[On a testé] La FDJ célèbre les 20 ans de son équipe cycliste et dévoile ses ambitions

photo : Twitter @EquipeFDJ

 

En 1997, après quelques négociations difficiles avec le secrétariat d’Etat au Budget, la Française des Jeux entrait de plein pied dans le cyclisme en mettant les célèbres frères Madiot aux manettes de sa nouvelle équipe professionnelle.

20 ans plus tard, Marc, Yvon et la FDJ sont toujours associés et peuvent mesurer le chemin parcouru. L’équipe française totalise plus de 400 victoires sur ces deux décennies dont des succès de prestige tel Paris-Roubaix, Milan-San Remo, et de nombreuses victoires d’étapes sur le Tour de France.

La stratégie de la FDJ n’est pas celle d’un sponsor traditionnel et distant. L’entreprise française a toujours voulu s’impliquer au maximum dans son équipe cycliste en lui donnant à la fois les moyens de son ambition mais également en l’intégrant directement à l’entreprise. Marc Madiot aime ainsi rappeler que les salariés de l’équipe cycliste travaillent dans les bâtiments de l’entreprise et ont accès à toutes ses ressources en cas de besoin. Mis en place par Bertrand de Gallé, poursuivi par Christophe Blanchard-Dignac et approfondi par Stéphane Pallez, l’équipe a toujours bénéficié d’un soutien sincère de la direction de la maison-mère. Les différents PDG qui se sont succédés ont tous participé à la solidité de l’équipe en montant différents projets chargés de développer l’équipe dans le temps. La mise en place du Cycle Formation, favorisant l’émergence de jeunes espoirs en développant en parallèle un projet sportif mais également professionnel est un symbole de cet engagement sain de la Française des Jeux.

https://twitter.com/EquipeFDJ/status/824705859615948806

Fidèle, la FDJ ne l’est pas seulement avec son équipe. Elle l’est également avec ses cyclistes et ses partenaires. Marc Madiot précise que pour s’améliorer il faut rester fidèle et construire en échangeant. Les partenaires techniques comme les Cycles Lapierre ou Shimano n’ont jamais changé, l’ancien champion de France de contre-la-montre Benoit Vaugrenard roule quant à lui depuis plus de 13 ans pour l’équipe au trèfle. La FDJ espère conserver cette tradition de fidélité avec ses jeunes têtes d’affiche. C’est en bonne voie puisque passés pro sous le maillot tricolore, Thibaut Pinot, Arnaud Démare et Arthur Vichot n’ont jamais roulé pour d’autres couleurs.

De nouvelles ambitions masculines…

Ces trois coureurs seront les leaders de l’équipe FDJ lors cette saison 2017. Grâce à leurs profils différents, la formation peut diversifier ces objectifs. Pour Arthur Vichot, champion de France en titre, l’ambition sera de conserver ce titre dans les Hauts-de-France en juin prochain. Thibaut Pinot quant à lui vise le podium sur deux grands tours : le Giro et le Tour de France. Interrogé sur la difficulté de doubler les deux courses, Marc Madiot répond qu’en jouant deux fois au Loto, on a deux fois plus de chances de remporter le gros lot. Enfin, Arnaud Démare espère marquer 2017 de son empreinte. En plus de son retour sur le Tour de France où il ambitionne des victoires d’étape, le sprinteur espère défendre son titre sur Milan-San Remo et vise des grandes classiques.

Pour se faire, l’équipe FDJ a procédé à un recrutement cohérent afin de se donner la possibilité de parvenir à ces nombreux objectifs. Marc Madiot est aller chercher dans les train Katiousha et Lampre les italien Jacopo Guarnieri et Davide Cimolai qui auront la responsabilité d’emmener Arnaud Démare au plus près de la ligne d’arrivée. Tobias Ludvigsson, Rudy Molard seront quant à eux les nouveaux gardes du corps de Thibaut Pinot en montagne et bénéficieront de la complicité de deux grands espoirs de la FDJ Léo Vincent et David Gaudu, dernier vainqueur du Tour de l’avenir.

….Et féminines

Grande nouveauté pour l’équipe, les ambitions ne seront plus exclusivement masculines cette année. Très impliquée sur les questions d’égalité Hommes-Femmes avec notamment le programme « Sport pour Elles » lancé peu après son arrivée à la tête de la FDJ, Stéphane Pallez a décidé d’engager son équipe dans le cyclisme féminin. C’est ainsi que l’entreprise française a rejoint une équipe existante pour monter en novembre dernier l’équipe FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope. Réputé peu intéressé par le cyclisme féminin, Marc Madiot a fait amende honorable lors de la cérémonie d’anniversaire de son équipe et se dit impressionné par les performances de ses coureuses. Seule équipe française évoluant au sein de l’UCI Women’s World Tour, celle-ci ambitionne d’intégrer le Top 10 mondiale des équipes féminines.

Pour se faire, un recrutement tout aussi ambitieux que chez les garçons a eu lieu en allant notamment piocher chez la référence mondiale Rabobank pour épauler l’espoir Roxane Fournier, 6ème au championnat du monde l’an dernier. Pour parvenir à ces performances, l’équipe féminine bénéficiera du travail des mêmes partenaires que l’équipe masculine (Shimano, Cycles Lapierre) ainsi que du projet Cycle Formation pour ses jeunes pousses, prouvant l’engagement exceptionnel de la FDJ dans le cyclisme y compris féminin.

 

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Chargé de missions Marketing / Communication... Offre Emploi : Community Manager - Fédération Française de...
Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant Marketing Sportif - AONO(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Marketing et événementiel - Monster Energy(Lire la suite) Business - Le Groupe ORECA acquiert l’agence événementielle FACETS(Lire la suite) Social Media - Les clubs européens et les footballeurs les plus populaires sur les réseaux sociaux (Etude Iquii Sport)(Lire la suite) Agence - GMF poursuit avec Havas Sports & Entertainment(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Merchandising Amont - FFT(Lire la suite)