INTERVIEW : Raphael Aflalo – CEO My Love Affair

Raphael Aflalo

Raphael Aflalo, CEO de My Love Affair

 

La semaine dernière, Cristiano Ronaldo a présenté sa nouvelle eau de toilette « Legacy », une fragrance développée avec Eden Parfums. Une association qui est l’oeuvre de l’agence My Love Affair. 

L’occasion pour nous de poser quelques questions à Raphael Aflalo, le CEO de My Love Affair.

SportBuzzBusiness.fr : Quelle est la genèse du parfum « Cristiano Ronaldo Legacy » ? 
Raphael Aflalo : Nous étions en effet en contact avec Cristiano Ronaldo et savions que le parfum était un produit d’intérêt et de passion pour lui. D’un autre côté, nous connaissions également l’intention de notre client Eden Parfums de continuer à agrandir son portfolio de licences, suite à la sortie du succès mondial qu’avait été le parfum des One Direction en 2013.
Nous avons rapproché les deux parties afin de dessiner les contours stratégiques d’une collaboration qui a donné naissance à Cristiano Ronaldo Legacy lancé la semaine dernière à Madrid.

SBB : Quelle est la durée et le format de ce contrat de licence ? Quels sont les objectifs de vente sur l’eau de toilette ? 
RA : Il ne nous est pas possible de communiquer sur les détails contractuels de ce partenariat, mais son format est traditionnel pour l’univers de la fragrance. C’est un projet de plusieurs années qui verra de nouvelles sorties et permettra d’asseoir la marque Cristiano Ronaldo dans l’univers de la fragrance et des cosmétiques.
Il s’agit d’un lancement mondial dans un très grand nombre de territoires. Au vu de la puissance de Cristiano Ronaldo à travers le monde et du retentissement de cette sortie, les objectifs commerciaux autour de ce lancement sont logiquement élevés.

cristiano ronaldo eau de toilette fragances

SBB : Pouvez-vous nous présenter My Love affair ? Quel a été votre rôle dans cette association ?
RA : My Love Affair est une agence d’entertainment marketing co-fondée en 2011 par David Guetta et moi-même. Nous nous spécialisons dans le rapprochement de célébrités du monde de l’entertainment – musique, sport et autres – avec des annonceurs désireux de bénéficier des leviers de communication forts que permettent les contenus mettant en scène ces célébrités. Aussi bien globaux que locaux, nos clients sont des marques couvrant un grand nombre de catégories de produits. Nos spécialités incluent les campagnes d’endorsement, le placement de produit dans les contenus de célébrités, la réalisation de contenu premium et beaucoup d’autres.
Comme indiqué plus haut, nous avons, dans le cadre de ce partenariat, rapproché les deux parties et défini ensemble les aspects stratégiques du partenariat, ainsi que représenté notre client Eden Parfums dans le cadre de l’intégralité des négociations du contrat avec le sportif. Nous continuons aujourd’hui de travailler avec Eden sur les prochaines étapes stratégiques de ce projet mondial, prenant en compte que l’industrie cosmétique nécessite une planification à l’avance au vu des délais de fabrication.

SBB : Quelles sont les précédentes réalisations de My Love Affair ?
RA : My Love Affair a déjà imaginé plus d’une vingtaine de campagnes : un nouveau design de box pour Sushi Shop par Lenny Kravitz, le 1er clip interactif « double écran » avec David Guetta pour les champagnes Mumm, un événement avec Iggy Pop pour Kronenbourg, le lancement de la Renault Twizzy au cœur d’une communication orchestrée par les Guetta, un partenariat mondial Alcatel / Avicii, un hommage d’exception à Ayrton Senna avec la mise en scène de son hologramme pour Tag Heuer lors du dernier Grand Prix F1 à Barcelone, le lancement de la première bouteille de champagne connectée pour Mumm avec Mark Ronson, etc…

SBB : Quel regard portez-vous sur l’utilisation par les marques des icones du sport ? Doivent-elles absolument sortir de la sphère du sport pour devenir bankable ?
RA : Le sport demeure depuis longtemps un secteur extrêmement actif pour tout ce qui concerne l’endorsement/sponsoring. Nous constatons que les marques voient un intérêt fort à s’associer à des entités sportives (par exemple, des clubs ou équipes) et encore plus à des célébrités spécifiques: leur personnalité, langage et unicité en fait, en général, des ambassadeurs encore plus forts. Je ne crois pas qu’il faille forcément sortir du sport pour présenter un attrait pour des partenaires. Prenez par exemple James Rodriguez, jeune joueur colombien déjà star en son pays et joueur majeur du Real Madrid, il demeure pour l’instant concentré sur la sphère du sport et est déjà l’ambassadeur de très grandes marques à travers le monde: Pepsi, Huawei et d’autres. C’est sa personnalité et son mode de communication très fort avec son audience qui en fait un excellent partenaire et qui garantit à ces marques d’avoir trouvé en lui un partenaire qui inspire les consommateurs.

 

Laisser un commentaire

La NHL officialise son partenariat avec adidas et nie l'arrivée... Offre de Stage : Rédacteur - MadeinFOOT
Tennis - Lacoste dévoile sa nouvelle raquette de tennis de manière élégante (évidemment)(Lire la suite) Basket - LDLC ASVEL dévoile son nouveau bus haut de gamme(Lire la suite) Naming - Le championnat d'Italie de basket signe un contrat de Naming(Lire la suite) Sponsoring - TikTok sponsor NASCAR du pilote Ryan Vargas(Lire la suite) Football - L'OM lance le label OM Records en partenariat avec BMG(Lire la suite) Marque - Kappa remporte la bataille des équipementiers en Ligue 1, TOP 14 et Jeep Elite(Lire la suite)