Panini à l’origine de la mise en vente de produits dérivés du PSG sur la boutique en ligne de l’OM

 

Hier après-midi, la journaliste Sasha Beckermann du Figaro remontait sur son compte Twitter un bug visible sur la boutique en ligne de l’Olympique de Marseille.

Pendant quelques heures, un tour de cou Paris Saint-Germain était ainsi présent sur le store en ligne du club olympien. Une erreur que l’on doit à la société Panini.

« Il ne s’agit en aucun cas d’une action malveillante de notre part »

« Comme vous avez pu le constater, une grossière erreur en provenance de nos services, est venue impacter la boutique officielle de l’Olympique de Marseille en proposant des articles à la vente d’un autre club de Ligue 1 » précise Panini France sur son compte Twitter. « Il ne s’agit en aucun cas d’une action malveillante de notre part. Nous présentons à l’OM et à tous ses supporters olympiens toutes nos excuses pour la gêne occasionnée »

Une boulette qui a évidemment amusée la twittosphère, adepte de ce genre d’actualité.

 

Notons que ce matin encore, des publicités Google étaient encore bien visibles sur le web avec le tour de cou PSG mis en avant sur le store en ligne de l’OM.

Sur la boutique en ligne du PSG, nous n’avons pas trouvé trace du fameux tour de cou… Le club de la capitale prévoit-il de rebondir sur cette « affaire » ?

Laisser un commentaire

Replay de l'audition de Vincent Labrune, Président de la LFP,... Twitter - En 2021, le hashtag #TeamOM est le plus utilisé sur...
Event - Les Jeux Olympiques eSport auront lieu en Arabie Saoudite en 2025(Lire la suite) Paris 2024 - Qui sont les sponsors de nos porte-drapeaux Florent Manaudou et Mélina Robert-Michon ?(Lire la suite) Paris 2024 - 4 sponsors bien visibles au Parc des Champions du Trocadéro(Lire la suite) Business - Paris 2024 - Combien coûte la Cérémonie d'Ouverture organisée sur la Seine ?(Lire la suite) Publicité - L'actrice Zendaya défie Federer au "air tennis" dans une nouvelle publicité(Lire la suite) Business - Decathlon Pulse, la filiale dédiée aux investissements dans les startups sportives(Lire la suite)