Après une semaine à 2 bad buzz, l’action Nike redécolle ce lundi

crédit : USA TODAY

 

La semaine dernière, Nike a subi deux « bad buzz » coup sur coup avec « l’explosion » de la basket d’un joueur de basket NCAA en plein match et les problèmes de connectivité de sa nouvelle basket auto-laçante.

La vie d’un équipementier n’est jamais un long fleuve tranquille. Mercredi, Zion Williamson (Duke) sortait sur blessure suite à la destruction de l’une de ses chaussures Nike. Des images impressionnantes qui ont fait le tour du monde ces derniers jours.

Dès le lendemain (jeudi, voir graphique ci-dessous) le cours de l’action Nike a baissé de plus d’1% à la bourse de Wall Street. Depuis, l’action est repartie à la hausse pour retrouver ce lundi midi une valeur supérieure à la semaine dernière. L’effet négatif aura donc été de courte durée. Est-ce l’effet de la toute dernière campagne de la marque au swoosh dédiée aux sportives dévoilée hier soir à l’occasion des Oscars.

Pour rappel, en NCAA, les joueurs ne touchent pas d’argent de leurs universités et ne peuvent pas signer de contrat sponsoring. La bataille est donc féroce entre les marques pour s’arracher les futurs pépites de la NBA. En septembre 2017, une enquête a ainsi révélé une vaste affaire de corruption. Faut-il payer les basketteurs universitaires aux Etats-Unis ?

Avec cet épisode de la basket défaillante, le joueur Zion Williamson signera-t-il un contrat sponsoring avec Nike une fois qu’il sera un joueur NBA ? « La qualité et la performance de nos produits sont d’une importance capitale », a déclaré Nike dans un communiqué. « Bien qu’il s’agisse d’un événement isolé, nous travaillons à identifier le problème. » Dans la foulée de la blessure du joueur, le compte Twitter Puma aurait tweeté que « ceci ne se serait pas produit avec des Puma » avant d’effacer son message. Le CM s’est-il souvenu rapidement des maillots déchirés de la marque allemande lors de l’Euro 2016 de football ?

Autre bug, celui des chaussures auto-laçantes

En parallèle, Nike a également dû faire face à un autre bad buzz, celui concernant le problème de connectivité des nouvelles basket auto-laçantes Nike Adapt BB sous Android. « Nous avons constaté des problèmes de connectivité isolés ». La marque «  travaille activement à [les] résoudre », a confirmé jeudi un porte-parole de Nike au site The Verge comme le rapporte Numerama. Un problème technique dont la presse s’est largement fait écho également.

Laisser un commentaire

Nike dévoile sa nouvelle publicité "Dream Crazier" dédiée... Offre de Stage : assistant(e) communication/event - Tecnifibre
Interview - Frédéric Michalak : "Lyon est une place forte du sport et un territoire attractif"(Lire la suite) Sponsoring - Deliveroo nouveau Partenaire Premium de l'Olympique Lyonnais(Lire la suite) Rugby - La Société Générale dévoile sa nouvelle publicité à l'occasion de la Coupe du Monde de Rugby(Lire la suite) Média - Coupe du Monde de Rugby 2019 - Quel est le prix des publicités sur TF1 ?(Lire la suite) Football - Quel était le business model de la Coupe de la Ligue qui va s'arrêter ?(Lire la suite) Merchandising - Le PSG lance un extincteur "Ici c'est Paris"(Lire la suite)