Interview – Laurent Lachaux, directeur commercial et des partenariats d’A.S.O., l’organisateur du Tour de France

LACHAUX Laurent

 

Hier, SKODA a annoncé officiellement devenir sponsor du Maillot Vert du Tour de France. Une tunique qui était jusque là parrainée par le PMU. Ce matin, nous avons pu poser quelques questions à Laurent Lachaux, directeur commercial et des partenariats d’Amaury Sport Organisation (A.S.O.), l’organisateur du Tour de France.

 

SportBuzzBusiness.fr : SKODA est donc le nouveau parrain du Maillot Vert du Tour de France. Quelle est la durée du contrat ?
Laurent Lachaux : Le contrat s’étend jusqu’à 2018 inclus, soit la durée initiale du contrat qui liait SKODA au maillot blanc. L’identité du futur sponsor de ce maillot sera d’ailleurs annoncée dans les jours qui viennent. En tant que parrain du maillot blanc, SKODA faisait déjà parti de ce que l’on appelle le « club du Tour », le niveau de partenariat le plus élevé sur le Tour de France. Ce qui change, c’est la couleur du maillot. La valeur des maillots n’est en revanche pas la même… SKODA sera également toujours présent au sein de la Caravane Publicitaire.

 

SBB : Comment se sont déroulées les discussions avec SKODA ?
LL : SKODA nous avait demandé de les tenir informé sur une libération éventuelle d’un autre maillot par un sponsor. C’est ce qu’on a fait. En parallèle, nous sommes allés vers d’autres marques. C’est un process qui a été assez long, sur plus d’une année. Nous avons commencé à présenter le nouveau dispositif du maillot vert qui intégrait le club du Tour au PMU. Ce dernier avait envie de réviser sa stratégie hors média et souhaitait tourner la page Tour de France. Nous avons donc approfondi les discussions avec SKODA et d’autres. L’été dernier, nous avons poursuivi nos discussions avec SKODA et nous nous sommes rendus compte que la marque ferait un très très bon partenaire. SKODA était ravi d’arriver sur le maillot vert.

 

SBB : Avez-vous compris la décision du PMU de stopper son partenariat avec le Tour de France ?
LL : Quand on est partenaire, on se comprend, et on se connait. Nous avons connu le PMU à l’époque où ils n’étaient pas ce qu’ils sont devenus actuellement et eux nous ont connu à l’époque où nous n’étions pas ce que nous sommes devenus aujourd’hui… Il y a cette lecture là à avoir en permanence. Je pense qu’on a regardé la problèmatique sous tous les angles. Le maillot vert à une portée internationale et nous avions une vraie ambition de le faire rayonner au niveau mondial. Eux étaient uniquement sur un business en France. De plus, et personne n’en est coupable, les prises de paris sportifs dans le vélo n’ont pas pris. Il n’y a donc pas un potentiel de développement fort pour eux.

 

SBB : Quelles sont les autres actualités du côté des partenaires du Tour de France ?
LL : Nous avons un nouveau partenaire, « Dimension Data », provenant d’Afrique du Sud qui a été annoncé il y a quelques semaines et qui intervient dans le domaine du big data. Le contrat est d’une durée de 5 ans et la société accède au rang de Partenaire Officiel. D’autres entrées seront annoncées. Lors du prochain Tour, Il y aura par exemple une opération avec Beau Travail, un programme parrainé par le MEDEF qui vise à promouvoir les métiers qui recrutent. Il y aura une prise de parole dans la caravane publicitaire.

Au niveau des gros partenariats, la famille des 5 partenaires « club du Tour » est complète, avec Vittel, LCL, Carrefour, SKODA et le futur sponsor du maillot blanc qui sera annoncé bientôt.

 

SBB : Quelle est la part du sponsoring dans les revenus du Tour de France ?
LL : Nous sommes à 50% de revenus issus des droits TV, 40% pour les recettes partenaires et 10% des collectivités.

 

SBB : Quel est le montant minimum pour devenir partenaire du Tour de France ?
LL : Plusieurs niveaux de partenariats sont proposés. Il y a le « Club du Tour » réunissant les partenaires des 4 maillots plus Vittel. Ensuite, il y a le rang de « Partenaire officiel » qui réunit une dizaine de marques et qui offre une visibilité sur la course, des contreparties en hospitalités et des droits de communication. Puis il y a les Fournisseurs Officiels et Supporters Officiels. Nous enlevons des contreparties en fonction de la somme payée par chacun. Devenir Supporter Officiel coûte au minimum 300 000€. Fournisseur Officiel, c’est 400 000€ à 500 000€. Pour la Caravane Publicitaire, les dispositifs vont de 2 à 6 véhicules et les coûts sont à la charge du partenaire.

SKODA Laurent Lachot maillot vert Tour de France

Lundi, SKODA a officialisé son arrivée sur le maillot Vert du Tour de France depuis l’ambassade de République Tchèque à Paris

Laisser un commentaire

Snapchat va diffuser du sport en live NCAA - Audiences, business... La March Madness 2015 bat tous...
Offre de Stage - Chargé(e) de Projet "Communication Digitale" - Quarterback(Lire la suite) Distribution - Le Groupe Royer et Everlast signent un nouvel accord de licence(Lire la suite) Natation - Florent Manaudou nouvel ambassadeur d'Arena(Lire la suite) Basket - Entretien avec Vandana Balachandar (VP Global Partnerships EMEA NBA)(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Chargé(e) de Projet Evènementiel Pétanque - Quarterback(Lire la suite) Offre de Stage - Offre de Stage : Chargé(e) de Projet Communication et Relations Presse - Quarterback(Lire la suite)