NBA – Les Los Angeles Clippers dévoilent une nouvelle identité visuelle avant leur entrée dans leur nouvelle salle

 

Les Clippers de Los Angeles entrent dans une nouvelle ère. L’éternel rival des Lakers voit son identité visuelle complètement modifiée avec un nouveau logo après avoir annoncé la fin de la construction de sa nouvelle arena (Intuit Dome) qu’ils inaugureront la saison prochaine.

Une « design » révolution a été lancée par les actuels 4èmes de la conférence ouest. Près de 10 ans après, l’ancien logo ne sera bientôt plus d’actualité, et si les Angelenos ont longtemps gardé le même de 1982 à 2015, le dernier changement apparu il y a exactement 9 ans avait déjà vocation à révolutionner le traditionnel blason du club. Cette fois, l’histoire va beaucoup plus loin.

Les origines navales du club ont été mises en avant pour cette nouvelle identité visuelle, une importance pour Gillian Zucker, présidente des opérations commerciales des LA Clippers, qui ne renie pas l’histoire de la franchise mais ne se veut pas nostalgique pour autant, car le futur reste la grande priorité : « Nous avons écouté autant de voix que possible et nous avons ensuite engagé des spécialistes pour arriver à un design intemporel qui mêle les fondements de notre passé et de notre avenir. Nos nouvelles marques sont significatives et fortes, capturant nos racines et nos aspirations. »

Au centre du logo, la silhouette d’un navire qui s’avance fera référence au Port de San Diego, situé dans le même état de Californie, à quelques kilomètres au sud de la côte. Le compas cardinal pointe LA et donne une direction intemporelle un peu plus en haut, alors que se dessine les allures d’un ballon de basket sur la coque du navire. Élément intemporel du logo des Clippers, le ballon s’est vu garder une place, notamment après l’avis de nombreuses parties prenantes de la franchise explique G.Zucker : « Nous avons été sur un long chemin, recueillant les commentaires et les informations de part et d’autre de la nation Clipper ».

Une identité visuelle qui est déclinée en plusieurs versions du logo et qui est accompagnée du claim » make waves.

La typographie navale entourera ce nouveau logo aux couleurs traditionnelles, bleu, rouge et blanc. Les nouveaux maillots ont d’ailleurs été dévoilés par la même occasion, l’occasion de voir les stars de l’équipe comme Harden ou Leonard, aux nouvelles couleurs de l’équipe. Ces dernières seront les mêmes qu’habituellement, du blanc pour les rencontres à l’extérieur, et du bleu pour la nouvelle salle des Clippers, mais c’est bien du rouge cette année qui viendra compléter le lot de maillots, et remplacer le noir de cette année.

La seule chance pour les fans d’obtenir des pièces au nouveau look des Clippers avant l’été se situera sur le site https://clippershq.com/ pour une durée de deux jours. Gros coup marketing et nouvelle direction artistique prise par le club, qui essaiera d’honorer son actuel maillot pour sa dernière saison, en allant chercher le premier titre de l’histoire de la franchise, et rendre la tunique 2023/2024 collector.

https://twitter.com/LAClippers/status/1762217016533094635

A lire aussi

Naming – La future salle des Los Angeles Clippers (NBA) s’appellera “Intuit Dome”

NBA – 25 000$ pour vous asseoir à côté de Steve Ballmer, propriétaire des LA Clippers

NBA – Les Los Angeles Clippers lancent leur nouvelle plateforme OTT “ClipperVision”

Laisser un commentaire

Puma dévoile ses résultats financiers pour l'année 2023 Le Groupe Le Five change de nom et devient "Players" pour regrouper...
Basket - Kia lance la personnalisation du tableau de bord aux couleurs des franchises NBA(Lire la suite) Billetterie - Bellator Paris : 350€ pour voir Cédric Doumbé face à Derek Anderson(Lire la suite) Sponsoring - Randstad prolonge avec l'OM jusqu'en 2027(Lire la suite) Billetterie - Le prix des places pour "Aux Jeux Streamers"(Lire la suite) Football - L'AJ Auxerre, "un club authentique et populaire, de plus en plus apprécié et attractif"(Lire la suite) Interview - Anthony Dulieu, brand leader Kiprun « On veut des médailles aux JO 2028 »(Lire la suite)