Olympique de Marseille – Le Naming du Stade Vélodrome pour Orange ?

nouveau stade vélodrome naming Orange OM Olympique de marseille

 

Alors que les travaux prennent fin du côté du nouveau Stade Vélodrome qui sera inauguré en septembre prochain, Bruno Botella, directeur d’Arema (exploitant du nouveau stade), a confirmé à L’Equipe des discussions avancées avec Orange pour le naming. «Nous sommes en discussions depuis des années avec Orange. Ses équipes étudient ce dossier en profondeur. Tous les actionnaires d’Arema, dont Bouygues, sont favorables à ces échanges et seraient ravis qu’ils aboutissent. Les discussions sont d’ailleurs bien avancées, avec une issue, que nous espérons, assez proche ». Dans ce même article de L’Equipe.fr, Bruno Botella a également affirmé avoir des discussions avec d’autres prospects à l’étranger.

En Angleterre, Orange s’est lancé récemment dans une opération proche du Naming via l’opérateur EE qu’il co-détient avec T-Mobile. EE est en effet associé au Stade de Wembley pour 6 ans depuis la fin février. Dorénavant, il faut parler du “Wembley Stadium connected by EE”. A l’heure des stades connectées, Orange va t-il s’associer au Stade Vélodrome et entrer un peu plus en connexion avec le public marseillais ? Le terme « stade Vélodrome » sera t-il conservé et associé à un nom de marque ou bien supprimé définitivement ? « Stade Vélodrome connecté par Orange » ? Réponse dans les semaines à venir !

Avec ou sans naming, le premier match de Ligue 1 de l’Olympique de Marseille dans son nouveau stade Vélodrome est prévu le 16 août contre Montpellier. Autre dossier à régler pour l’OM et son stade, celui du loyer fixé par le conseil municipal de Marseille. 380 000 euros par match, soit 8 millions d’euros pour la saison. Hier, Philippe Pérez, directeur général de l’Olympique de Marseille, a réagi via om.net sur cette actualité, faute d’avoir trouvé un accord avec la mairie.

Extraits :

«Nous avons effectivement gardé le silence jusqu’ici pour privilégier l’hypothèse d’un accord négocié et raisonnable avec la mairie. Face à cette décision unilatérale et totalement irréaliste du conseil municipal, la seule réaction que je puisse avoir est de vous dire qu’à ce montant-là, l’OM n’a pas les moyens de jouer au stade Vélodrome. Il s’agit tout simplement du loyer le plus élevé jamais réclamé en Europe et de loin. Notre club ne versera jamais une telle somme. Payer 8 millions d’euros chaque année, pendant 31 ans, signerait l’arrêt de mort de l’Olympique de Marseille.»
«Je tiens à rappeler, au passage, que le fait d’avoir évolué dans un stade en travaux pendant 3 ans nous a fait perdre plus de 25 millions d’euros en billetterie. Ça a l’air d’être un détail pour nos interlocuteurs. D’ailleurs, lors de ma dernière réunion à la mairie, l’un d’eux a eu le culot de me dire que si l’OM avait les moyens d’acheter un joueur comme Thauvin, il les avait aussi pour payer un loyer de 8 millions d’euros par an. Un tel raisonnement est surréaliste. Si on le pousse jusqu’au bout de son absurdité, force est de reconnaître que si nous vendons tous nos joueurs, nous pouvons, en effet, nous acquitter d’un tel loyer. Mais aux dernières nouvelles, nous sommes un club de football dont la mission est de construire la meilleure équipe possible et de pouvoir l’aligner au coup d’envoi. Nous ne sommes, en aucun cas, les banquiers de la municipalité en charge du financement de ses projets immobiliers. »

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

« L’OM a totalement assimilé qu’il devait payer un loyer plus élevé pour évoluer dans un stade largement rénové. Mais quand on sait que Paris et Lyon payent 1 million d’euros pour jouer au Parc et à Gerland, que Nice paye la même somme pour un stade flambant neuf, que Saint-Etienne va payer moins d’un million quatre pour disposer d’un Geoffroy Guichard lui aussi rénové, vous admettrez que le loyer qu’on nous demande est inacceptable. Nous ne nous placerons jamais dans la même situation que Lille qui doit verser 4 200 000 euros et qui ne parvient pas à équilibrer son budget avec un loyer aussi élevé.
«Nous n’avons pas d’autre recours aujourd’hui que de lancer la recherche d’un stade de repli dont nous pourrons payer le loyer sans mettre notre club en danger

Timelapse travaux Stade Vélodrome


Stade Vélodrome : un an de travaux en 30 secondes par olympiquedemarseille

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Graphiste - FFSA Sport Adapté Offre de Stage : marketing/events - Nike France
Offre Emploi - Chargé(e) de Projets Evénementiels - ACH CONSULTING EVENEMENTS(Lire la suite) Offre Emploi (temps partiel) - Expert running Hoka - INPUT SALES FORCES(Lire la suite) Offre Emploi - Offre Emploi (CDI) : Commercial / Sales Manager - QUARTERBACK(Lire la suite) Activation - Un "étrange" numéro de téléphone affiché lors de France - Autriche(Lire la suite) Tennis - Moët & Chandon célèbre Roger Federer avec la campagne "Toast to Roger"(Lire la suite) Tennis - Tennis - Les sponsors de la Laver Cup 2022(Lire la suite)