Football – Arkema s’offre le Naming de la D1 Féminine

 

Premier partenaire national de la Coupe du Monde féminine de football France 2019, Arkema va poursuivre ses investissements dans le football féminin en devenant le « Nameur » de la D1 Féminine.

Le groupe chimique français qui réalise 8,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires va donner son nom à la D1 féminine de football à partir de la saison 2019-2020. Comme le précise la FFF qui gère la compétition, le contrat de Naming a été signé pour les 3 prochaines saisons, soit jusqu’en 2022.

Dans le cadre de cet accord, le championnat est rebaptisé « D1 Arkema ». « Devenir le Partenaire-titre de la D1 féminine nous est vite apparu comme une évidence et le prolongement naturel de notre partenariat Coupe du monde féminine. C’est un atout pour la marque Arkema mais aussi un engagement fort pour le Groupe » a précisé Thierry Le Hénaff, PDG d’Arkema, dans un communiqué. « Contribuer avec la FFF à développer le football féminin sur le territoire national est une très belle opportunité de valoriser encore davantage l’image et la place des femmes dans la société. Le monde change, il est essentiel d’apporter un autre regard, de faire bouger les lignes. Chez Arkema, c’est notre état d’esprit et notre conviction ».

Après la Ligue 1 Conforama (qui deviendra Ligue 1 Uber Eats en 2020) et la Domino’s Ligue 2, c’est donc au tour du Championnat de France féminin de s’associer à un partenaire-titre.

« Un jour la D1 féminine sera au niveau de la Ligue 1. J’en ai l’intime conviction » – Thierry Cheleman, directeur des sports du groupe Canal+

La D1 féminine peut-elle surfer sur les audiences des Bleues ?

Reste à savoir si la D1 féminine va profiter de l’engouement populaire suscité actuellement par la Coupe du Monde 2019 organisée dans l’hexagone. Le Groupe Canal+, diffuseur du championnat de France féminin jusqu’au moins 2023, compte bien aider les clubs et la FFF à en faire un spectacle sportif capable de générer des audiences intéressantes. « Comme avec l’équipe de France, il faudra peut-être dix ans pour arriver au même niveau. Mais je crois qu’un jour la D1 féminine sera au niveau de la Ligue 1. J’en ai l’intime conviction » a déclaré cette semaine Thierry Cheleman, directeur des sports du groupe Canal+, à CNEWS, chaîne d’information du groupe Canal+. « Ce championnat deviendra un grand championnat et nous aurons de belles affiches à proposer à nos abonnés. Il faut être patient et que tout le monde travaille dans le même sens. La télévision est là pour mettre en lumière et permettre de développer cette notoriété, mais il faut que les clubs nous suivent. Et on ne peut pas parler de football féminin sans parler de Jean-Michel Aulas qui fait un travail extraordinaire avec Lyon depuis très longtemps. Il est récompensé par les titres en championnat et en Ligue des champions. Il a fait beaucoup pour le football féminin. Avec le groupe Canal, on prend notre part, mais il aura fait beaucoup, comme Noël Le Graët et le staff de la Fédération. »

Pub Arkema – Coupe du Monde féminine 2019

Laisser un commentaire

Sponsoring - Land Rover va soutenir 72 clubs amateurs de rugby... Offre de Stage : Assistant Opérationnel & Chargé de communication...
Football - Camden Town Brewery nouvelle bière officielle d'Arsenal(Lire la suite) Shopping - Shopping : Montre "Fitbit Versa Edition Lite" (2019)(Lire la suite) A recruter - A recruter (alternance) : Quentin Hamla - Chargé de projet Marketing, Sponsoring, Partenariat(Lire la suite) Best Practice - Best Practice : Le MMArena se transforme en guinguette pour un temps de networking estival(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage - Assistant(e) Marketing Digital - Amaury Média(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Assistant Communication & Vidéo - Castres Olympique(Lire la suite)