Jean-Michel Aulas s’exprime sur la situation des droits TV de la Ligue 1 – « Il commence à y avoir de l’inquiétude »

crédit : Sport Buzz Business

A quelques semaines de la reprise de la saison 2024-2025 de Ligue 1, la Ligue de Football Professionnel est toujours officiellement sans diffuseur.

Depuis l’échec de l’appel d’offres en octobre 2023, le feuilleton des droits TV de la Ligue 1 s’étire dans la durée. Qui se positionnera, quand et à quel prix ?

En marge d’un évènement organisé à Décines concernant le rachat de la LDCL Arena, nous avons pu échanger avec Jean-Michel Aulas sur cette acquisition mais également sur la situation critique des droits TV. L’ancien président de l’Olympique Lyonnais, qui est désormais Président de la Ligue Féminine de Football Professionnel (LFFP) rattachée à la FFF suit évidemment de près le dossier.

« Il faut peut-être passer par une phase intermédiaire et rassurer les entrepreneurs que sont les présidents de clubs parce qu’il commence à y avoir de l’inquiétude ».

« Comment ça va se finir ? Malheureusement, je ne suis pas devin. Par contre, je pense qu’il faut aujourd’hui prendre un certain nombre d’initiatives » nous précise Jean-Michel Aulas. « Nous avons des grands opérateurs français, CANAL+ depuis des années… j’ai signé un contrat de 6 ans avec eux et le foot féminin l’année dernière, ça permet de garder le contact et de voir comment on peut générer des choses nouvelles… Il y a bien sûr beIN SPORTS qui est prêt à faire des efforts. Et puis l’une des tendances actuelles, il y a une série d’opérateurs qui pourraient être dans une distribution non-exclusive »

En septembre dernier, la Ligue de Football Professionnel et son président Vincent Labrune présentaient les détails de l’appel d’offres des droits TV de la Ligue 1 pour le cycle 2024-2029. Au total, les 5 lots pouvaient cumuler un minimum de 825 millions d’euros par saison si les lots étaient attribués au prix minimum demandé lors de la phase d’enchères. Une somme qui correspondait aux droits domestiques (France) à laquelle s’ajoute les droits TV internationaux vendus à part.

« On est à deux mois du démarrage de la Ligue 1 et c’est très court pour créer cette chaîne. Il y aura sûrement des compromis à faire »

« En tant qu’entrepreneur, avant dans le football, maintenant dans d’autres choses, je privilégie la notion de moins grand risque à la notion de quantité. On est à deux mois du démarrage de la Ligue 1 et c’est très court pour créer cette chaîne. Il y aura sûrement des compromis à faire… et peut-être que ceux qui veulent demain se faire une place au soleil du football français – qui sur le plan international est parmi les meilleurs du monde –  pourraient saisir des opportunités » nous précise Jean-Michel Aulas. « Je crois qu’il faut qu’au niveau de la Ligue et de la Fédération, on ait aussi le sens des réalités. Si on ne peut pas obtenir ce qu’on avait imaginé il y a quelques années ou quelques mois, tout de suite, Il faut peut-être passer par une phase intermédiaire et rassurer les entrepreneurs que sont les présidents de clubs parce qu’il commence à y avoir de l’inquiétude ».

A lire aussi

Interview : Jean-Michel et Alexandre Aulas rachètent LDLC Arena via HOLARENA

Droits TV – La LFP dévoile le prix et les lots de l’appel d’offres de la Ligue 1 pour le cycle 2024-2029

Laisser un commentaire

Mbappé, Haaland, Vinicius et Ronaldinho... Nike dévoile sa... Interview : Rémi Garnier, Country Manager Kappa France (24h...
Nike présente le coloris de ses chaussures pour les Jeux Olympiques(Lire la suite) La campagne de L’Equipe pendant les Jeux(Lire la suite) Les Jeux d’hiver 2030 aux Alpes françaises si…(Lire la suite) Le groupe Accor lance le « All Mood Service » pendant les Jeux(Lire la suite) Paris 2024 : des athlètes français toujours sans tenues ?(Lire la suite) Business - Le Real Madrid entre dans l'histoire du football business avec des revenus records(Lire la suite)