Jean-Michel Aulas présente le Grand Stade connecté 2.0 de l’OL : « Orange sera le poumon »

grand stade connecté OL jean michel aulas

 

Début avril, Jean-Michel Aulas a présenté le futur stade connecté 2.0 de l’Olympique Lyonnais devant de nombreux professionnels réunis à Lyon pour le « Printemps des Entrepreneurs ».

Une intervention de 40 minutes (vidéo ci-dessous) en présence de Thierry Bonhomme Directeur exécutif Orange business service, partenaire du Grand Stade et animée par la présentatrice TV Céline Géraud.

Replay Présentation du Grand Stade connecté 2.0 de l’OL

Parc OL – Un lieu de vie 365 jours par an…

« Je voulais que le spectateur n’ai plus rien à envier au téléspectateur » annonce le président de l’OL en préambule de son intervention. « Commander son sandwich, son écharpe… sans sortir de carte de crédit. » Une habitude pour les supporters de l’OL d’ici quelques mois grâce aux transactions sécurisées et la technologie NFC.

Construction attendue des fans de sport et de technologie, le futur stade de l’OL, d’une capacité de 58 215 places,  s’inscrit au centre du Parc Olympique Lyonnais. « Actuellement, nous sommes dans la phase de pose de la toiture. Ce sont 8 000 tonnes qui seront utilisées pour couvrir le stade mais également les spectateurs à l’extérieur. » Car l’intérêt du Parc est là, en faire un véritable lieu de vie et de consommation avec des conditions d’accueil optimales.

En plus des matchs et des concerts, le Parc proposera un centre hospitalier du sport avec des partenaires du sport étrangers, un centre de loisir, des bureaux, un centre de remise en forme, une cité des entreprises… Au total, ce sont 4 millions de visiteurs qui sont attendus à l’année dans le parc et jusqu’à 3 000 personnes travaillant sur le site les soirs de match. « Le parc fonctionnera 365 jours par an où l’on pourra venir en famille, dans un site sécurisé et contrôlé afin de passer une bonne après-midi. » Un lieu de vie qui accueillera également une fondation liée à l’innovation technologique. « Nous avons imaginé avec Patrick Bertrand, Directeur Général de Cegid, une fondation qui aidera les sociétés de technologies. Nous ferons en sorte de les regrouper sur le site en leur apportant des infrastructures. L’objectif sera pourquoi pas de faire de ces startups d’aujourd’hui les Orange, Microsoft ou Cegid de demain. »

Côté business, l’OL a donc orienté son business model autour du fonctionnement à l’année du Parc. « Nous avons développé un système de loges utilisables à l’année » précise Jean-Michel Aulas. De quoi faire plus que du réceptif les soirs de concert type Rihanna et les soirs de match. « Avec les Loges 365, les entreprises pourront organiser leurs séminaires et autres évènements. Le retour sur investissement de la loge sera calculé sur 365 jours ». Un outil business au service d’une expérience Stade Premium qui accueillera 6 000 places VIP, 16 000 places de parking, 105 loges, 7 salons avec vue sur le terrain et 8000 m2 d’espace réceptif

Lors de son intervention au Printemps des Entrepreneurs, le Président de l’OL a également précisé que le business model passait « de la vente ponctuelle de place et des droits TV en un modèle récurrent autour du stade, plus sécurisant pour les investisseurs. Traditionnellement, le business model des club de foot il y a 5 ans, c’était 20% de BtoB et 80% de BtoC. Dans le modèle que nous développons, nous inversons la pyramide avec 80% de BtoB et 20% de BtoC. Ca permet d’augmenter indirectement le prix de vente moyen des places tout en permettant d’avoir des prix accessibles pour les supporters. »

…et un Grand Stade connecté 2.0

En association avec Orange et d’autre partenaires dont la Caisse d’Epargne, Microsoft ou Cegid, Jean-Michel Aulas et l’Olympique Lyonnais va s’offrir l’un des stades les plus connectés au monde.« Plus de 25 000 personnes en même temps pourront se connecter et utiliser le service WIFI. En valeur relative, c’est probablement l’expérience la plus aboutie. » assure le Président de l’OL.

