Comment l’Ultimate Tennis Showdown (UTS) souhaite donner un nouvel élan au tennis en s’adaptant aux nouveaux usages

 

Ce dimanche, les fans de tennis vont pouvoir découvrir une nouvelle compétition et surtout une nouvelle formule du jeu en lui-même avec l’Ultimate Tennis Showdown. 

Conçue par Patrick Mouratoglou, cette nouvelle ligue de tennis réunira pour la première compétition 10 joueurs qui s’affronteront pendant cinq week-ends consécutifs à l’académie Mouratoglou de Sophia Antipolis dans un format de poule unique (chaque joueur se rencontre une fois) puis playoffs.

Un produit tennis taillé pour les nouveaux usages

LA nouveauté et l’attraction principale sera bien évidemment le jeu lui-même avec la mise en place de nouvelles règles. Pour répondre aux attentes des consommateurs, notamment les plus jeunes, le format se veut volontairement court. « L’objectif de l’UTS est d’attirer une nouvelle génération de fans, plus jeune, plus engagée, afin de développer sa communauté de fans » précise Patrick Mouratoglou. « Le fan de tennis moyen étant âgé de 61 ans, un chiffre qui augmente chaque année, le tennis se trouve actuellement dans une zone dangereuse. En tant que sport, pratiqué ou consommé, le tennis ne parvient pas à renouveler sa base de fans et attirer les jeunes générations. »

Les matchs se dérouleront au temps avec 4 périodes de 10 minutes. Les joueurs servent deux fois de suite à tour de rôle et le joueur avec le plus de points à la fin de chaque quart-temps le remporte. En cas d’égalité à la fin d’un quart-temps, un point décisif sera joué. Si les joueurs sont à égalité (2-2), une cinquième manche se dispute en « mort subite ». Chaque joueur sert une fois chacun son tour, le premier qui remporte deux points consécutifs empoche la 5ème période. Pour donner encore plus de piment au déroulé des points et au spectacle sportif, les joueurs pourront également utiliser des « cartes » (voir plus bas) donnant des consignes spécifiques ou règles temporaires comme enlever la seconde balle à un joueur pour un point, obliger son adversaire à effectuer un service-volée, un coup gagnant donne 3 points…

« Conscient de ce que nous avons réalisé avec l’International Swimming League, Patrick Mouratoglou nous a demandé de l’aider à transformer ses idées novatrices en produit TV séduisant » nous précise Arnaud Simon, CEO de la société In&OutStories qui a accompagné l’UTS sur la mise en place du format, la production TV et la distribution (OTT + médias). « De plus nous avons articulé un modèle de partenariat original avec les diffuseurs qui vont promouvoir la plateforme OTT disponible dans le monde entier et en 8 langues. Plus de 80 pays vont diffuser le premier tournoi de cette nouvelle Ligue dont Eurosport, Tennis Channel (US) ClaroSports (Amérique du Sud, TSN (Canada)… Tout cela en 5 semaines, un exploit !! » Précisons que l’offre OTT est disponible au prix de 10 euros par mois sur watch.utslive.tv.

« Patrick Mouratoglou nous a demandé de l’aider à transformer ses idées novatrices en produit TV séduisant » – Arnaud Simon

Grâce un storytelling assumé, les organisateurs souhaitent proposer plus que des matchs de tennis avec de véritables affrontements de sportifs aux caractéristiques propres. Ainsi, chaque joueur s’est vu donner un « surnom » façon catcheur. Benoît Paire sera « Le Rebel », Stefanos Tsitsipas « le dieu grec », Richard Gasquet « le virtuose », David Goffin « le mur », Dustin Brown « L’artiste », Matteo Berrettini, « le marteau », Féliciano Lopez « le Torero », Lucas Pouille « le french flair », Alexei Popyrin « le sniper » ou encore Dominic Thiem « Domi » (absent pour le 1er week-end).

« Les fans regardent le sport pour la même raison qu’ils regardent des films. Ils veulent ressentir des émotions et elle proviennent des personnages et de l’histoire. Dans un bon film, vous avez des personnages charismatiques, que vous aimez ou détestez, il y a les gentils et les méchants… » précise Patrick Mouratoglou, CEO de l’UTS. « Au tennis, la plupart du temps, vous n’avez pas d’histoire et vous n’avez pas de personnages, pourtant les joueurs sont des personnages…. Tous les jours, j’entends un fan me dire, le tennis c’était mieux avant, il y avait de plus grandes personnalités… Ce n’est pas vrai. La seule différence, c’est qu’avant les joueurs exprimaient leur personnalité sur le court. Chaque joueur participant à l’UTS a été choisi notamment pour sa personnalité. Ils sont tous différents. L’UTS leur apportera une plateforme pour s’exprimer, partager leurs émotions avec les téléspectateurs. »

Lors des rencontres, les joueurs sur le court pourront directement interagir avec leurs coachs, les fans et même répondre à des interviews grâce à la présence de casques et micros sur les bancs.

Présentation des cartes

La possibilité de coacher les joueurs avec casques

« Au tennis, on ne sait jamais à quelle heure un match commence et surtout se termine » précise Patrick Mouratoglou. « C’est un problème pour les fans mais également pour les diffuseurs ».

Après l’International Premier Tennis League (IPTL) il y a quelques années ou encore la Laver Cup plus récemment, une autre compétition de tennis avec l’UTS débarque dans le paysage médiatique. Reste à savoir si l’initiative parviendra à perdurer dans le temps une fois que le circuit ATP aura repris. L’originalité du format trouvera-t-elle son public ? Un business model viable parviendra-t-il à se dessiner ?Côté prize money, les dotations financières offertes aux joueurs sont pour le moment comprises entre 30 000$ et 5 000$.

Laisser un commentaire

Puma dévoile les nouveaux maillots 2020-2021 de l'Olympique... Sool Design Sport renforce ses expertises au service du sport
Sponsoring - Lidl va stopper son Naming du Championnat de France de Handball(Lire la suite) MMA - Venum remplace Reebok comme équipementier officiel de l'UFC(Lire la suite) Tennis - Malgré son annulation, Wimbledon va distribuer un prize money aux joueurs(Lire la suite) Activation - Le logo adidas incrustré dans le rond central (réalité augmentée) pour le tournoi "MLS is Back"(Lire la suite) Offre de Stage - Chargé de communication et relation médias - Association Française de Footgolf (AFFG)(Lire la suite) Activation - Kappa fait appel à Alexandre Ruiz pour dévoiler les nouveaux maillots d'Angers SCO(Lire la suite)