Rugby – L’ex-sélectionneur du XV de France Guy Noves réclamerait entre 2 et 3 millions d’euros

Crédits photo : Sudouest

 

Guy Noves, l’ancien sélectionneur du XV de France licencié pour faute grave par la Fédération Française de rugby en décembre dernier, a décidé de saisir les prud’hommes. Les deux parties devraient s’entendre en avril prochain à Toulouse pour une audience de conciliation. L’ex-coach des Bleus réclamerait entre deux et trois millions d’euros de dédommagement selon RMC Sport.

Nouvel épisode dans la saga Fédération Française de Rugby et Guy Noves. Remercié par la FFR le 27 décembre 2017 puis remplacé par Jacques Brunel dans la foulée, le Toulousain n’a pas eu d’autres alternatives que de saisir la justice. Les deux entités devraient être appelées par le conseil de prud’hommes de Toulouse début avril pour une audience de conciliation. L’objectif donc : trouver un accord entre les deux parties.

De son côté lui, Guy Noves a posé ses conditions. L’ancien manager du XV de France ne compte pas en rester là. Ce dernier semble déterminé pour contester la légalité de la procédure de licenciement (pas respectée puisqu’il n’avait participé à aucun entretien préalable). Il espère également obtenir des compensations au préjudice causé. Financière déjà. Guy Noves recevait un salaire brut mensuel de près de 35 000€ et son contrat avec la Fédération Française de rugby devait prendre fin au terme de la Coupe du monde 2019. Il pourrait bénéficier de 800 000 euros d’indemnités pour la rupture de son contrat.

Néanmoins l’ex-sélectionneur est plus gourmand et souhaite que le préjudice moral soit réparé. C’est pourquoi Guy Noves réclamerait entre deux et trois millions d’euros à la FFR. RMC Sport évoque une somme de 2,5 millions d’euros.

Outre l’aspect financier, Guy Noves évoquait une réputation bafouée la semaine passée dans les colonnes du Midi Olympique« Du côté de l’honneur, j’aimerais qu’il y ait aussi une réparation. Les propos à venir, venant des personnes qui m’ont mis dans cette difficulté, seront importants. Leur capacité à basculer dans une nouvelle ère tout en me respectant, sera primordiale. »

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Bras Droit Développement Commercial - Digifood Fan Experience - L'Open d'Australie 2018 joue la carte de la...
Tennis - Stan Wawrinka actionnaire minoritaire des montres Norqain(Lire la suite) Activation - Roland-Garros : Renault s'offre Casper Ruud et un chanteur français pour sa publicité(Lire la suite) Tennis - Qui sont les 22 sponsors de Roland-Garros 2024 ?(Lire la suite) Babolat célèbre ses 30 ans de raquettes, on en parle avec Eric Babolat(Lire la suite) Un sponsor du CIO associé au reveal des podiums de Paris 2024(Lire la suite) Tennis - Stan Wawrinka "très enthousiaste à l'idée de m'associer à Bitpanda"(Lire la suite)