(Décryptage) Un chiffre d’affaires record pour l’Olympique Lyonnais lors de la saison 2015-2016

pelouse parc Olympique Lyonnais OL grand stade

 

Hier, OL Groupe a présenté ses résultats financiers pour l’exercice 2015-2016 clos au 30 juin.

Selon les premiers chiffres provisoires, le chiffre d’affaires s’élève à un montant jamais atteint avec 218,1 millions d’euros incluant les indémnités de transferts, la billetterie, le sponsoring, les droits TV et l’ensemble du business autour de l’Olympique Lyonnais et de son Parc OL.

Cette saison, l’Olympique Lyonnais a vécu une saison de transition avec l’entrée dans son nouveau stade du Parc OL en janvier dernier. Une saison sportive réussie pour le club rhodanien avec une participation à la lucrative UEFA Champions League et une seconde place en Championnat synonyme d’Europe la saison prochaine.

chiffre d'affaires 2016 OL Groupe résultats financiers olympique lyonnais

Le Parc OL porte le business d’OL Groupe et attend son Naming

Rien que sur le second semestre correspondant à l’exploitation du Parc OL, OL Groupe a réalisé un chiffre d’affaires billetterie de 20,1 millions d’euros contre 6,1M€ à N-1 (voir tableau semestre 2 en bas d’article).

Au total, les revenus billetterie sur l’exercice entier s’élèvent à 27,7M€ (contre 11,1M€ à N-1). L’affluence cumulée sur les 10 premiers matchs de Ligue 1 joués au Parc OL (janvier à mai 2016) s’établit à 480 174 spectateurs contre 366 065 à matchs équivalents au stade de Gerland, ce qui représente une augmentation de +31%. OL Groupe précise ainsi que le revenu moyen de billetterie par spectateur en Championnat est passé de 16 euros en 2014/2015 à 32 euros pour la dernière saison.

En parallèle, les nouveaux produits commercialisés au sein du Parc OL (convetions, séminaires, events corporate…) représentent 5,7M€ sur cette première demi-saison sur les 22,3M€ des produits de la marque. Plus de 17 000 personnes ont ainsi été accueillies pour des événements BtoB d’OL Groupe.

… et les droits TV encore plus

Proportionnellement, ce sont les revenus issus des droits TV qui sont les plus importants pour OL Groupe.

L’Olympique Lyonnais va ainsi encaisser un total de 83,1 millions d’euros grâce à sa participation à la Ligue des Champions, la Ligue 1, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue ou encore le Trophée des Champions l’été dernier. Dans le détail, la LFP et la FFF vont reverser 43,6M€ et l’UEFA 39,5M€. A titre de comparaison, le Real Madrid devrait empocher plus 75M€ grâce à son titre.

OL – Des revenus sponsoring en hausse en 2015-2016

Les produits issus du sponsoring, partenariats et publicité s’élèvent à 26,9 millions d’euros pour cet exercice contre 22,4M€ l’année dernière, soit une progression de +4,5M€ (+20%) « en relation notamment avec l’application des nouvelles modalités contractuelles avec la régie commerciale Lagardère Sports s’appliquant à compter de l’entrée au Parc OL » précise OL Groupe. Jusqu’au 31 décembre 2015, les produits de partenariats étaient comptabilisés nets des frais et des commissions versées à la régie commerciale du club. Depuis le 1er janvier 2016, ils sont enregistrés en brut, les frais et commissions étant comptabilisés en charges externes. A noter que dans les 26,9M€ intègrent différents signing fees représentant un total de 1 million d’euros.

Cette saison, l’OL a notamment annoncé le Naming de son Centre d’entraînement rebaptisé le « Groupama OL Training Center » et des accords avec Microsoft, McDonald’s ou encore 24Option.com qui s’affiche sur la manche des joueurs.

58,1 millions d’euros de ventes de joueurs

Les produits des cessions des contrats joueurs progressent également pour afficher à la fin de l’exercice 15-16 un total de 58,1M€ contre 7,2M€ au 30 juin 2015.

Cette saison, l’OL a ainsi vendu Benzia, Njie, Yattara, Zeffane, Beauvue, Koné et Umtiti pour un total de 47,1 M€, ainsi qu’à des incentives pour un montant total de 11,0 M€, dont un revenu de 8,7M€ lié à la clause d’intéressement sur le transfert d’Anthony Martial. OL Groupe précise que « l’essentiel de ces revenus a été réalisé sur la cession de contrats de joueurs issus de l’Academy OL (51,0 M€ soit 88% du total) confirmant ainsi la forte valorisation de la formation OL. »

 

Si l’entrée au Parc OL a permis au club de développer plus de revenus, le groupe enregistre bien évidemment de nouvelles charges directes liées à la mise en exploitation de l’infrastructure 100% privée ainsi qu’une hausse des frais d’organisation de matchs consécutive à l’augmentation de la capacité. OL Groupe précise cependant que « le très bon niveau d’activité enregistré sur l’exercice 2015/2016 devrait permettre à OL Groupe de connaitre une forte amélioration de ses résultats par rapport à l’exercice précédent ; le résultat net consolidé de l’exercice 2015/2016 devrait être bénéficiaire. » 

Détail des résultats financiers pour le semestre 2 OL Groupe 2015-2016

chiffre d'affaires Olympique Lyonnais 2016

 

Laisser un commentaire

Offre de Stage : Assistant(e) Chargé(e) du Développement -... Comment Samsung active son partenariat avec les JO de Rio 2016
Activation - Pepsi met en scène Messi, Salah, Pogba et Sterling dans sa nouvelle publicité(Lire la suite) Offre de Stage - Chargé(e) événementiel - Entreprise partenaire de Win Sport School (Lille)(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Assistant chef de projet - WILLIE BEAMEN(Lire la suite) Média - Comment s'abonner à RMC Sport pour suivre Borussia Dortmund - PSG(Lire la suite) Cyclisme - Tissot nouveau partenaire du Giro d'Italia en remplacement de Tag Heuer(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Chargé(e) de communication - CLCH(Lire la suite)