La publicité virtuelle testée lors de la finale de TOP 14 entre Toulouse et Clermont

 

 

A l’occasion de la finale 2019 du TOP 14 opposant le Stade Toulousain à l’ASM Clermont le 15 juin dernier, la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a testé la publicité virtuelle afin d’adresser un message spécifique à un territoire donné directement sur la panneautique LED.

Grâce à la technologie DCM (Dynamic Content Multiplication), les téléspectateurs au Japon branchés sur la chaîne Wowow ont eu des publicités différentes quelles celles affichées sur les TV françaises et dans le stade sur la panneautique LED. « Après avoir attribué la commercialisation des droits audiovisuels internationaux du TOP 14 à CANAL+ jusqu’en juin 2025, la Ligue Nationale de Rugby est allée plus loin en confiant à son partenaire TGI (en coopération avec AGS AG) le soin de diffuser en live sur la panneautique LED des publicités différenciées entre la France et le Japon » précise la LNR dans son communiqué.

Une technologie proposé également par d’autres acteurs ces derniers mois qui pourrait bien devenir la norme dans les mois à venir pour les organisations sportives à l’aura internationale qui souhaite optimiser leurs revenus sur des territoires différents. Vivement le maillot connecté capable d’afficher un sponsor spécifique en fonction de la région.

La publicité virtuelle, nouvel eldorado du marketing sportif ?

Depuis plusieurs années, la publicité virtuelle a fait son apparition dans le sport professionnel et les médias. Une technologie qui permet par exemple de pouvoir afficher une publicité précise en fonction d’un territoire géographique donné.

En Bundesliga, Lagardère Sports Germany et ADI ont signé un partenariat il y a un an concernant la mise en place de la pub virtuelle sur la panneautique LED de clubs grâce à l’utilisation de la plateforme Supponor.

Autre possibilité pour les annonceurs, donner vie à un produit avec une incrustation en réalité augmentée.

Une technique d’incrustation virtuelle qui est utilisée par exemple par la franchise NHL des Canadiens de Montréal afin d’afficher un message publicitaire sur les glaces en superposition sur les écrans.

En France, le Paris Saint-Germain a lancé il y a un an la publicité virtuelle sur la panneautique LED du Parc des Princes afin de pouvoir régionaliser les publicités affichées et maximiser les revenus sur des territoires spécifiques comme l’Asie.

Laisser un commentaire

NBA - Drafté par les Detroit Pistons, Sekou Doumbouya signe... Les détails du rapprochement capitalistique OL Groupe et LDLC...
Nomination - Un nouveau directeur sponsoring pour la Formule 1(Lire la suite) Tennis - Les 25 meilleures publicités de Maria Sharapova(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi : Chargé d'Hebergement - A.S.O.(Lire la suite) Money - Comment se structure le business de l’eSport qui vise 1,5 milliard de dollars de revenus en 2023(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Responsable Commercial (H/F) - Entreprise partenaire de Win Sport School(Lire la suite) Event - Le programme du SPORTEM 2020, salon du Marketing Sportif (speakers, tarifs...)(Lire la suite)