Las Vegas obtient la 31ème franchise NHL au détriment de Québec pour 500 millions de dollars

NHL Las vegas hockey sur glace franchise

 

Hier, Le commissioner de la National Hockey League (NHL) Gary Bettman a annoncé l’octroi de la nouvelle franchise à Las Vegas au détriment de la ville de Québec.

« Las Vegas contribuera à augmenter les revenus de la NHL et à faire croître cette dernière : avec la composante de divertissement, on élargit la base de Fans, donc de consommateurs » nous précise André Richelieu, Professeur Expert en Marketing du Sport à l’ESG-UQAM de Montréal. « Au-delà d’un pari, Las Vegas se veut une forme de laboratoire dans le contexte de la transformation de l’industrie du sport, mais aussi parce que les marchés traditionnels de hockey rentables sont désormais couverts. »

NHL – Du hockey sur glace à Las Vegas contre 500 millions de dollars

Le milliardaire Bill Foley sera le propriétaire principal de la 31ème équipe NHL qui fera ses débuts lors de la saison 2017-2018.

Pour obtenir le droit de créer une franchise, les investisseurs du « projet Vegas » vont donc faire un chèque de 500 millions de dollars à la ligue et qui seront distribués en parts égales aux 30 équipes existantes. La NHL devient ainsi la première des quatre plus importantes ligues de sport professionnel en Amérique du Nord à s’établir à Las Vegas. « D’autres ligues pourraient suivre en fonction des résultats » ajoute André Richelieu.

Quel sera le nom de cette nouvelle franchise de hockey sur glace à Las Vegas ? Les Black Knights ? Foley a indiqué qu’il espérait voir le nom et le logo de l’équipe dévoilés avant le début de la prochaine saison « afin de pouvoir commencer à vendre des produits dérivés« .

Déception pour Québec et Québecor

Dans l’attribution de cette nouvelle franchise NHL, Las Vegas était en compétition avec la ville de Québec et la candidature menée par Québecor Inc. « La passion du hockey ne fait aucun doute à Québec« , a noté le commissaire Bettman. Une nouvelle qui devrait profiter indirectement – si besoin est – aux Canadiens de Montréal qui reste la seule franchise NHL de la province Québec.

« Il ne fait aucun doute que le Centre Vidéotron serait viable à titre d’Arena pour une équipe. Et la détermination de Québecor, qui a été un partenaire exceptionnel pour la ligue, de posséder une équipe de la NHL ne fait aucun doute non plus. Ces éléments, ceux qui relèvent de la mise en candidature de Québec, sont tous de première classe. La décision de reporter leur candidature est cependant fondée sur des éléments sur lesquels la ville de Québec et son groupe n’ont aucun contrôle. »

La NHL précise ainsi que ces facteurs incluent le déséquilibre géographique de la ligue entre ses franchises, la difficulté à implanter deux équipes d’un seul coup ou encore la faiblesse actuelle du dollar canadien qui valait 78 cents US mercredi. « Il faudra maintenant que Québec se concentre sur les façons de maximiser l’utilisation de la nouvelle aréna et de développer une programmation en adéquation avec la capacité et la volonté de payer des habitants de la région » nous précise André Richelieu. « La réalité c’est que Québec n’a plus les moyens d’aspirer aux ligues majeures et ne s’inscrit pas dans les plans de la NHL. Au mieux, c’est une roue de secours ».

Las Vegas, nouvelle destination du Sport & Entertainment

La franchise NHL de Las Vegas disputera ses matchs à domicile à la T-Mobile Arena, une salle flambant neuve situé juste à l’ouest de la « Strip » qui a coûté 375M$ et qui porte le nom de l’opérateur de téléphonie pour un contrat évalué à un peu moins de 6 millions de dollars par an selon le Las Vegas Review Journal.

En configuration hockey, La T-Mobile Arena pourra accueillir jusqu’à 17 368 spectateurs. Et pour convaincre la NHL de choisir le projet Las Vegas, Foley avait lancé une campagne d’abonnement qui a reçu 14 000 demandes en plus d’avoir vendu tous les sièges VIP. « Je suis persuadé que nous allons jouer à guichets fermés chaque soir, surtout dans un an ou deux après avoir démontré une véritable attitude de gagnants au nom de la ville de Las Vegas » a commenté le milliardaire américain.

Du côté de la construction de son effectif, la franchise du Nevada devra sélectionner un minimum de 20 joueurs qui ont un contrat en vigueur jusqu’à l’issue de la saison 2017-18, tandis que la valeur annuelle moyenne de l’ensemble des contrats qu’elle prendra en charge devra s’élever à au moins 60 pour cent du Salary Cap en vigueur en 2016-20117, soit 73 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Droit - Quel contrat de travail pour un joueur professionnel... BON PLAN : 2 places pour France - Eire à gagner sur SBB avec...
A recruter - A recruter : Nadia Biasli, Assistante Commerciale(Lire la suite) Best Practice - Les personnages de South Park (1800) s'invitent dans le stade des Denver Broncos (NFL)(Lire la suite) Tennis - Roland-Garros 2020 : Emirates lance la campagne "Back in the Game"(Lire la suite) Sponsoring - BKT nouveau partenaire premium de l'Euroleague Basketball(Lire la suite) Interview - Comment la marque "Vestiaire du Sport" tente de tirer son épingle du jeu sur le marché des équipementiers(Lire la suite) Institution - Un budget de 802 millions d'euros pour le Ministère des Sports en 2021(Lire la suite)