Finances publiques : Combien la blessure de Neymar va coûter à la « Sécu » ?

crédit : Stephane Mahe / Reuters

 

Ce dimanche 25 février, à la 77ème minute du Classico entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille, Neymar JR s’effondre sur la pelouse du Parc des Princes. La star brésilienne s’est tordue la cheville et nourrit de grandes inquiétudes. 

Quelques jours plus tard, la sentence tombe. Le Brésilien sera absent de « six à huit semaines » selon son père et agent. Une entorse à la cheville droite considérée comme un accident du travail qui offre donc à Neymar des droits à indemnisation. Capital s’est intéressé au montant que le Parisien va coûter à la Sécurité Sociale française.

On entend déjà certains se plaindre en apprenant que Neymar JR va toucher quelque chose de la Sécurité sociale française. Néanmoins, bien heureusement pour les finances publiques, son montant habituellement proportionnel au revenu de la personne, est plafonné et évitera à la Sécu de devoir signer des chèques à plusieurs zéros au footballeur.

14 000 euros pour deux mois d’arrêt de travail

Imaginez bien, en théorie, la Sécurité sociale verse en cas d’accident du travail une indemnisation égale à 60% du salaire quotidien de référence de la personne pendant les 28 premiers jours d’arrêt : soit un peu plus de 60 000 euros par jour pour le cas de Neymar JR comme le rapporte Capital.

Mais heureusement pour le « trou de la Sécu », les montants versés par les finances publiques sont plafonnés : pas plus de 198,91 euros par jour, pendant les 28 premiers jours, puis 265,09€ par jour ensuite. Au total, dans l’éventualité où le joueur du PSG serait absent deux mois entiers, il coûterait près de 14 000 euros à l’assurance maladie française, selon les calculs de Capital.

Mais qui paye le reste dans l’histoire ?

Non Neymar JR ne va pas vivre avec (seulement) 198,91 euros par jour. C’est le club de la capitale qui va devoir se charger de payer le reste du salaire de son joueur. Avec la charte de la Ligue de Football Profesionnel qui oblige les clubs pros à compenser la différence entre le salaire mensuel d’un joueur et les indemnités journalières versées par la Sécu, la star brésilienne va pouvoir continuer à toucher l’intégralité de son salaire habituel (3,1 millions d’euros bruts par mois).

Le PSG va donc devoir continuer à verser le salaire de Neymar JR et ne pourra pas jouir des arabesques de son chouchou, dont il aurait pourtant eu bien besoin pour renverser le Real Madrid en huitièmes de finale d’UEFA Champions League.

 

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant Brand Manager Digital Running - Nike... Event - Venez participer au Hackathon 2018 du SM Caen pour inventer...
Media - Julien Bergeaud nommé Directeur Général de MEDIAPRO FRANCE(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) Marketing/Evènementiel - SLUC Nancy Basket(Lire la suite) Communiqué - Samba Agency launch Digital Awards for Latin America(Lire la suite) TV - Canal+ célèbre la reprise de la Ligue 1 et le retour de la Premier League sur ses antennes(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Chef de Projet Evénementiel / Régisseur - FootGolf(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant(e) commercial(e) Séminaires - Stade Rennais FC(Lire la suite)