Sponsorise.me, le social sponsoring au service des athlètes pour les Jeux Olympiques 2024

En fin de semaine dernière, la candidature de Paris 2024 a remis son dossier final au CIO et lancé sa campagne de promotion internationale en révélant sur la Tour Eiffel sa signature « Made for sharing » (« Venez partager »).

A cette occasion, la Maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que tous les acteurs de l’économie, y compris les startups, allaient soutenir à leur manière cet évènement.

La startup sponsorise.me a été la première à se manifester. Le spécialiste du social sponsoring lance son projet #potentiel2024.

Forte de son expérience récente lors des JO de Rio pour lesquelles la startup a pu aider, avec ses marques partenaires, 50 sportifs de 14 nationalités à réaliser leur rêve olympique, la société parisienne a décidé de soutenir 24 athlètes qui ont le potentiel pour participer aux Jeux Olympiques de 2024.

Déjà 3 sportifs font parti du projet « Potentiel 2024 :

  • Brice LOUBET, 21 ans, jeune espoir de pentathlon moderne qui a déjà levé 2 300€
  • Edgar BOULET, 22 ans, jeune gymnaste espoir qui a déjà levé 4 100€
  • Manon BARBAZA, jeune espoir de pentathlon moderne qui a déjà levé 2 020€

Un objectif : financer les athlètes en manque de médiatisation

D’ici le 13 Septembre 2017, date à laquelle sera dévoilée la ville hôte des JO 2024, sponsorise.me aidera donc 21 athlètes supplémentaires à trouver du financement. Athlètes qui, si Paris est désignée, concourront devant leur public. Pour les athlètes qui nous lisent, vous pouvez déposer votre projet sur le site de sponsorise.me ici.

Une initiative qui permettra à la startup et ses entreprises partenaires de gagner encore un peu plus en visibilité, mais surtout de répondre à une problématique majeure du sport professionnel actuel. Le financement des sportifs peu médiatisés.

En effet, peu nombreux sont les athlètes de haut niveau qui ont la chance de pouvoir être soutenus par des sponsors d’envergure et vivre de leur pratique.

Un projet qui devrait également séduire les marques qui n’ont pas forcement les moyens de sponsoriser des athlètes déjà starifiés. Un modèle gagnant gagnant qui est en train de faire ses preuves.

 

Laisser un commentaire

Les publicités du Super Bowl 2017 ! La FDJ lance son jeu à gratter "Paris 2024"
Bon Plan - Nike partage un code promotionnel de -25% valable jusqu'au 30 mars 2020 !(Lire la suite) Event - COVID-19 - LaLiga organise un concert pour lever des fonds(Lire la suite) COVID-19 - Le PSG met en vente 1 500 maillots "Tous Unis" au profit de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris(Lire la suite) JO - Les JO de Tokyo 2020 reportés "au plus tard à l'été 2021" ne changeront pas de nom(Lire la suite) A recruter - A recruter (stage Master 2) : Guillaume Ambroise - Sports Marketing(Lire la suite) JO - La Fédération Française d'Athlétisme souhaite le report des JO de Tokyo 2020(Lire la suite)