La multiplication des accélérateurs de start-up sport

Sport startup accelerators

 

Alors que la première promotion du Tremplin a été dévoilée et lancée dernièrement, d’autres espaces dédiées aux start-up dans le secteur sportif se lancent peu à peu à l’étranger. Deux initiatives viennent de voir le jour de l’autre côté de l’Atlantique. Contrairement à l’incubateur français et ses 17 start-ups, ces récents programmes Dodgers Accelerators et Stadia Ventures se sont plutôt positionnés comme accélérateurs en investissant en plus directement dans les projets.

Dodgers Accelerators

A l’origine de ce projet, le club des Los Angeles Dodgers et l’agence de publicité R/GA qui cherchent à regrouper les produits et services à l’intersection du sport, de la technologie et de l’entertainment. Un programme de 3 mois visant à accompagner les start-up dans le développement de leur business model en s’appuyant sur l’ensemble des partenaires du club et de l’agence.

Plus de 80 mentors se sont réunis dans l’aventure pour accompagner les start-up sélectionnées, qu’elles soient early-stage ou later-stage, sur des thématiques larges qui vont de la Fan Engagement, du e-sport, en passant par la Smart Arenas ou encore le Big Data. Ces dernières seront au nombre de 10 à intégrer cette promotion 2015 en échange d’un investissement à hauteur de 120 000 dollars.

Le programme débute en août prochain après une sélection des start-up s’effectuant au mois de juillet. Au-delà de l’accès à un réseau de partenaires, les deux entités mettront également à disposition leurs compétences en design, développement et branding pour l’agence R/GA et leur distribution et support stratégique pour le club des Dodgers.

Stadia Ventures

La ville de Saint-Louis, dans l’état du Mississippi, est l’une des villes américaines qui compte de nombreux accélérateurs dans des domaines variés comme l’agriculture, les biotechnologies ou encore la finance. Désormais, il faudra compter également sur un accélérateur dédié à l’univers du sport qui voit le jour grâce à deux natifs de la ville : Art Chou, un ancien cadre de Rawlings Sporting Goods et Tym Hayden, directeur de la chaire entreprenariat à la St. Louis University.

Le programme de Stadia Venture s’étend, quant à lui, sur 6 mois et investira 100 000 dollars dans 5 start-up. 50 mentors viendront épaulés les fondateurs avant un pitch final « Demo Day » pour sécuriser de nouvelles levées de fonds et des partenariats.

Selon TechCrunch, l’investissement pour les « sports tech startups » a battu tous les records en 2014 en atteignant la somme de 927 millions de dollars, progressant de 30% année après année depuis 2012.

Les évolutions technologiques dans le secteur du sport poussent et placent les équipes et leurs fans dans une nouvel ère, créant des opportunités d’innovation inédites. Ces programmes n’ont ainsi pas seulement vocation à accélérer la croissance de produits ou services à fort potentiels mais, plus globalement, à participer à la construction durable d’expériences sportives toujours plus exceptionnelles pour les fans de sport. 

Laisser un commentaire

Pierre Gasly, un pilote aux portes de la Formule 1 sur lequel... Le Qatar et RSE Ventures bientôt propriétaires de la Formule...
Paris 2024 - Qui sont les sponsors de nos porte-drapeaux Florent Manaudou et Mélina Robert-Michon ?(Lire la suite) Paris 2024 - 4 sponsors bien visibles au Parc des Champions du Trocadéro(Lire la suite) Business - Paris 2024 - Combien coûte la Cérémonie d'Ouverture organisée sur la Seine ?(Lire la suite) Publicité - L'actrice Zendaya défie Federer au "air tennis" dans une nouvelle publicité(Lire la suite) Business - Decathlon Pulse, la filiale dédiée aux investissements dans les startups sportives(Lire la suite) Offre Emploi - Chef de projet évènementiel F/H - Fédération Française de Tennis(Lire la suite)