à renforcer son réseau et sa marque. L’annonce d’aujourd’hui est un pas en avant extraordinaire dans cette aventure. Les prouesses techniques inégalées et la capacité d’Eurosport à offrir les Jeux Olympiques dans 50 pays dans 20 langues sur de multiples plateformes sont une belle victoire pour les fans de sport. Nous sommes à la fois enthousiastes et honorés d’être le partenaire de l’une des marques les plus puissantes et reconnues du monde, laquelle organise non seulement le plus grand événement sportif mondial, mais partage aussi le même ADN que celui de notre groupe, à savoir mobiliser et être une source d’inspiration pour la population tout en la divertissant. »

*Territoires inclus (hors Russie) :
Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Bélarus, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France**, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Moldova, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni**, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine, ville-État du Vatican

** 2022-2024 uniquement

Laisser un commentaire

Interview - Sébastien Guyader, Responsable Marque & Sponsoring... Sponsor-titre de la Ligue 1 - La LFP retient les services de...
Best Practice - Un défilé de chaussures customisées pour la bonne cause en NFL(Lire la suite) Publicité - Qatar Airways met en scène Neymar JR, Robert Lewandowski et Cafu(Lire la suite) Gouvernance - 6 fédérations en lice pour "récupérer" le MMA en France(Lire la suite) Emloi - Emilie Andeol annonce rejoindre la Fondation Ippon après son coup de gueule(Lire la suite) Formation - Rentrée décalée : se réorienter dès janvier 2020 dans le sport business !(Lire la suite) Euro 2020 - Euro 2020 - Des billets pour les fans en vente aujourd'hui(Lire la suite)