Le jackpot pour Lance Armstrong grâce à l’application Uber ?

 

Plus de 5 ans après son interview donnée à Oprah Winfrey en 2013, Lance Armstrong s’est exprimé au micro du journaliste de CNBC Andrew Ross Sorkin dans une interview diffusée aujourd’hui. 

Alors que sa chute pour dopage lui a coûté des millions de dollars, Lance Armstrong a semble-t-il un « filet de sécurité » qui pourrait bien lui rapporter gros. Au micro de CNBC, l’ancien cycliste a précisé qu’il avait investi la somme de 100 000 dollars dans Uber en 2009. Un investissement réalisé via l’investisseur Chris Sacca. Valorisée à 3,7 millions de dollars à l’époque, Uber pèserait désormais 120 milliards de dollars.

Dans l’interview, Armstrong ne dévoile pas combien cet investissement lui a rapporté ou pourrait lui rapporter, mais précise que « cela à sauvé ma famille. » et que le montant est « too good to be true ». Pour l’anecdote, Lance Armstrong précise également qu’au départ, il ne savait pas où allait être investi ses 100 000$. « Je pensais qu’il allait acheter quelques parts dans Twitter auprès d’employés ».

BON PLAN : Pour vous abonner aux chaînes Canal+, beIN SPORTS, Eurosport... au meilleur tarif, rendez-vous ici

Pour les mois et années à venir, Lance Armstrong compte sur la réussite de son fonds Next Venture qui investira dans le sport, la nutrition et le marché du bien-être.

Laisser un commentaire

Visa premier sponsor à rejoindre le programme marketing de l'UEFA... Offre de Stage : Assistant(e) Market Intelligence - Lagardère...
Sponsoring - Qui sont les 8 athlètes Optic 2000 pour Paris 2024 ?(Lire la suite) Social Media - Best of tweets "sport business" et "marketing sportif"(Lire la suite) Tennis - Wimbledon débarque sur Roblox(Lire la suite) Tennis - Comment Wimbledon 2022 célèbre les 100 ans du "Centre Court"(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Assistant Commercial Sponsoring - SPORTSLY(Lire la suite) Interview - [Interview] Kipsta : "L'ambition est de devenir un équipementier qui compte, à court terme le 4ème"(Lire la suite)