Interview : Stéphane Ficaja, Général Manager Uber Eats, Western & Southern Europe (Naming Ligue 1)

 

Hier, la Ligue de Football Professionnel (LFP) a officialisé l’arrivée d’Uber Eats comme futur partenaire-titre de la Ligue 1 à partir de la saison 2020-2021.

Dans le cadre de cet accord de Naming de deux saisons, l’application de livraison de repas va succéder à Conforama et donnera son nom au championnat qui deviendra la Ligue 1 Uber Eats.

Suite à cette annonce, nous avons posé quelques questions à Stéphane Ficaja, Général Manager, Uber Eats, Western & Southern Europe.

 

SportBuzzBusiness.fr : A quand remonte les premières discussions avec la LFP ?
Stéphane Ficaja :
Depuis le lancement d’Uber Eats en France – il y a plus de 3 ans – nous nous sommes intéressés aux Français, à leur passion au quotidien et nous avons construit la marque autour de 3 centres d’intérêt en affinité avec les utilisateurs de l’application : la gastronomie et les chefs, les séries et le sport. Nous nous sommes ainsi orientés vers le football pour nous connecter avec les utilisateurs et les supporters partout en France autour de moments d’émotions et de partage qui font parties des valeurs que nous partageons. Notre ambition est de faire partie des marques préférées des Français pour la livraison de repas.

« Notre ambition est de faire partie des marques préférées des Français pour la livraison de repas. »

SBB : Pourquoi ne signer que pour 2 ans en tant que partenaire-titre ? Quel est le montant du partenariat ?
SF :
Nous souhaitons accompagner et soutenir la LFP grâce à ce partenariat sur 3 ans, qui commence dès la saison prochaine en août 2019. Nous mettons notre technologie au service du sport et nous souhaitons pouvoir offrir des expériences uniques et inédites à tous les utilisateurs de l’application et au plus de 20 millions fans de foot en France pour les prochaines saisons. Uber Eats continue à investir en France et nous sommes ravis de le faire avec un acteur aussi emblématique que la LFP. Ce partenariat est un investissement sur le long terme et nous sommes très heureux d’être à leurs côtés pour les 3 prochaines années en tant que partenaire officiel pour la saison 2019/2020 et sponsor titre pour les saisons 2020/2021 et 2021/2022.

SBB : En terme d’activations, on peut imaginer de nombreuses choses à destination de la « Fan Experience » les jours de matchs. Pouvez-vous nous donner quelques indications sur ce que vous pourrez mettre en place ?
SF : Notre ambition est de faire partie des marques préférées des Français pour la livraison de repas. Par activation, nous entendons expériences uniques dédiées aux utilisateurs Uber Eats comme ce que nous avons fait avec notre partenariat avec Top Chef pour la 10ème saison – il était possible durant 3 émissions de commander le plat qu’un chef préparait à la TV, en live chez vous.

Nous avions également fait un partenariat avec OCS pour la diffusion de l’ultime saison de Game of Thrones où l’on proposait un concept de promo code revisité : les spoiler codes. Nous mettons notre technologie au service du sport et nous souhaitons pouvoir offrir des expériences inédites à tous les utilisateurs de l’application et au plus de 20 millions fans de foot en France pour les prochaines saisons lorsqu’ils regarderont les matchs.

SBB : Ce matin, L’Equipe annonce que le ballon de match sera apporté sur la pelouse par un livreur d’Uber Eats. Allez-vous mettre en place cette activation ?
SF :: 
A partir de la saison 2020/2021, Uber Eats sera associé au protocole de début de match sur l’ensemble des rencontres de la compétition. Nous travaillerons actuellement avec la LFP pour trouver une réalité à cette implication, le ballon du match livré étant une possibilité séduisante envisagée.

SBB : La saison prochaine, quelle sera la visibilité accordée à Uber Eats en tant que partenaire ? Quels droits marketing allez-vous déjà pouvoir utiliser ?
SF : Uber Eats sera présent sur des supports de visibilité et réservera quelques surprises en matière d’activations. Nous sommes très heureux de nous associer à La Ligue de Football Professionnel, instance nationale, emblématique dans le cadre d’un partenariat porteur de sens. Le football est un sport qui fédère toutes les générations et représente le centre d’intérêt majeur de nombreux Français et utilisateurs de l’application Uber Eats. A travers ce partenariat, nous souhaitons faire partie de leur quotidien sur le long terme en leur proposant des expériences inédites en affinité avec l’une de leurs passions, le sport.

Nous sommes ravis de pouvoir accompagner la LFP dans le développement du championnat de France et dans le tournant digital qu’elle a souhaité prendre à nos côtés. Nous mettons notre technologie au service du sport et nous souhaitons pouvoir offrir des expériences uniques et inédites à tous les utilisateurs de l’application.

« Pouvoir offrir des expériences uniques et inédites »

Comment allez-vous mettre en avant la Ligue 1 sur votre application et dans vos actions marketing ? En quoi est-ce bénéfique pour la LFP de s’associer à Uber Eats au-delà de l’aspect financier ?
SF : Nous venons tout juste de révéler notre partenariat avec la Ligue 1, nous n’avons pas encore de visibilité sur les prochaines activations que nous allons mettre en place.

SBB : Allez-vous dédier des activations en interne auprès de vos livreurs autour de ce partenariat ?
SF : Les coursiers partenaires qui utilisent l’application Uber Eats pour effectuer des livraisons sont des indépendants. Nous n’avons pas encore défini le contour des prochaines activations autour de ce partenariat.

Laisser un commentaire

Offre Emploi : Conseiller Clientèle - ASICS Comment EDF active ses partenariats avec l'Equipe de France féminine...
Sport - Quelle politique sportive publique ? Le Conseil d'Etat publie son étude annuelle(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Customer success - FC Nantes(Lire la suite) Football - Puma dévoile 3 nouveaux maillots "lifestyle" pour l'OM(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Digital & Community Management - Lagardère Plus(Lire la suite) F1 - Un impact économique de 400M$ annuel pour le Grand Prix de F1 à Miami au Hard Rock Stadium ?(Lire la suite) Football - Chaussures, maillots, gants... La bataille des équipementiers en Ligue 1(Lire la suite)