« Aujourd’hui, chacun sait que le plus difficile dans un stade c’est de téléphoner ou d’échanger des données. Le Grand Stade sera l’un des plus modernes mais la technologie évoluant rapidement, chaque dernier stade à ce niveau d’investissement le deviendra. Il faut anticiper les besoins et les usages. »

Révolutionner l’expérience du supporter ?

« A partir de son smartphone, le spectateur pourra regarder des ralentis, choisir la caméra (une vingtaine), compléter ce qu’il voit en direct par le biais de statistiques… On utilisera également cet outil pour pouvoir éviter de faire la queue pour acheter son sandwich. Une application GPS vous permettra de vous guider jusqu’à votre place. » précise Jean-Michel Aulas. « Tout les usages ont été intégrés à l’intérieur de ce big data. Il fallait une base d’infastructures de haut niveau et nous nous sommes inspirés de deux stades américains dont celui des Dallas Cowboys. »

Grâce aux différentes banques impliquées dans le projet (Caisse d’Epargne, CIC…), le Grand Stade de l’OL proposera également aux Fans une expérience cashless. «Le fan pourra utiliser sa carte de supporter comme carte de paiement et obtenir des incentives. On va faire de la promotion proactive à l’intérieur de ce big data. Tout ceci sera géré en amont avec les logiciels que nous déployons avec Orange et Cegid. » Un stade qui devrait accueillir l’OL en janvier 2016 et qui attirera la curiosité . « Orange sera le poumon de ce stade connecté. Nous attendons un niveau de services afin de démontrer que ce qui a été développé ici est un exemple pour les autres. »

Financé par des fonds privés, Jean-Michel Aulas et l’OL sont à la fois promoteur et investisseur. Si Groupama sera l’entreprise qui associera son nom au futur centre d’entraînement de l’OL, rien n’a encore été officialisé concernant le Naming du Stade et celui du Parc dans son ensemble qui portera également le nom d’une marque.

En attendant la fin des travaux, Jean-Michel Aulas espère pouvoir faire la démonstration de son Parc début décembre à l’occasion de la Fête des Lumières. « Nous allons essayer, mais ça demande de lever quelques obstacles. Nous espérons faire découvrir au moins l’aspect lumière, le 9 décembre dans le cadre de la fête des lumières. Faire que le stade soit un des symboles de cette fête et qu’on puisse le visiter. » Un stade qui pourrait accueillir la Ligue des Champions la saison prochaine en cas de bonne fin de championnat de l’OL. « On va tout faire pour obtenir la première place du championnat. Ca permettrait de jouer la Champions League l’année prochaine et si on a le bonheur de la jouer, on fera tout pour aller au-delà des phases de poules et jouer un huitième de finale dans le stade. »

 

Jean-Michel Aulas débriefe le Printemps des Entrepreneurs

Laisser un commentaire

PSG / Citroën - 15 voitures DS à 30 mètres de haut au Parc... Déjà 5,2 millions de dollars de gains pour Novak Djokovic en...
Bon Plan - Nike partage un code promotionnel de -25% valable jusqu'au 30 mars 2020 !(Lire la suite) Event - COVID-19 - LaLiga organise un concert pour lever des fonds(Lire la suite) COVID-19 - Le PSG met en vente 1 500 maillots "Tous Unis" au profit de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris(Lire la suite) JO - Les JO de Tokyo 2020 reportés "au plus tard à l'été 2021" ne changeront pas de nom(Lire la suite) A recruter - A recruter (stage Master 2) : Guillaume Ambroise - Sports Marketing(Lire la suite) JO - La Fédération Française d'Athlétisme souhaite le report des JO de Tokyo 2020(Lire la suite)