La FFF se lance dans l’eSport avec son équipe de France eFoot

 

Cet après-midi, la Fédération Française de Football (FFF) a officialisé son arrivée dans l’eSport avec le lancement de son Equipe de France eFoot.

Pour diriger l’Equipe de France eFoot, la FFF a recruté Fabien Devide alias « Neo », une figure incontournable de l’eSport. Au total, 4 joueurs eSport formeront l’Equipe de France. Pour les choisir, 16 joueurs déjà présélectionnés participeront à un camp de qualification (20 et 21 avril) à Clairefontaine.

Dans le détail, 12 sont issus du classement FUT Champions (FIFA Ultimate Team, compétition en ligne regroupant tous les joueurs de FIFA) de fin février. « Les 4 autres joueurs pré-sélectionnés relèvent du choix du coach » précise la FFF dans son communiqué. « A l’issue de cette phase de pré-sélection, quatre joueurs seront sélectionnés pour former l’Equipe de France et participer à des matchs d’exhibitions face à d’autres nations tout au long de la saison. »

Pour ce dispositif eSport, la FFF collabore avec l’agence Uniteamsport qui interviendra notamment pour la mise en place des activations digitales et évènementielles à venir. « Uniteamsport accompagne la FFF en conseil sur l’eSport et les évolutions autour du gaming. Face à la structuration de la scène eSport, il nous est paru important que la Fédération puisse s’adresser à l’ensemble de ces communautés à travers une opération autour du gaming » nous précise Jean-François Royer, DG d’Uniteamsport. « La FIFA est en train de structurer des compétitions eSport qui devraient voir le jour dans les prochains mois. Dans une logique d’innovation la FFF est donc la 1ère Fédération à lancer son équipe nationale #eFootDeFrance ».

« La FIFA est en train de structurer des compétitions eSport qui devraient voir le jour dans les prochains mois »

D’un point de vue marketing, les partenaires majeurs de la FFF actuels que sont Nike, PMU, Volkswagen, EDF et Crédit Agricole seront associés à cette équipe eSport comme nous l’a précisé François Vasseur, Directeur Marketing de la FFF. « La création de l’Equipe de France eFoot s’inscrit pleinement dans la logique d’innovation de la Fédération » a précisé ce dernier dans un communiqué. « La FFF va renforcer son expertise dans toutes les composantes du football et agrandir sa communauté qui est très active. La FFF se classe parmi les fédérations pionnières en matière d’eSport. »

L’eSport décliné par les organisations sportives est bel et bien une tendance de fond. Si au départ, il semble que la majorité des intéressés ont investit l’eSport comme asset marketing et de communication pour attirer les Millenials vers leur produit d’origine, il apparaît aujourd’hui comme capital d’investir la pratique virtuelle également pour ce qu’elle est, c’est à dire génératrice d’une pratique, d’une audience et d’un business à part entière. En 2021, l’eSport pourrait générer un business annuel d’1,65 milliard de dollars selon une étude Newzoo.

Combien d’années faudra-t-il encore attendre pour que l’audience d’un match de nos « eBleus » dépasse celle d’un match des Bleus ?

 

Fabien Devide ( Photo Simon Morcel / FFF)

Laisser un commentaire

Agence - Lagardère Plus récupère la stratégie mondiale de... Offre de Stage : Assistant(e) Relations Presse et e-RP - Com'Over
Football - Comment les marques célèbrent la victoire de l'Equipe de France(Lire la suite) Football - A quoi ont trinqué les Bleus dans le vestiaire ?(Lire la suite) Football - A quoi ressemblera le bus des Bleus pour le défilé officiel sur les Champs-Elysées ?(Lire la suite) Football - Quand Volkswagen et FDJ proposent la même activation "Place des Deux Etoiles"(Lire la suite) Marque - Quand JAY-Z et Beyoncé dévoilent le maillot 2 étoiles des Bleus pendant leur concert au Stade de France(Lire la suite) Audiences TV - 19,3 millions de téléspectateurs sur TF1 pour la finale de France-Croatie(Lire la suite)