Média – Licenciement économique des journalistes de Tennis Magazine qui revoit son fonctionnement

 

Cette semaine, les choses se sont accélérées pour Tennis Magazine. Tous les journalistes de la rédaction ont été convoqués pour un entretien préalable à un licenciement économique comme le rapporte La Lettre A. 

Propriété de la holding Alvaba médias (Benjamin Badinter) depuis 2015, Tennis Magazine ne s’arrête pas pour autant mais change de formule et de fonctionnement. Même si le déficit s’est réduit depuis le rachat du titre à son fondateur Jean Couvercelle (-1,5M€ en 2015 à -509 000€ en 2017), la société éditrice Tennis Team Agency a donc décidé de réorganiser l’activité du titre Tennis Magazine.

« Suite à diverses informations incomplètes parues ce jeudi 31 janvier 2019 dans la presse, Tennis Team Agency confirme avoir pris ses dispositions pour réorganiser l’activité du titre Tennis Magazine, et en assurer la pérennité, aussi bien sous la forme d’un magazine papier de référence que dans l’espace numérique » précise un communiqué publié hier sur tennismag.com.

« Au lieu de 11 numéros en kiosques par an, les amoureux du tennis auront désormais accès à 18 numéros annuels, selon un dispositif éditorial ambitieux qui sera détaillé à nos abonnés et lecteurs après la parution en kiosque du numéro de février 2019 consacré notamment à l’Open d’Australie, ce samedi. Ce dispositif éditorial s’inscrira bien évidemment dans la lignée de la passion et de l’expertise qui a toujours qualifié l’offre de Tennis Magazine. Le service rendu aux abonnés se caractérisera par sa continuité et de nouveaux services en ligne. L’activité presse sera confiée au groupe Amaury (NDLR : L’Equipe notamment) et l’activité numérique à l’agence de presse CReaFeed dirigé par Cédric Rouquette ex-directeur de la rédaction numérique d’Eurosport (2010-2014), qui accompagne Tennis Magazine dans sa diversification depuis 2016. »

Depuis la publication de ce communiqué, de nombreuses personnes s’interrogent sur le chiffre de 18 numéros par an à venir. En réalité, le magazine papier va devenir bimestriel avec 6 numéros par an. En parallèle, des numéros seront produits pour le digital. Enfin, Tennis Magazine devrait produire 1 hors série papier par an.

Sur les réseaux sociaux, les réactions des principaux concernés et des fans de tennis sont nombreuses suite à l’annonce de la réorganisation de Tennis Magazine.

La Une mythique de Tennis Magazine avec Richard Gasquet en 1996

Laisser un commentaire

Le prix des 30 secondes de publicité sur TF1 pour le Super Bowl... La Ligue de foot espagnol "LaLiga" nouveau sponsor de la Coupe...
Offre Emploi - Offre Emploi : Chargé d'Hebergement - A.S.O.(Lire la suite) Money - Comment se structure le business de l’eSport qui vise 1,5 milliard de dollars de revenus en 2023(Lire la suite) Offre Alternance - Offre Alternance : Responsable Commercial (H/F) - Entreprise partenaire de Win Sport School(Lire la suite) Event - Le programme du SPORTEM 2020, salon du Marketing Sportif (speakers, tarifs...)(Lire la suite) Football - PMU dévoile sa nouvelle campagne publicitaire "Émotions fooooooooortes !" (Lire la suite) Business - Comment le FISE compte booster ses partenariats grâce à Only Sports & Passions(Lire la suite)