Gaël Monfils accueille deux nouveaux partenaires (et réussi à en faire parler)

Gaël Monfils avec le YouTubeur Jimmy Labeeu

 

A l’occasion de Roland-Garros 2018, Gaël Monfils a officialisé la signature de deux nouveaux contrats de partenariat avec Lords Mobile et eToro.

Adepte du jeu phénomène Lords Mobile (IGG) qui comptabilise 120 millions de joueurs à travers le monde, le tennisman français est aujourd’hui son ambassadeur avec pour objectif de recruter de nouveaux fans français. « Gaël Monfils joue à Lords Mobile depuis plus d’un an déjà et fait partie des meilleurs joueurs au monde comme au tennis » nous précise Benjamin Foulon, French Country Manager de l’éditeur. « C’est sa passion pour le jeu ainsi que sa notoriété qui nous a poussé à collaborer avec lui. La durée du contrat est de 3 mois, et nous allons utiliser l’image de Gaël via du marketing digital qui est plus adapté à notre secteur, celui du jeu mobile.

Pour lancer ce partenariat entre Gaël Monfils et Lords Mobile, IGG a fait appel au YouTubeur Jimmy Labeeu pour tourner une vidéo décalée au club de tennis du FCL Caluire. En quelques jours, la vidéo ci-dessous a enregistré 1,2 million de vues.

Un partenariat également mis en avant sur les réseaux sociaux du joueur.

eToro nouveau partenaire de Gaël Monfils

En parallèle, Gaël Monfils a également accueilli eToro comme partenaire en marge de ce Roland-Garros 2018. Dans le cadre de ce contrat de sponsoring, le site de trading qui propose notamment de spéculer sur les crypto-monnaies, s’affiche désormais sur la manche droite du joueur.

Un secteur d’activité « touchy » puisqu’après une interview accordée au Parisien, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a écrit un tweet pour rappeler les dangers du trading de crypto-actifs comme le rapporte le site cryptonaute.fr

Contacté par Capital.fr, l’AMF a précisé « qu’eToro n’entrait pas dans ce cadre (NDLR : Loi Sapin II) car le site déclare avoir « un dispositif de protection intrinsèque », c’est-à-dire qu’il ne permet pas de perdre plus que la mise initiale. » La publicité, dont le sponsoring sportif, n’est donc pas interdite pour le site sur le marché français. Il y a quelques semaines, Plus 500, sponsor maillot de l’Atlético de Madrid, était dans le viseur de l’AMF et du CSA à l’occasion de la finale d’UEFA Europa League disputée en France à Lyon.

Interrogé par le site Welovetennis.fr, Gaël Monfils a tenu à préciser qu’il n’avait jamais pousser les gens à investir dans la monnaie virtuelle.

Laisser un commentaire

Offre Emploi : Chef de projet senior / Activations Sport - MKTG Le Tour de France engage Adecco en tant que recruteur officiel
Sponsoring - TikTok sponsor NASCAR du pilote Ryan Vargas(Lire la suite) Football - L'OM lance le label OM Records en partenariat avec BMG(Lire la suite) Marque - Kappa remporte la bataille des équipementiers en Ligue 1, TOP 14 et Jeep Elite(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Responsable Marketing Digital - ACE EDUCATION(Lire la suite) Activation - Quand Burger King s'offre une grosse visibilité dans FIFA avec un petit club anglais(Lire la suite) Fan Engagement - La ligue "Fan Controlled Football" qui donne le pouvoir aux fans sera jouable directement sur Twitch(Lire la suite)